Mai 232017
 

Sixième dimanche de Pâques 2017, de l’année A

Dimanche 21 mai 2017

Chants & textes. Remerciements, nouvelles, annonces & agenda.

Chant d’entrée :

1 – Le Christ était mort ! Alléluia ! Le Christ est vivant ! Alléluia !

Le Christ est présent, le Christ reviendra, Alléluia ! Alléluia !

2 – C’est lui notre joie, Alléluia! C’est lui notre espoir, Alléluia!

C’est lui notre pain, c’est lui notre vie, Alléluia! Alléluia!

3 – Soyons dans la joie, Alléluia! Louons le Seigneur, Alléluia!

Il nous a aimés, il nous a sauvés Alléluia! Alléluia!

4 – Le Christ est vivant, Alléluia! Allons proclamer, Alléluia!

La Bonne Nouvelle à toute nation, Alléluia! Alléluia !

Accueil : Entrons d’emblée dans cette eucharistie en demandant au Seigneur de nous délivrer de nos péchés et de leurs conséquences, en particulier Colette Chomet et nos défunts.

Gloire à Dieu et paix sur la terre Aux hommes qu’il aime ! Gloire à Dieu, merveille pour l’homme, Alléluia.

Nous te louons, nous te louons
Nous t’acclamons, nous t’acclamons
Nous t’adorons, nous t’adorons
Nous te prions, nous te prions
Agneau de Dieu, agneau de Dieu R/
Tu es la paix, tu es la paix
Tu es vivant, tu es vivant
Tu es l’amour, tu es l’amour
Toi seul es saint, toi seul est saint.
Tu es Seigneur, tu es vivant

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là, Philippe, l’un des Sept, arriva dans une ville de Samarie, et là il proclamait le Christ. Les foules, d’un même cœur, s’attachaient à ce que disait Philippe, car elles entendaient parler des signes qu’il accomplissait, ou même les voyaient. Beaucoup de possédés étaient délivrés des esprits impurs, qui sortaient en poussant de grands cris. Beaucoup de paralysés et de boiteux furent guéris. Et il y eut dans cette ville une grande joie.  Les Apôtres, restés à Jérusalem, apprirent que la Samarie avait accueilli la parole de Dieu. Alors ils y envoyèrent Pierre et Jean. À leur arrivée, ceux-ci prièrent pour ces Samaritains afin qu’ils reçoivent l’Esprit Saint ; en effet, l’Esprit n’était encore descendu sur aucun d’entre eux : ils étaient seulement baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent l’Esprit Saint. Parole du Seigneur. – Nous rendons gloire à Dieu !

PSAUME (Ps 65 (66), 1-3a, 4-5, 6-7a, 16.20)

R/ Terre entière, acclame Dieu, chante le Seigneur ! ou :Alléluia ! (Ps 65, 1)

Acclamez Dieu, toute la terre ;
fêtez la gloire de son nom,
glorifiez-le en célébrant sa louange.
Dites à Dieu : « Que tes actions sont redoutables ! »

 « Toute la terre se prosterne devant toi,
elle chante pour toi, elle ch
ante pour ton nom. »
Venez et voyez les hauts f
aits de Dieu,
ses exploits redoutables pour les f
ils des hommes.

 Il changea la mer en terre ferme :
ils passèrent le fle
uve à pied sec.
De là, cette j
oie qu’il nous donne.
Il règne à jam
ais par sa puissance.

Venez, écoutez, vous tous qui craignez Dieu :
je vous dirai ce qu’il a f
ait pour mon âme ;
Béni soit Dieu qui n’a pas écart
é ma prière,
ni détourné de m
oi son amour !

Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre

Bien-aimés, honorez dans vos cœurs la sainteté du Seigneur, le Christ. Soyez prêts à tout moment à présenter une défense devant quiconque vous demande de rendre raison de l’espérance qui est en vous ;  mais faites-le avec douceur et respect. Ayez une conscience droite, afin que vos adversaires soient pris de honte sur le point même où ils disent du mal de vous pour la bonne conduite que vous avez dans le Christ. Car mieux vaudrait souffrir en faisant le bien, si c’était la volonté de Dieu, plutôt qu’en faisant le mal. Car le Christ, lui aussi, a souffert pour les péchés, une seule fois, lui, le juste, pour les injustes, afin de vous introduire devant Dieu ; il a été mis à mort dans la chair ; mais vivifié dans l’Esprit.   – Parole du Seigneur. – Nous rendons gloire à Dieu 

Alléluia. Alléluia.
Dieu règne ! Peuples criez d’allégresse, Alléluia ! La vie a vaincu la mort, la croix a vaincu l’enfer ! Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! Christ louange à Toi 

Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, dit le Seigneur Alléluia ! Mon Père l’aimera, et nous viendrons vers lui. (Jean 14, 23) Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! Christ louange à Toi.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :  « Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements. Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous :  l’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas ; vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous.  D’ici peu de temps, le monde ne me verra plus, mais vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez aussi. En ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et moi en vous.  Celui qui reçoit mes commandements et les garde, c’est celui-là qui m’aime ; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père ; moi aussi, je l’aimerai, et je me manifesterai à lui. »
– Acclamons la Parole de Dieu.Louange à toi, Seigneur Jésus.

Prédication :

Notre contexte

Colette Chomet, la sœur de Pascale Pierre-Louis, est décédée vendredi 21 avril en Marti­nique d’un cancer, dans la cinquantaine. La messe de ce dimanche est offerte à son intention par et avec ses parents, amis et relations de la métropole.

Mémoire également de deux jeunes gens qui me demandent de rendre grâce pour avoir trouvé du travail par l’intercession de Martin de Porrès & Jean Macias.

La grâce de cette messe est aussi liée à la présence annoncée d’un catéchiste pour adultes de Sainte-Odile, Émeric de Livonnière, d’un catéchumène, Gildas Djedje, et de néophytes. Je vois… C’est l’occasion de vous inviter à prier pour la Côte d’Ivoire, du fait des troubles que connaît ce pays et de la présence parmi nous de cinq Ivoiriens/Ivoiriennes. Nous n’oublions pas nos liens avec l’Afrique que notre président et notre chef des armées a rappelés lors de sa visite à Gao, auprès des mille militaires engagés dans l’opération Barkhane contre « Al-Qaïda au Maghreb islamique ».

En cette semaine, Donald Trump à Riyad, près de La Mecque, avec Salmane d’Arabie et cinquante chefs d’État dits musulmans, avec Benjamin Netanyahu, à Jérusalem, Mahmoud Abbas, à Bethléem, les représentants de l’Otan, à Bruxelles et les représentants du G7, à Taormina. Au cœur, de cette tournée, Donald Trump et notre pape François au Vatican !

Les auteurs inspirés de ce jour

Avec Luc en Actes : Les Samaritains reçoivent l’Esprit Saint

Avec un psalmiste du Temple, les extraits du psaume 65 : La joie que le Seigneur nous donne.

Avec Pierre, dans la première épître qui porte son nom : Rendre compte de l’espérance qui est en nous.

Avec Jean, au chapitre 14 : Jésus nous assure qu’il est avec nous celui qui souffle entre lui et son père.

Avec Constantin 1er le Grand et Hélène de Trèves dont c’est la fête aujourd’hui  pour les Grecs comme pour les Latins que nous sommes.

À partir du IVe siècle, nous avons des États qui tiennent compte de la conception chrétienne de notre vie. On a parlé du « constantinisme ». Voir le cas de Clovis. Les patriarcats d’Alexandrie, d’Antioche de Syrie, de Carthage, d’Arménie, de Constantinople, puis de Moscou, de mon point de vue, « s’inféodent » aux États correspondants. Abu al-Qâsim Muhammad induit un complexe politique, social et religieux équivalents jusqu’à nos jours. Le patriarcat de Rome, premier parmi les autres, assure l’orthodoxie et la catholicité de l’Église du Christ face aux empires et aux états d’Occident et du monde, même s’il a pris faits et causes, de fait, pour les nations d’Occident dans les Croisades contre les Arabes musulmans ou les Turcs musulmans. Dans ce « dispositif d’états chrétiens » de l’Atlantique à l’Oural, de l’Afrique du Nord à l’Europe du Nord, les Juifs ont vécu des histoires qu’il est passionnant de connaître. Depuis les XVe et XVIe siècles, nos « nations  occidentales » ne tiennent plus compte de notre conception de l’homme dans leur législation. À nous de les « christianiser » en y multipliant les chrétiens et en les multipliant dans les autres nations d’Afrique et d’Asie.

