Juin 102017
 

Saint Martin de Porrès & saint Jean Macias

7 EME DIMANCHE DE PÂQUES ANNEE A

28 mai à Paris : saint Germain de Paris + 576

Entrée : Le Christ est vivant

1 – Le Christ était mort ! Alléluia ! Le Christ est vivant ! Alléluia !

Le Christ est présent, le Christ reviendra,

Alléluia ! Alléluia ! 

2 – C’est lui notre joie, Alléluia! C’est lui notre espoir, Alléluia!

C’est lui notre pain, c’est lui notre vie, Alléluia! Alléluia!

 3 – Soyons dans la joie, Alléluia! Louons le Seigneur, Alléluia!

Il nous a aimés, il nous a sauvés Alléluia! Alléluia!

 4 – Le Christ est vivant, Alléluia! Allons proclamer, Alléluia! 

La Bonne Nouvelle à toute nation, Alléluia! Alléluia

Gloria : Gloire à Dieu et paix sur la terre Aux hommes qu’il aime Gloire à Dieu, merveille pour l’homme, Alléluia.

Nous te louons, nous te louons
Nous t’acclamons, nous t’acclamons
Nous t’adorons, nous t’adorons
Nous te prions, nous te prions
Agneau de Dieu, agneau de Dieu R/
Tu es la paix, tu es la paix
Tu es vivant, tu es vivant
Tu es l’amour, tu es l’amour
Toi seul es saint, toi seul est saint.
Tu es Seigneur, tu es Seigneur R/

Lecture du livre des Actes des Apôtres

Les Apôtres, après avoir vu Jésus s’en aller vers le ciel,  retournèrent à Jérusalem depuis le lieu-dit « mont des Oliviers » qui en est proche, – la distance de marche ne dépasse pas ce qui est permis le jour du sabbat. À leur arrivée, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient habituellement ; c’était Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques. Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères.  – Parole du Seigneur. – Nous rendons gloire à Dieu ! 

Psaume 26 : 

1/Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ?

2/J’ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie,
pour admirer le Seigneur dans sa beauté
et m’attacher à son temple.

3/Écoute, Seigneur, je t’appelle !
Pitié ! Réponds-moi !
Mon cœur m’a redit ta parole :
« Cherchez ma face. »

Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre

Bien-aimés, dans la mesure où vous communiez aux souffrances du Christ, réjouissez-vous, afin d’être dans la joie et l’allégresse  quand sa gloire se révélera. Si l’on vous insulte pour le nom du Christ, heureux êtes-vous, parce que l’Esprit de gloire, l’Esprit de Dieu, repose sur vous. Que personne d’entre vous, en effet, n’ait à souffrir comme meurtrier, voleur, malfaiteur, ou comme agitateur. Mais si c’est comme chrétien, qu’il n’ait pas de honte, et qu’il rende gloire à Dieu pour ce nom-là. – Parole du Seigneur.- Nous rendons gloire à Dieu. Alléluia. Alléluia. 
Je ne vous laisserai pas orphelins, dit le Seigneur ; je reviens vers vous, et votre cœur se réjouira.
Alléluia. (cf. Jn 14, 18 ; 16, 22)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,   Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire.  Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe.  J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole.  Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m’as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données : ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé. Moi, je prie pour eux ; ce n’est pas [d’abord] pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés, car ils sont à toi.  Tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi ; et je suis glorifié en eux. Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. » – Acclamons la Parole de Dieu. – Louange à toi, Seigneur Jésus !

Prédication

Les textes et leur auteur

Les Actes : Marie et les disciples après l’ascension de Jésus.

Le psaume : De qui aurais-je craindre ?

Avec Pierre, souffrir pour le Christ.

Avec Jean :

En ce jour, je relève surtout que l’extrait d’évangile de Jean. Le chapitre 17 est réparti entre les trois septièmes dimanches de Pâques des années A, B et C. C’est génial de vous le donner à entendre,  mais dangereux de ne pas voir chaque partie dans l’ensemble. Or, il faut avoir présent à l’esprit les trois temps de la prière de Jésus, pour lui, les siens et les autres. Jésus qui est le médiateur immédiat entre le père et nous, associe ses disciples, nous associe à son œuvre de glorification du père et à la glorification du fils, qui ne font qu’une, en vue de la conversion du monde ! Hormis le fils de perdition, au moins ! Verset 12. Cette initiative de Jésus habite et surplombe toutes nos civilisations !

