Mai 192019
 

PÈLERINAGES

Déjà Jésus, montait en pèlerinage trois fois par an à Jérusalem.
Notre vie est un pèlerinage.
Avant d’être affublés par les habitants d’Antioche du surnom méprisant d’«Oint» ou chrismé, devenu chrétien et qui aujourd’hui fait notre fierté, les premiers disciples s’appelaient « Les adeptes de la Voie » (Ac 9, 2). Ils suivent Jésus qui est « Le Chemin, la Vérité et la Vie ». Le chrétien chemine. C’est un homme sans cesse en mouvement. S’il s’arrête, il recule et perd la joie ! Rappelons-nous les Hébreux qui refusent de rentrer en terre promise par peur des géants qui l’habitent (Nb 13, 6s), de Pierre qui renie son maître, des apostats lors des premières persécutions.

Le pèlerinage nous invite à quitter notre quotidien, à nous simplifier pour fixer notre regard sur notre Seigneur Jésus-Christ qui nous a aimés jusqu’au bout pour nous révéler l’amour de notre Père et répandre en nos cœurs l’Esprit Saint.

Grâce à Dieu, nous avons cette année huit Pèlerinages.

La marche des hommes avec St Joseph pour contempler l’élu du Père devenu le père humain de Jésus, qu’il protège, éduque, à qui il apprend à prier, à travailler. Il nous enseigne la paternité véritable.

Notre journée en car à Alençon pour prier avec Louis et Zélie Martin. Dans une vie active et simple, marquée par la prière, le travail, les difficultés éducatives, les épreuves, ils nous témoignent de l’amour de Dieu. Ouverts à la vie, ils ont offert leurs enfants morts prématurément, leurs cinq filles à l’Eglise, leur maladie (Zélie est morte d’un cancer, Louis a souffert d’une démence) sans jamais douter du dessein bienveillant de Dieu sur eux.

La marche des femmes vers la collégiale Notre Dame de Poissy où fut baptisé Saint Louis. Comme le demandent St Paul et St Pierre, outre leurs intentions propres, elles prieront samedi prochain pour nos gouvernants, notre pays, l’Europe.

Bien sûr Notre Dame de Chartres où à la Pentecôte, jeunes, familles marchent, prient, partagent, célèbrent celle qui est notre modèle, notre Mère.

Les Servants d’Autel au Puy du Fou sur les racines chrétiennes de la France et de l’Europe.

Les Chevaliers de Colomb à Cotignac pour les 500 ans de l’apparition de Saint Joseph.

Le mont Saint Odile pour célébrer les 1300 ans du décès de Ste Odile, notre patronne qui veut ouvrir les yeux de notre cœur. Retenez les 19 et 20 octobre.

N’oublions pas ceux qui discrètement partiront sur la longue route de St Jacques de Compostelle en emportant avec eux les intentions de la paroisse.

Bref, cheminer ensemble avec nos différences pour grandir dans la communion avec Dieu et ses Saints.

Père Stéphane Biaggi, curé

Lectures dominicales du 19 Mai