Mai 302020
 

Sur l’injonction du Conseil d’Etat (suite au recours d’associations attachées à la forme extraordinaire, notons-le), le gouvernement vient par décret du vendredi 21 mai, de lever l’interdiction des rassemblements religieux qui portait « une atteinte grave à la liberté de culte » dénoncée également par certains évêques.

Les chrétiens retrouvent leur église. Ils rentrent au Cénacle pour prier comme le fait l’église à la veille de tout événement important, ici la Pentecôte. Dans la chambre haute où Jésus avait institué l’Eucharistie, nous attendons avec les Apôtres réunis avec quelques femmes dont Marie, la Mère de Jésus et ses frères (Ac 1, 12-14) « le don d’une personne divine, l’Esprit Saint » * que Jésus a promis.

Il est indispensable de prier pour recevoir de manière opportune le don qui vient d’en haut. Ceux qui l’accueillent, recevront la force nécessaire pour sortir proclamer l’Évangile à toutes les nations.

Au Cénacle, tous ont un même cœur. Les rivalités des apôtres entre eux sont dépassées que ce soit Jacques et Jean avec Pierre ou Matthieu le collaborateur et Simon le révolutionnaire. De même avec les frères de Jésus qui les accusaient de s’approprier le Maitre. La présence des femmes montre leur implication dans la vie de l’Eglise naissante. La prière à laquelle ils sont assidus, est une prière persévérante, intense, communautaire, mais aussi personnelle, nourrie par la parole de Dieu. La Parole devient vivante et leur permet de discerner la volonté de Dieu comme le montre le choix de Mattias pour remplacer Judas Iscariote le traitre (Ac1, 15-26).

Marie, pleine de grâce est là, discrète. Elle encourage les disciples par son exemple. Par l’Esprit Saint, elle a conçu Jésus le fils de Dieu. Elle aussi recevra une nouvelle plénitude, unissant son parcours de foi, de charité, de parfaite union au Christ au parcours de l’Eglise à partir du moment de la pentecôte**.

Nous prions pour les 5 catéchumènes qui seront baptisés lors de la grande vigile de la Pentecôte présidée par Monseigneur Thibaut Verny samedi 30 mai à 18h.

Les paroissiens de Sainte-Odile participent aussi au Pèlerinage vers Notre de Dame de Chartres*** qui se déroulera en partie sur place à l’église. Le thème « Saints Anges, protégez-nous dans les combats » est bienvenu. Ne sommes-nous pas unis à l’Eglise du ciel ? La Reine des Anges ne désire-t-elle pas nous faire rentrer dans l’intimité de Saint Michel, Saint Gabriel, et Saint Raphaël et de tous les anges qui veillent sur nous ?

Soyons dans la joie et invoquons l’Esprit Saint avec ferveur : Veni Creator Spiritus !

Père Stéphane Biaggi, curé

*Jean-Paul II Catéchèse sur le credo 31 mai 1989 n°5