Le saint du jour :Germain de Paris, évêque mort en 576, sous les Mérovingiens.

Le contexte et les protagonistes des actualités

Que nous devenions des médiateurs sans déperdition ! 

Nous prions pour nos journalistes en cette journée que notre Église consacre aux médias » ou à la communication » ou aux  communications sociales ». Que nos médiateurs deviennent des intermédiaires sans déperdition !

Nous prions pour notre mère, vivante ou défunte.

Nous prions avec nos amis les pèlerins de Saint-Ouen qui sont en pèlerinage auprès de saint Joseph au Puy-en-Velay.

Nous continuons de prier pour nos responsables politiques, en particulier en ce jour marqué par la fin de la tournée de Donald Trump de Riyad à Taormina, en passant par Jérusalem, Bethléem, le Vatican, et l’Otan à Bruxelles.

Aujourd’hui, nous prions pour la rencontre de Vladimir Poutine et d’Emmanuel Macron, demain, à Versailles. En mémoire de la visite de Pierre le Grand en 1717 et de l’alliance franco-russe de 1892 à 1917, malgré l’invasion de la Russie par Napoléon 1er « pour la libérer du tyran … » et malgré le régime marxiste-léniniste  de l’URSS, de 1917-1922-1991.

En ce jour marqué, au sein de la guérilla de Ayman al-Zawahiri et Abu Bakr al-Baghdadi, de la Libye à l’Indonésie et aux Philippines, par le massacre des coptes et la frappe d’un camp djihadiste par Abdel Fattah al-Sissi, par nos frappes en Syrie, comme on dit.

Marqué par le commencement du ramadan 2017 après J.-C.  ou 1438 après l’Hégire !

Troisième jour de la neuvaine à celui qui souffle entre le père et le fils et qui peut souffler entre Jésus et nous.

Credo

Offertoire : Comme un enfant qui marche sur la route.

1. Comme un enfant qui marche sur la route, Le nez en l’air et les cheveux au vent, Comme un enfant que n’effleure aucun doute Et qui sourit en rêvant, Me voici, Seigneur ! Me voici comme un enfant. Me voici, Seigneur ! Me voici comme un enfant.

2. Comme un enfant tient la main de son père Sans bien savoir où la route conduit, Comme un enfant, chantant dans la lumière, Chante aussi bien dans la nuit.

3. Comme un enfant qui s’est rendu coupable Mais qui sait bien qu’on lui pardonnera, Pour s’excuser d’être si misérable, Vient se jeter dans vos bras.

Agnus Dei

1/Agneau de Dieu qui prend nos péchés (bis)
Tu donnes joie au monde joie !
Tu donnes joie au monde

2/Agneau de Dieu qui prend nos péchés (bis)
Tu donnes Vie au monde vie !
Tu donnes Vie au monde
3/Agneau de Dieu qui prend nos péchés (bis)
Tu donnes Paix au monde paix !
Tu donnes Paix au monde

Post- Communion : Vous recevrez une puissance

 Vous recevrez une puissance Venant du Père Et vous serez mes témoins dans cette ville. Dans ce beau pays dans ce continent dans le monde entier Les cœurs sont touchés Les malades guérissent Glorifions Jésus C’est le Saint Esprit qui agit dans cette ville.
Remerciements, annonces, nouvelles & agenda :

Merci à vous qui nous aidez par vos générosités et vos compétences !

Je salue les fidèles de passage.

Scoop : mise en place d’un groupe du diocèse de Paris au sein de La Parisienne, course et marche qui a lieu le 10 septembre 2017. Talia Yamat ? Rolande Dupont ? Dominique, au féminin, Baey ?

Annonce par Dominique Macret ?

Fin de l’année 2016-2017 et début de l’année 2017-2018

Notez la nouveauté : messe de fin d’année, le dimanche 2 juillet !

