Sep 012018
 

Permettez-moi d’espérer que vous avez pu passer des vacances enrichissantes et ressourçantes physiquement et spirituellement.

Certains parmi vous ont connu les difficultés familiales, les épreuves, le deuil*, la maladie. Notre intendant Raymond Carette, en particulier, suite à une fatigue générale a dû être hospitalisé et va débuter un traitement important. Tous, nous les assurons de notre amitié et de notre prière.

Je veux remercier les paroissiens qui cet été, ont permis à la paroisse d’assurer sa mission d’accueil, Don Carlo Cecchin de retour de Fatima, l’abbé Georges Périé qui du haut de ses 93 ans, a bravé la canicule pour venir joyeusement célébrer à 19 heures en semaine et le dimanche matin. Un merci particulier à notre sacristain Yvan Petit pour ses nombreux et astucieux réaménagements et à notre secrétaire Marie Matrat, qui n’a pas ménagé son temps pour surveiller en plus l’importante première tranche de travaux d’assainissement de la crypte et la rénovation en cours du chauffage du presbytère.

Le père Denys Thouard, quant à lui, porte la paroisse par une vie de prière assidue accompagnée par des lectures spirituelles et théologiques quotidiennes. Ainsi vient-il de terminer une relecture du catéchisme de l’Eglise catholique et bien sûr le mémoire de l’abbé Alexis de Monts sur Salvien de Marseille.

Les nombreux camps scouts se sont bien passés comme le laissaient voir les visages bronzés et rayonnants. Je remercie leur aumônier l’abbé Alexis de Monts qui a visité les camps et tout particulièrement Marielle et Thiebault de Buyer qui après trois belles années transmettent la flamme du groupe Doncoeur à Thibault et Anne Challemel du Rozier, anciens du groupe et jeune couple… Qu’ils trouvent ici l’expression de notre immense reconnaissance.

Chaque rentrée porte une espérance : celle de pouvoir vivre davantage notre foi et de la faire partager avec zèle.
C’est en effet le moment favorable pour, comme Pierre, sur la parole de Jésus, avancer en eaux profondes et lancer les filets.

Qu’est-ce à dire sinon participer davantage à la vie paroissiale, à la prière et à la liturgie, à la catéchèse des enfants, au patronage et à l’aumônerie des jeunes, au catéchuménat des adultes et aux groupes de mission paroissiale, à la formation doctrinale et spirituelle, et aux multiples services de la paroisse sans lesquels rien ne pourrait se faire. Nous en reparlerons.

Aujourd’hui, Jésus nous dit : « Ce peuple m’honore des lèvres mais son cœur est loin de moi ». Alors avec St Pierre crions : « Seigneur, tu sais tout, tu sais que je t’aime »

Tout à la joie de vous retrouver, je vous souhaite une bonne rentrée où nous approfondirons la lettre apostolique du pape François Laetare et Exultate sur la sainteté.

Père Stéphane Biaggi, curé

*Voir le « Carnet »

Lectures dominicales du 2 septembre