Déc 192016
 

18 Décembre 2016

4ème dimanche de l’avent

Chant d’entrée Venez divin Messie

Venez divin Messie
Nous rendre espoir et nous sauver !
Vous êtes notre vie !
Venez, venez, venez !

1. Ô Fils de Dieu, ne tardez pas,
Par votre Corps donnez la joie
À notre monde en désarroi.
Redites-nous encore
De quel amour vous nous ai­mez;
Tant d’hommes vous ignorent !
Venez, venez, venez !

2. À Bethléem, les cieux chan­taient,
Que le meilleur de vos bien­faits
C’était le don de votre paix.
Le monde la dédaigne :
Partout les cœurs sont divisés !
Qu’arrive votre règne !
Venez, venez, venez !

4 – Quand vous viendrez au dernier jour
Juger le monde sur l’amour,
Que nous veillons pour ce retour !
Que votre main nous prenne
Dans le Royaume des sauvés !
Que meure enfin la haine,
Venez, venez, venez !

1ère lecture

« Voici que la vierge est enceinte » (Isaïe 7, 10-16)

Psaume ( 23)

1) Au Seigneur, le monde et sa richesse,
la terre et tous
ses habitants !
C’est lui qui l’a fon
dée sur les mers
et la garde inébranlable
sur les flots.

2) Qui peut gravir la montagne du Seigneur
et se tenir
dans le lieu saint ?
L’homme au cœur pur, aux
mains innocentes,
qui ne livre pas son âme
aux idoles.

3) Il obtient, du Seigneur, la bénédiction,
et de Dieu son
Sauveur, la justice.
Voici le peuple de
ceux qui le cherchent !
Voici Jacob qui recher
che ta face !

2ème lecture

« Jésus-Christ, né de la descendance de David, et Fils de Dieu » («Romains 1, 1-7)

Évangile

« Jésus naîtra de Marie, accordée en mariage à Joseph, fils de David » (Mt 1, 18-24)

Communion


Pain véritable, Corps et Sang de Jésus-Christ,
Don sans réserve de l’Amour du Seigneur,
Corps véritable de Jésus Sauveur.

Pain de vie, corps ressuscité,
Source vive de l’éternité

La sainte Cène est ici commémorée.
Le même pain, le même corps sont livrés ;
La Sainte Cène nous est partagée.

La faim des hommes dans le Christ est apaisée.
Le pain qu’il donne est l’univers consacré,
La faim des hommes pleinement comblée.

Quatrième et dernier dimanche de l’avent de l’année de grâce 2016-2017

Accueil : Entrons d’emblée dans cette eucharistie en demandant au Seigneur de nous délivrer de nos péchés.

Prédication. Nos auteurs inspirés. La grâce de ce jour, la grâce du renouvellement de notre humanité par l’un d’entre nous, semblable à nous et différent de nous. Synthèse proposée par Paul dans le début des Romains.

Avec l’extrait de Matthieu, faisons mémoire de l’annonce à Joseph d’un enfant auquel il donnera son nom, comme les autres pères, et pas comme les autres, puisqu’il est l’œuvre du Seigneur lui-même. Avec Joseph, fils de David, nous ouvrons et fermons la parenthèse de la maison de David, sa descendance, et de la maison du Seigneur, le Temple. La prophétie de Nathan à David est explicitée par celle d’Isaïe à Acaz, en première lecture. C’est-à-dire de la présence en personne du Seigneur parmi nous ! Avec cet extrait, nous évoquons surtout les événements joyeux, silencieux et lumineux de la vie de Jésus distincts des événements douloureux. Ils sont tous des chemins glorieux.

Il serait intéressant de mettre en parallèle la fête de la purification du Temple, Hanouca, fête aussi des lumières dans la nuit, fête de l’enfance qui renouvelle le monde, que les Juifs célèbrent le 24 et que Jésus célébrait chaque année, pour montrer comment il n’abolit pas, mais accomplit « l’ancien testament » et le « judaïsme » et nous de même. Voir Jean 10, 22. Mais cela nous entraînerait loin ! Comme on peut le faire pour Pâques, la Pentecôte, la Transfiguration et la Croix glorieuse avec respectivement Pessah, Chavouot, Rosh Hashana,Yom Kippour et Soukkot.

Les saints du jour, de chez nous et d’ailleurs. La grâce de ce jour ! Je me contente du saint d’hier qui a un double lien avec nous. Judicaël ou Gaël, roi des Bretons, ermite et contemporain d’Éloi de Noyon, mort en 658. Il signe un traité de paix avec Dagobert, roi des Francs, qui vivait alors à Clichy la Garenne, notre voisine. Nous prions pour Gaëlle qui a choisi ce patronage, pour sa mère Denise qui se remet et son père Meziane Kharif, décédé.

