Données de base

 

 

Données de base, au dimanche 21 février 2016,

de la vie du P. Jacques Benoist, de la galerie, de la chapelle et de la communauté

Saints-Martin de Porrès & Jean Macias

Boîte 3. 41, rue Jacques Ibert. 75017 Paris. Tél : 01 43 22 36 97. 06 28 30 25 48

« jacques@benoist.net » « www.benoist.net »  « chapelle saint-martin de porres »

Accès : par le métro, ligne 3, station Louise Michel, dans Levallois, à cent mètres de la chapelle, qui est dans le rez-de-chaussée de l’immeuble n° 41, côté Paris de la rue.

Le P. Benoist, né en 1946 et ordonné en 1975, est historien depuis 1985 et chapelain ici de­puis 2009.

Nos messes : celles du dimanche et des jours de fête ont lieu à 10 h 30. Celles de semaine ont lieu le mardi et le jeudi, à 08 h 45, le mercredi et le vendredi, à 12 h 10.

Le lundi et le samedi, je dis la messe à la demande et sur rendez-vous avec des individus ou des groupes. Ces messes, annoncées sur l’agenda, sont ouvertes à tous.

L’adoration a lieu le mercredi et le vendredi de 18 h 30 à 19 h 30.

Le rosaire est dit le troisième samedi du mois, à 15 h. Voir Pascale Pierre-Louis.

Une louange et souvent une messe pour les jeunes ont lieu sur rendez-vous un dimanche après-midi par mois. Voir Mehdi Poulolo et Pascale. Ces jeunes participent parfois à l’adoration du vendredi.

Une louange pour les adultes a lieu à Saint-Ferdinand le jeudi à 20 h 15. Voir Pascale.

Une récollection d’une journée est organisée chaque année dans un esprit de louange. Un in­vité de renom y est invité. Voir Pascale.

Nous accueillons des amis de saint Martin de Porrès en individuel, en famille ou en groupe à la demande. Ils peuvent me demander une messe ou dire le rosaire entre eux. Je pense au groupe de Laurence Alonso, dit les « pèlerins de Saint-Ouen », par exemple.

La chapelle et la galerie sont accessibles en dehors des offices, quand le P. Benoist est dis­ponible pour vous accueillir. Dans ce cas, la grille est ouverte. Sonnez pour être accueilli par lui. Si­non, prenez rendez-vous avec lui par les moyens indiqués ci-dessus. N’hésitez pas à laisser un mes­sage sur le répondeur pour que je vous rappelle.

Je partage les déjeuners du mardi et du jeudi avec les prêtres de Sainte-Odile et participe à leur conseil le jeudi, hors vacances scolaires. Jean-Claude Houot et moi, nous participons au conseil de Sainte-Odile, quatre fois par an sous la direction du curé, le P. Christian Malcor. Jean-Claude est webmaster pour le site Sainte-Odile et le nôtre.

Plusieurs fidèles prennent à cœur le « panier du chapelain » chaque semaine. Merci !

Nous et Internet : Voir le site de Sainte-Odile et l’onglet sur Saint-Martin de Porrès, celui du diocèse de Paris, le mien et celui dédié Charles Lanert.

Je profite des lundis pour nager et faire de la gym. Je me confesse au P. Georges Périé, chaque début de mois. Je suis à votre disposition pour en faire autant, ou pour un entretien dit spiri­tuel. J’accepte, avec joie, les invitations à partager un repas, surtout après une messe en commun. Celles du dimanche et des fêtes sont particulières, mais possibles. J’ai souvent besoin de faire la sieste. Durant l’après-midi et la soirée du samedi, je préfère préparer notre dimanche.

Notre espace : Henrie, Robert et Rolande Dupont font du ménage le vendredi de 13 h à 14 h et s’occupent des fleurs avec Mariette Ververt. Jean-Claude Houot fait de la maintenance électrique et informatique. Gaëlle Kharif s’occupe des quêtes et de diverses autres questions maté­rielles. Radhamanne Nemdharry dite Sarah travaille ici le samedi de 10 h à 12 h 30.

Nos liturgies : Pierre Grenier, Pascale Pierre-Louis animent les chants. Mehdi Poulolo, Jean-Claude Houot, Danielle Vincent et Margareth Christophe interviennent aussi. Alix Bernard joue de l’orgue virtuelle parfois. Gaëlle Kharif assure l’accueil certains dimanches. D’autres femmes et jeunes filles sont les bienvenues. François et Marc Grenier, et d’autres hommes ou jeunes servent à l’autel. Louis Grenier et Thomas Pierre-Louis servent à leur façon.