Notre réflexion et notre prière et notre action. Je me permets de célébrer ce dimanche de Pâques avec des cierges rouges, pour souligner les drames que sont l’entrée de Jésus dans le Royaume, celle de nos saints et de nos martyrs et la nôtre ! Notre prière de « réparation » ! Nous avons la prière et l’exemple des Égyptiens chrétiens de Samalout martyrs à Syrte en Libye, en février 2015. Et de Jacques Hamel. Notre prière pour et avec Asia Bibi. Voir nos prières en temps de « guérilla mondiale » du fait de compagnons et de partisans d’Abu al-Qâsim Muhammad où je m’interroge sur ce qu’est le muhammadisme ou le mahométisme ? Voir notre prière pour la paix avec notre pape François.

Credo.  :

Prière universelle :

Pour ton Église, animée par ton Esprit de Vérité afin qu’elle proclame à temps et à contretemps ton Évangile, NTPS

Pour tous les chefs d’État et particulièrement notre nouveau président et son gouvernement, que l’Esprit de Vérité, de Justice et de Paix les soutienne dans leur travail et les guide à chaque instant,

Pour tous ceux qui souffrent moralement ou spirituellement, les laisser-pour-compte, les exclus de la société, viens par ton Esprit Saint leur apporter la libération,

Pour tous les baptisés, les futurs confirmés, remplis-les de ton Esprit Saint, pour qu’ils soient des témoins joyeux de ton amour pour toutes les personnes que tu mettras sur leur route,

Pour toutes les familles désunies, les familles brisées, les familles endeuillées ! Répara leurs cœurs blessés, broyés, par ton Esprit de Paix et de consolation, fais renaître en eux l’espérance,

Pour chacun des membres de notre communauté de SMDP, pour nous qui voulons mener cette vie droite et vraie à laquelle tu nous appelles, donne-nous, Seigneur, un cœur d’enfant, afin d’accueillir le Saint-Esprit, le Paraclet que tu nous as laissé,

Offrande et quête

Pater : en d’autres langues maternelles que le français selon les présences. En chinois, quand Haili Zhou est parmi nous. Elle est au Canada en ce jour avec Patrick Farfal à l’occasion de la remise d’un diplôme d’ingénieur à sa fille Élisabeth Li. En portugais, quand Luisa Gregorio Fins est là. En arabe, quand Pascale de Perthuis est là, elle qui pratique l’arabe depuis l’âge de onze ans. Parfois, en latin ! Attention, traduction en français revue et corrigée à partir du 3 décembre 2017.

Rites de communion ici : Avec du pain de messe sans levain selon notre Église, à l’aspect blanc/ar­gent ou brun/doré. Avec du vin de messe à l’aspect blanc ou rouge. Avec un calice en vermeil (ar­gent doré) ou un calice en bois d’olivier sculpté et verni fabriqué et offert par des Palestiniens latins de Bethléem. Et ceci, à genou ou debout, au pain eucharistié seul sur les lèvres ou dans les mains, ou par intinction sur les lèvres ou dans les mains par intinction.

1/Agneau de Dieu qui prends nos péchés (bis)
Tu donnes joie au monde joie !
Tu donnes joie au monde
2/Agneau de Dieu qui prends nos péchés (bis)
Tu donnes vie au monde vie !
Tu donnes vie au monde
3/Agneau de Dieu qui prends nos péchés (bis)
Tu donnes paix au monde paix !
Tu donnes paix au monde

Après la communion : Vous recevrez une puissance, venant du Père et vous serez mes témoins dans cette ville, dans ce beau pays, dans ce continent, dans le monde entier. Les cœurs sont touchés, les malades guérissent. Glorifions Jésus ! C’est le Saint Esprit qui agit dans cette ville !

