Mar 062015
 

Comme ce fut difficile de se rendre Porte de Champerret pour la mission d’Avent 2014,mais cela fut riche !! Javais les pieds de plomb mais j’ai été porté par la prière de la paroisse, par les chants de Noël et les textes de tous les missionnaires. Le Seigneur m’a parlé à travers toutes ces personnes rencontrées qui étaient le plus souvent bienveillantes et en recherche.

La difficulté du premier contact a toujours fait place à la joie d’un dialogue riche.
Malgré le froid et toutes mes maladresses, le Seigneur m’a comblé de joie et d’allégresse : joie de témoigner de l’essentiel au milieu d’un monde qui sous ses airs d’indifférence est profondément en attente de la Bonne Nouvelle. Participer à la mission fut pour moi une réponse à cette interpellation du Seigneur : « si ceux-ci se taisent, les pierres crieront » Luc 19,40.

Vincent