Fév 272014
 

ARCHES ET ASTRE

Cette installation reprenant les grandes lignes de l’architecture de Martin Robain trans­forme la galerie d’art de la chapelle Saint-Martin de Porrès en un écrin lumineux constitué de deux arches entrecroisées. En son sein, une étoile anamorphique.

Le vide est la composante principale de cette œuvre et s’illustre non seulement par l’ab­sence de parois, mais aussi par l’existence même de l’étoile se structurant et se déstructu­rant au gré des déplacements, comme explosée par son contenu…

IMG_5146.JPG

 IMG_5148.JPG

 IMG_5145.JPG

 IMG_5208.JPG

 IMG_5210.JPG

RÉMI PETIT

Artiste plasticien, mais surtout sculpteur de vide et architecte filaire, je base mon concept de travail sur une appréhension du vide, non pas en tant que néant, mais en tant que ma­tière modulable, sectionnable et façonnable.

À travers la tension d’élastiques dans l’espace ainsi que l’apposition de phosphore, je tends à sculpter le vide, à lui faire prendre forme, volume et à le présenter dans un nouvel écrin architectural.

Mes installations, conceptualisées et réalisées in situ, sont directement en corrélation avec les lieux qui les abritent. Anamorphoses et trompe-l’-œil étant mes principaux outils de conception, je m’approprie les espaces afin d’en offrir une nouvelle approche. Méditatives, interactives, mais aussi sources de lumière, mes œuvres sont avant tout à considérer comme des expériences sensorielles.