Une inconnue au 28 mai : Installation et pot d’arrivée du P. Biaggi. Sa visite à Saint-Martin ?

Mardi 30, 08 h 45, messe. Fête ecclésiale de Jeanne d’Arc, brûlée le 30 mai 1431, à Rouen. Voir notre dimanche 14 mai, lors de sa « fête nationale », le « deuxième dimanche de mai » et les festivités d’Orléans, en mémoire de la libération de cette ville, le dimanche 8 mai 1429.

Mardi 30 mai, 20 h, veillée à Notre-Dame avec nos évêques de l’Île-de-France « pour la vie ». Voir tract.

Mercredi 31 mai, messe à 12 h 10. Visitation de Marie à Élisabeth .

Vendredi 2 juin, messe à 12 h 10. Les martyrs de Lyon en 177.

Les premiers samedis du mois sont dédiés aux pèlerins de Saint-Ouen, sauf en août. Ce samedi 3, messe avec  cent martyrs de l’Ouganda et plus, catholiques et anglicans, de 1885 à 1887.

Dimanche 4 juin, messe à 10 h 30. Pentecôte.

Nous prierons en communion avec le pape François et les représentants de « renouveau charismatique catholique » qui fêtent le cinquantenaire de celui-ci, 1967-2017. Nous prierons en communion avec les pèlerins de Paris à Chartres et pour les pèlerins de Chartres à Paris Vauban. Nous prierons pour et avec les jeunes de l’Île-de-France réunis au Frat à Jambville.  

À 21 h, J’assure l’émission Un prêtre vous répond sur Radio Notre-Dame. Assistance de Gaëlle ?

Vendredi 9 juin à 20 h 30 & dimanche 11 juin à 16 h, dans la crypte de Sainte-Odile, la troupe de Levallois qui a répété dans notre salle présentera le fruit de son travail : Le mariage de Barillon (1890) de Georges Feydeau. Mise en scène, Éric Sautonie. Secrétaire de la troupe, Antoine Sebaux, écrivain biographe. Remarque : Georges Feydeau a un collaborateur, Maurice Desvallières, qui est le frère du « peintre mystique » Georges Desvallières. J’ai prié pour eux et leurs défunts. J’ai été applaudir Éric Sautonie dans La vedette inconnue en janvier 2017. Ce dernier organise des stages de théâtre pour adolescents et adultes durant l’été 2017. Voir son tract.

Samedi 10 juin, concert avec Dominique, au féminin, Macret. Annonce ?

Dimanche 11 juin, messe à 10 h 30. Sainte-Trinité

Élections législatives.

Dimanche 18 juin, messe à 10 h 30. Saint-Sacrement.  

Élections législatives bis.

À Sainte-Odile, à 11 h 15, confirmation de Flore-Judith Doufand et d’autres adultes et jeunes, par Mgr Thibaut Verny.

À Amiens, à 15 h, ordination de notre ami Patrick Rabarison. Talia Yamat, Novy Garçonnot, leurs enfants, et Gaëlle Kharif y participent.

Lundi 19 juin,  12 h à la « Rue du Bac », première messe de Patrick. J’y participe et invite Patrick à célébrer une première messe ici.

Vendredi 23 juin, 12 h 10. Messe. Fête du cœur de Jésus.

Samedi 24 juin, 12 h. Messe. Nativité de saint Jean-Baptiste & fête du cœur de Marie.

Dimanche 25 juin, 10 h 30, messe. Solennité des deux fêtes précédentes et une surprise !

À Sainte-Odile, adieux du P. Malcor aux diverses messes. Mémoire des soixante ans d’ordination du P. Denys Thouard. Verre de l’amitié.

Mercredi 28 juin, messe à 12 h 10. Saint Irénée. En communion avec François et le consistoire réuni à Rome des cardinaux du monde.

Jeudi 29 juin, messe à 08 h 45. Saint Pierre & saint Paul. En communion avec François et les cardinaux réunis à Rome.

Samedi 1er juillet. Mélodie Dodotapé invite à une messe ici à 12 h pour son anniversaire et, ses amis, au restaurant.

Dimanche 2 juillet, messe  à 10 h 30 et verre de l’amitié. Messe de fin d’année !