Les protagonistes des actualités qui prient avec nous et pour nous et pour lesquels nous prions.

Je vous propose de prier pour les combattants, alliés et ennemis, vivants et morts, les civils, vivants et défunts, du Nigeria, du Mali, du Burkina, de la Libye, d’Israël, de Syrie, d’Irak, d’Égypte, des USA et du Daguestan, dans le Caucase, la Turquie, le « Kurdistan », partout où Al-Qaïda, Daech et d’autres groupes ont opéré et opèrent. Pour nos militaires, nos marins et leurs aumôniers, catholiques et autres,

Nous prions avec et pour notre pape François qui fête ses quatre-vingts ans. Il es né le 17 décembre 1936. En communion avec Mgr Thibault Verny qui célèbre deux messes à Sainte-Odile, en ce moment, une selon le rite extraordinaire et une selon le rite ordinaire.

Pater en d’autres langues maternelles de certains parmi nous selon les présences. Chinois ? Portugais ? ….

Remerciements, annonces et nouvelles

Merci à Luisa Gregorio Fins, Sandra Jamet et leurs enfants, pour la crèche du hall, à Thierry Gabriele pour la crèche de l’autel, à Gaëlle Kharif, aux Dupont, à Talia Yamat, aux Pierre-Louis, à Jean-Claude Houot…

Nos quatre messes et nos deux adorations ont lieu comme d’habitude. Pour ces deux dernières, en cas de doute ou de contretemps, voyez Pascale au 06 67 30 74 89.

Pour finir en beauté cet avent, voyez les imprimés mis à votre disposition. Regardez ceux qu’Atanase Périfan nous propose pour nous donner des idées quant au Noël des Voisins . Voyez les nouvelles de Jean Dumont, prêtre du diocèse de Saint-Denis, né en 1925, ordonné en 1955 et qui vit à Lima depuis 1975. Il est notre correspondant auprès de Martin de Porrès et Jean Macias !

Cette année, nous avons une « belle 4e semainede l’avent. ». Profitez-en !

Je reçois pour un discernement et/ou une confession, particulièrement en ce temps préparatoire à Noël. Des rendez-vous sont déjà pris et non marqués. // Deux cadeaux  : les bougies. Un autre !

En cet après-midi, notre chapelle résonne des louanges du groupe de jeunes de Mehdi Poulolo. Messe pour eux et avec eux à 19 h !

Mardi 20, 08 h 45, messe avec et pour Pia Dommergue. À 19 h 30, rencontre et apéro avec Diane Larose, Monique Leroux, Thierry Gabriele et Pascale Pierre-Louis à l’espace Saint-Cyr, place de la porte de Champerret. Qui d’autres ?

Samedi 24, 20 h 15 – 21 h, collation pour les prêtres et l’organiste de Sainte-Odile avec son épouse par le curé.

21 h 30, veillée et messe de la nuit de la manifestation de Jésus par sa naissance. Animation par Pascale Pierre-Louis. Messe offerte par Hélène Hauguel pour sa mère Marie-Thérèse, qui est née le 25 décembre 1926, et pour son père Xavier, né en 1924, malade, qui vivent à Tours. Chocolat organisé par ? Décoration par?

Dimanche 25 : 10 h 30, messe du jour de Noël. Messe offerte par Marie-François de Pommery pour ses parents, Odette et Maurice Benet et sa sœur. Le soir, je dîne avec Benoît Le Bretton et Djamal Kemmache à Montmartre.

Lundi 26, mardi 27 et mercredi 28, je les passe avec Stéphane, Andreza & Matthias Benoist, à Sainte-Terre, près de Bordeaux, respectivement neveu, nièce et petit-neveu. Pas de messe, mardi et mercredi.

Jeudi 29, je le passe à Solesmes, avec Raphaël Boralevi, filleul désormais moine étudiant en attendant les vœux solennels, le vendredi 8 décembre 2017. Pas de messe ce jeudi.

Vendredi 30, messe comme d’habitude, à 12 h10. Fête de la sainte famille de Jésus, Marie & Joseph. Je dîne avec Mohammed Zakarneh, notre ami de Jordanie et bienfaiteur, et Benoît Le Bretton, à Montmartre.

Dimanche 1er janvier 2017, 10 h 30, messe du dimanche, de notre jour de l’an, de la circoncision de Jésus et de la fête de maternité de Marie, « mère de Dieu » ou « mère du Seigneur ». Messe pour la paix. Le soir, je réponds aux questions des auditeurs de Radio Notre-Dame. Aux vôtres aussi !