Remerciements, annonces & nouvelles :

Merci à vous qui nous aidez par vos générosités et vos compétences ! Les fleurs des Dupont, Luisa Gregorio Fins, Delphine Zami, Nicole Dekany, Dominique Macret, Gaëlle Kharif & des Pierre-Louis.

Je salue les fidèles de passage. Les parents, amis et relations des Pierre-Louis.

J’attire votre attention sur des conseils pour la lecture en public. Voir le tract.

Nouvelles de Gaëlle Kharif qui assure l’accueil à Sainte-Odile en ce moment.

Départ du P. Malcor et arrivée du P. Biaggi. Voir les annonces de Sainte-Odile.

La position assise et voûtée induit des crampes dans le côté droit, de la hanche au genou. Les séances de kinésithérapie et une hygiène de vie me font du bien. Je me débats pour rédiger des articles sur des églises de Pa­ris.

Agenda :

Maintenant, vous êtes invités au verre de l’amitié et au buffet offerts par les Pierre-Louis.

Cet après-midi, vous pouvez encore faire un saut aux journées d’amitié de la maison Marie-Thérèse où vous viendrez peut-être me voir un jour ! J’aimerais faire un saut au palais de la Découverte qui fête ses quatre-vingts ans. C’est l’univers de mon adolescence !

Ce soir, je serai à Montmartre avec Benoît Le Bretton de retour de Bretagne et croiserai la procession qui va de la chapelle Sainte-Rita, en face du Moulin Rouge, à la Trinité, à l’occasion de la fête de Rita de Cascia, demain.

Demain, lundi 22 mai, je déjeune avec un copain du lycée Condorcet !

Mardi 23, messe à 08 h 45, puis accueil de Pia Dommergue. Le soir, répétition de théâtre.

Mercredi 4, messe à 12 h 10 offerte par Delphine Zami et adoration à 19 h. Le point avec Gaëlle Kharif.

Jeudi 25, messe à 10 h 30. Fête de l’Ascension. Prière pour notre pape François, Donald Trump & Emmanuel Macron !

Vendredi 26, messe à 12 h 10 et adoration à 19 h. Ménage de la chapelle, avant et après la messe, et ménage du logement, en début d’après-midi.

Samedi 27, de 14 h à 16 h, répétition de la pièce de Carole Granchamp sur sainte Maria Goretti.

Dimanche 28 mai, messe à 10 h 30.

Journée mondiale des communications sociales.

Nous prierons pour notre mère, vivante et défunte.

Nous prierons avec nos amis les pèlerins de Saint-Ouen qui sont en pèlerinage auprès de saint Joseph du Puy-en-Velay.

Mardi 30, 08 h 45, messe.

Fête ecclésiale de Jeanne d’Arc, brûlée le 30 mai 1431 à Rouen. Voir notre dimanche 7 mai, lors de sa « fête nationale », le « deuxième dimanche de mai » et les festivités d’Orléans, en mémoire de la libération de cette ville le dimanche 8 mai 1429.

20 h, veillée à Notre-Dame avec nos évêques de l’Île-de-France « pour la vie ». Voir tract.

Dimanche 4 juin, 10 h 30, messe, fête de Pentecôte, fin du temps pascal.

Bénédiction.

En français et en arabe, surtout quand Gaëlle Kharif est là, avec nos frères et sœurs du Proche-Orient qui prient dans leur langue historique (hébreu, araméen, syriaque, chaldéen, grec, égyptien, arménien) et en arabe pour la plupart.

Chant à Marie :

Regina cæli / Reine du ciel

Regína cæli lætáre, allelúia. /Reine du ciel, réjouis-toi, alléluia.

Quia quem meruísti portáre, allelúia. /Car celui qu’il te fut donné de porter, alléluia,

Resurréxit, sicut dixit, allelúia. /Est ressuscité comme il l’avait dit. Alléluia.

Ora pro nobis Deum, allelúia. / Prie Dieu pour nous, alléluia.