Messe du dimanche sous le patronage de sainte Maria Goretti, dont la fête est le 6 juillet, messe offerte par Carole Granchamp qui monte un spectacle en son honneur.

Action de grâce de Flore Judith Doufand pour son initiation chrétienne en 2017.

Action de grâce pour le jubilé d’or de Marie de Bethléem1. Témoignage. Renouvellement de ses vœux ? Quête pour les colonies de vacances des Franciscaines.

Action de grâce (première partie !) pour les trente ans de vie de notre chapelle et de notre communauté, 1987- 2017 et action de grâce pour l’année 2016-2017.

Jean-Claude nous donnera un morceau de violon.

Participation de Rosalie Kla et de Germain Mpassi, de leur parents et de leurs amis.

….

Bien sûr, la chapelle est ouverte tout l’été !

Dimanche 10 septembre, messe à 10 h 30.Messe de début d’année ! 

Messe avec bénédiction des cartables. Célébration souhaitée par Sandra Jamet et Luisa Gregorio Fins et Élisabeth Grava ? Invitations? Mise en place ? Venue du P. Biaggi ?

Dimanche 12 novembre, messe à 10 h 30, solennité de saint Martin de Porrès. Verre de l’amitié.   

30e anniversaire (deuxième partie) de notre chapelle et de notre communauté.

Présidence : Mgr Thibaut Verny au nom de notre archevêque ?

Bénédiction d’un triptyque en l’honneur de Martin de Porrès, Rose de Lima et Jean Macias.

Dans l’après-midi, spectacle en l’honneur de Maria Goretti & Alessandro Serenelli, son assassin pénitent, par Carole Granchamp.

Bénédiction :

Classique en français.

Spéciale en arabe :

« Ô mon Dieu, bénis cette maison ! » « Ya rabé, baraka hadi el bite »

Chant à Marie :

Regina cæli / Reine du ciel

Regína cæli lætáre, allelúia. /Reine du ciel, réjouis-toi, alléluia.

Quia quem meruísti portáre, allelúia. /Car celui qu’il te fut donné de porter, alléluia,

Resurréxit, sicut dixit, allelúia. /Est ressuscité comme il l’avait dit. Alléluia.

Ora pro nobis Deum, allelúia. / Prie Dieu pour nous, alléluia.

Oct 252016
 

23 Octobre

30ème dimanche ordinaire

Chant d’entrée

Seigneur, rassemble-nous

Dans la paix de ton amour.

1 – Nos fautes nous séparent, ta grâce nous unit ;

La joie de ta victoire éclaire notre nuit.

2 – Tu es notre espérance parmi nos divisions ;

Plus haut que nos offenses s’élève ton pardon.

3 – Seigneur, vois la misère des hommes affamés.

Partage à tous nos frères le pain de l’unité.

4 – Heureux le cœur des pauvres qui cherchent l’unité !

Heureux dans ton Royaume les frères retrouvés !

1ère lecture

« La prière du pauvre traverse les nuées » (Si 35, 15b-17.20-22a)

Psaume (Ps 33)

1) Je bénirai le Seigneur en tout temps,
sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !

2)Le Seigneur regarde les justes,
Il écoute, attent
if à leurs cris.
Le Seigneur affr
onte les méchants
pour effacer de la t
erre leur mémoire.

3) Il est proche du cœur brisé,
il sauve l’esprit abattu
Le Seigneur rachètera ses serviteurs :
pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge

2ème lecture

« Je n’ai plus qu’à recevoir la couronne de la justice » (2 Tm 4, 6-8.16-18)

Évangile

« Le publicain redescendit dans sa maison ; c’est lui qui était devenu juste, plutôt que le pharisien » (Lc 18, 9-14)

Prière universelle

O, O Seigneur en ce jour, écoute nos prières.

Communion


Voici le corps et le sang du Seigneur
La coupe du salut et le pain de la vie
Dieu immortel se donne en nourriture
Pour que nous ayons la vie éternelle

Au moment de passer vers le Père
Le Seigneur prit du pain et du vin
Pour que soit accompli le mystère
Qui apaise à jamais notre faim

Dieu se livre lui-même en partage
Par amour pour son peuple affamé
Il nous comble de son héritage
Afin que nous soyons rassasiés

Accueil. Entrons d’emblée dans le mystère fondateur et sauveur du monde. Jetons-nous dans l’eau … du baptême.

