Mai 142015
 

En ce temps qui nous sépare de l’Ascension à la Pentecôte où le Fils demande au Père l’envoi de l’Esprit Saint sur ses apôtres, nous réécoutons les paroles du Christ au chapitre 15 et au chapitre 17 de St Jean, prière sacerdotale ou Jésus confie à son Père ses apôtres et ceux qui croiront à cause d’eux !

Parcimonieusement dans l’ancienne alliance l’Esprit Saint avait été répandu sur les patriarches, les prophètes, le roi Saul puis David. Mais il n’avait pas été donné à la foule comme il le sera pour les trois mille premiers baptisés le jour de la Pentecôte après la prédication de saint Pierre sur la mort et la résurrection de Jésus selon les Écritures. Cet Esprit Saint qui, enseigne Jésus, rappelle tout ce que celui-ci a fait et dit et mène à la vérité toute entière, est l’avocat qui défend et transmet l’amour de Dieu. Sans Lui on ne peut vivre intérieurement de Dieu, de ses dons de force et de conseil, de sagesse et d’intelligence, de connaissance et de crainte, de piété.
Et Saint Jean de rappeler que personne n’a jamais vu Dieu mais qu’Il nous a donné part à son Esprit par qui nous pouvons nous aimer les uns les autres et aimer Dieu de l’amour même dont le Père aime le Fils par l’Esprit qui les unit.

En le priant, notamment à l’approche de la Pentecôte, laissons-nous guider par l’Esprit de Dieu dont les Actes des apôtres et l’histoire de l’Eglise à sa suite manifeste la présence agissante, forte et intérieure à la fois. Découvrons ou redécouvrons en l’invoquant sa présence qui permet d’agir avec Dieu en toutes circonstances comme les saints l’ont manifesté.
Que l’on se rappelle seulement cette réponse de sainte Jeanne d’Arc, durant son procès, à qui l’on demandait si c’était elle qui avait tout entrepris dans son action ou bien si c’était Dieu ;  et elle de dire : « Dieu et Jeanne ».

Puissions-nous dans notre témoignage de chrétiens à l’approche de le Pentecôte et dont le monde a besoin dire à notre tour « Dieu et nous » comme dans les Actes des apôtres. Telle est la joie que je vous souhaite en fêtant l’Esprit Saint.

Abbé Malcor, curé

Lectures dominicales du 17 Mai