Nos liturgies ont quelques us & coutumes. L’assemblée est invitée à psalmodier le psaume, tant en semaine que le dimanche. En semaine, nous essayons de le dire dans son intégralité. Nous chantons souvent le Credo en latin sur la mélodie dite III. Vous disposez alors de la partition. Nous adorons le Christ eu­charistique quelques instants dans le ciboire, le tabernacle ouvert, après la com­munion et avant les annonces. Nous essayons de saluer les fidèles inconnus, nouveaux ou de pas­sage, ou de nous laisser interpeller par des inconnus !

Souvent, nos liturgies sont accueillantes aux cultures africaines et antillaises, ultramarines, comme on dit. Avec Émeric et Marie-Clotilde de Livonnière nous accueillons des catéchumènes et des néophytes appartenant à ces cultures.

Nous sommes sensibles aux nations du Proche-Orient et aux juifs, musulmans et chrétiens qui les habitent. Nous prions les 21 martyrs de Samalout, en Égypte ( fête le 16 février 2015), morts à Syrte, en Libye, d’autres Égyptiens mis à mort par Daech et gardons le souvenir des étu­diants chrétiens de Garissa au Kenya. Nous prions particulièrement pour Abou Bakr al-Baghdadi et les autres responsables impliqués dans les conflits de l’heure, de par le Proche-Orient et le monde.

Nous n’oublions pas le conflit entre la Russie et l’Ukraine, les Russes et les Ukrainiens.

Nous aimons les saints au point d’en faire mémoire chaque jour en semaine, mais aussi le di­manche. Notre soleil le Christ ne fait pas disparaître les étoiles que sont les saints et les saintes.

Nous soignons notre formation en profitant, au rythme de chacun, des cours dispensés à Pa­ris, à Nanterre ou par Internet. J’assure des « cours particuliers » sur rendez-vous, avec ou sans messe, avec ou sans repas.

Nous tenons un conseil de communauté plusieurs fois dans l’année.

Je bénis les animaux, les appartements, les voitures et les autres choses, à la demande.

Ma mission d’études et de recherches court : Spiritualité et art, normalité et handi­cap, à Pa­ris, 1955-1985, autour de Charles Lanert (1902-1995). Voir ses œuvres ici. J’ai un travail de titan, à propos de mes bouquins, à exploiter, vendre, donner ou jeter !Voir le site Internet que j’ai dédié à Charles Lanert, soit par Google, soit par jacquesbenoist.free.fr/charleslanert. Merci à Franck Landais, le webmaster ! Les dimanches ou les lundis, souvent, je dîne et prépare nos activités d’art avec Benoît Le Bretton, souvent.

Des expositions d’art ont lieu dans le cadre pensé par Vladimir Mitrofanoff et Martin Robain vers 1985. Elles accompagnent ma mission d’études. Des dessins de Charles Lanert et des sculptures de Jean Matthieu sont exposées en permanence dans la chapelle, ainsi que la Vierge Marie de Michel Aupetit. Des œuvres d’une quarantaine d’artistes sont visibles à la demande et en permanence dans notre galerie, dont une de Claude Lourenço, photographe en communion avec Fernando Pessoa.

J’héberge aussi les fonds d’atelier de Nicolas Penitot, Alexandre Lanskoua, Didier Maillard et Benoît Le Bretton. Je présente leurs grands formats dans la galerie et les petits formats sur demande.

Je présente souvent Martin de Porrès selon une photomontage de Jordan Hainsey, un Amé­ricain sensible au look des Noirs et des Métis. Et aussi selon un pastel de Michèle Legros qui le donne à voir grandeur nature. Et aussi selon l’œuvre d’une brodeuse anonyme, à ce jour. Je l’as­socie à Jean Macias, disciple et ami, selon une composition de Martine Studler. Nous présentons une relique de l’un et de l’autre à la dévotion des fidèles en permanence.

Nous leur demandons la grâce de l’amitié pour nous et les LGBTQ.

Je dépanne Radio Notre-Dame pour son émission Un prêtre vous répond, le dimanche soir.

Nous faisons appel à la générosité des fidèles de Paris pour vivre, car notre communauté est loin d’être en autogestion. Nous louons nos locaux à la RIVP et supportons les taxes et les charges de tous et chacun.

Nous mettons notre salle à la disposition d’un syndic de copropriété, une fois par an. Nous pouvons accueillir d’autres groupes.

Au sujet de votre denier du culte annuel. Nous le recevons et le faisons gérer par le curé de la paroisse Sainte-Odile. Votre chèque est à établir à l’ordre de Sainte-Odile/ Saint-Martin de Por­rès. Me le remettre ou l’adresser au P. Christian Malcor. Si vous faites ce don en ligne, signalez-le-moi et mettez un courrier à ce dernier, car Saint-Martin n’apparaît pas dans la liste des paroisses.

J’oublie, me semble-t-il, de mentionner des activités et des personnes. Cette édition de nos données de base est en genèse. Les remarques sont les bienvenues. Merci d’avance !