Prédication : Les auteurs bibliques et leur message

L’auteur de la première lecture : Jésus ben Sira. Jésus, Josué, Jesuah, le Seigneur sauve, nom répandu, mais que nous répugnons à appliquer à d’autres personnes qu’à « notre » Jésus . Ben, en hébreu, araméen, arabe, fils de ou petit-fils de en français. En grec, petit-fils de se dit uidous, ide. Soit ben Sira/Sirac ou Siracide en grec francisé. Livre qu’on appellerait aussi, en grec et latin francisés, l’Ecclésiastique, du fait qu’il n’est pas reconnu par les juifs et les protestants comme canonique. Il date de 180 avant notre ère environ. Il a été composé à Jérusalem. Il existe en hébreu et en grec très tôt. Il comprend cinquante chapitre. C’est beaucoup pour notre bibliothèque. Des rabbins avant, pendant et après le temps de « notre Jésus », « nos Évangélistes » et « notre Jacques de Jérusalem » s’en inspireraient selon Hilaire Duesberg et André Paul, mes sources. Paul de Tarse semble l’ignorer !

Le message de la première lecture composée de deux extraits qu’on lit ensemble : la prière du pauvre selon le Seigneur traverse les nuées !

L’auteur du psaume 33 médite sur le sort des méchants et celui des bons, sur la justice et la miséricorde du Seigneur. Les extraits que nous entendons/disons ici soulignent uniquement cette dernière. Toujours le même problème. Je ne peux pas me répéter, mais suis à votre disposition pour en parler, si vous êtes troublé par cette façon juridique de parler et d’écrire, en termes de punition et de récompense de la relation a notre msytère.

Le « vieux Paul en prison » s’en remet au Seigneur Jésus ! Quelle émotion pour chacun d’entre nous dès lors que nous nous solidarisons avec lui !

Jésus selon Luc en cette parabole du pharisien et du publicain (le taxateur ou le collecteur d’impôts) qui est propre à Luc. Cette parabole parle par elle-même ! Ayons un cœur de publicain dans une vie de pharisien !

Les saints du jour et leur message

J’ai remarqué hier, la fête de saint Jean-Paul II, mort en 2005. Grand rassemblement hier à Rome autour du pape François qui en a fait l’éloge. Saint Jean-Paul II, Lech Walesa, bienheureux Jerzy Popieluszko (mort en 1984, fête le 19 octobre) et Solidarnosc et la chute de l’empire russo-soviétique ! Les portraits : Jean-Paul II : Youssouf Karsh (vers 1979). André Quellier (vers 1981). Attentat par Mehmet Ali Agça du mercredi 13 mai 1981. À Lourdes, le 15 août 2004 par Pierre Vincent. Portraits de Lech Walesa et de Jerzy Popieluszko à attribuer.

Je remarque aujourd’hui saint Jean de Capistran, mort en 1456 de la peste. Constantinople est prise par les Turcs de Mehmet II en 1453. Jean de Capistran est lié aux Hongrois de Jean Hunyadi qui les repoussèrent devant Belgrade (Serbie) en 1456. Belgrade est ottomane en 1521. Vienne non prise en 1529. Victoire de Lépante 1571. Vienne non prise en 1683. Victoire de Corfou 1716. Belgrade lâchée par les Turcs en 1867. 1918… Le temps des Turco-musulmans et des Irano-musulmans. Illustrations : Portrait de Jean de Capistran par Bartolomé Vivarini, 1495, Louvre.

Prier avec et pour les chrétiens dont les actualités nous parlent. Retour des Arabo-musulmans depuis 1920. Et encore et toujours, Miserere & Te Deum ! En ce temps de guerre contre les organisations dites Daech ou EI ou État islamique d’Irak et du Levant, al-Nosra, Boko Haram et leurs leaders. Avec les chrétiens de Qaraqosh ou Bakhdida, ville libérée à ce jour. Avec, par exemple, Louis Raphaël Sako pour l’Irak et Ignace Joseph Younan pour la Syrie. Et, par exemple, les responsables politiques et religieux de la guerre en Irak, Haïdar al Abadi, Ashton Carter et Barack Obama et nos politiques, François Hollande, et nos militaires, Pierre de Villiers, « notre » CEMA, par exemple.

Nous prions particulièrement en ce jour pour Denise Le Gouguec Kharif, la maman de Gaëlle Farida Kharif, qui est hospitalisée depuis dix jours. Nous rendons grâce avec Thierry Gabriele qui est venu hier. Qui est là ? Nous n’oublions pas nos autres malades et anciens dont je n’ai pas de nouvelles, Geneviève Godard, Arlette Roche ; Huguette Cossoul. Avec et pour les Garlipp qui ont trouvé du travail à New York.

Avec Valérie Amadala, nous prions pour les cinquante-cinq Camerounais décédés dans un accident.

Avec et pour les protagonistes du religieux à l’écran, cinéma et télévision, le Pape François et le Jeune Pape .

Avec nos frères et sœurs en pèlerinage à Rome, présidé par notre archevêque, qui prieront avec François.

Pour les amateurs de vieux bouquins comme moi, pour que nous en fassions un bon usage ! Bibliomania !

Remerciements, nouvelles & annonces.

Merci à ceux qui prennent à cœur la vie de notre communauté et le panier du chapelain !

Cet après-midi, louange et messe autour de Mehdi Poulolo et Pascale Pierre-Louis. Seconde messe à 19 h.

Mardi 25, messe à 08 h 45. Pour les juifs, fête de la Torah. Je prierai avec eux et pour eux.

Mercredi 26, messe à 12 h 10, offerte par Talia Yamat pour ses parents + verre de l’amitié offert par cette dernière pour son anniversaire. 19 h – 20 h, adoration eucharistique.

Vendredi 28, 12 h 10, messe offerte par les Pierre-Louis pour leurs parents. Ouverture de la neuvaine préparatoire aux journées du dimanche 6 et lundi 7 novembre. Fête de Simon et Jude, apôtres. Nous prierons pour les dévots et superstitieux de Jude. 19 h – 20 h, adoration eucharistique.

Samedi soir, heure d’hiver !

Dimanche 30, à 10 h 30. À 21 h, je réponds aux questions des auditeurs de Radio Notre-Dame. Les vôtres ?

Lundi 31 octobre, je prierai en communion avec le pape François qui sera à Lund en Suède, invité par les luthériens à l’occasion de l’ouverture de l’année préparatoire au 500e anniversaire des Quatre-vingt-quinze thèses de Martin Luther, le 31 octobre 1517, à Wittemberg. Il y a une rencontre œcuménique à 19 h, au temple des Billettes !

Mardi 1er novembre, fête de tous les saints, messe à 10 h 30.

Mercredi 2 novembre, mémoire des fidèles défunts, messe à 12 h 10 et adoration à 19 h.

Dimanche 6 novembre, 10 h 30, notre fête patronale avec un verre de l’amitié.

Mai 032014
 

Le père Jacques Benoist a participé à l’émission de KTO  » la Foi prise au mot ».

Voici la vidéo de cette émission:

27 avril : une date importante pour l’Eglise en cette année 2014. Deux papes canonisés, Jean XXIII et Jean-Paul II élevés à l’honneur des autels. Si on connaît bien le second, que connaît-on du premier à part quelques clichés, comme  » le bon pape Jean  » ou  » le pape du Concile  » ? A l’occasion de sa canonisation,  » La foi prise au mot  » revient sur la figure de Jean XXIII, son enfance, son itinéraire de Nonce, de Patriarche de Venise et de Pape. Qui était Angelo Giuseppe Roncalli et quelle fut sa vie avant le 28 octobre 1958 ? Quel rôle joua-t-il en tant que Pape ? Pourquoi le canonise-t-on cette année ? Pour mieux connaître le parcours et la figure de ce nouveau saint, deux invités apportent leur éclairage : Père Jacques Benoist, chercheur en histoire du diocèse de Paris et Frédéric Le Moal, historien des Relations internationales.