Avr 082016
 

Messe offerte par un ou une anonyme de Paris.

La prédication en trois points : les auteurs bibliques, les saints et nos intentions !

en nous pensant en vert, aux auteurs bibliques, en doré, aux martyrs, en rouge, et aux saints, en blanc, aux défunts de mort violente et à nos défunts, en violet.

Les auteurs bibliques de ce jour de Pâques. I

Illustré par la croix glorieuse de Christian Moroy dit Kiko.

Luc et les Actes 5, propre à l’année C: un tableau de la communauté des premiers juifs devenus chrétiens, messianiques.

Le psalmiste au psaume 117 : Éternel est son amour !

Jean nous rapporte sa vision de Jésus glorieux, vivant pour les siècles dans le premier chapitre de son Apocalypse. Et ceci, propre à l’année C.

Jean au chapitre 20, et ceci en commun aux trois années, nous rapporte son témoignage sur Jésus ressuscité qui le déroute et déroute Thomas, le huitième jour.

Cette messe est vécue avec un chapelain qui aime les saints. II

Sainte Faustine Kowalska dont la fête est le 5 octobre, bienheureux Michel Sopocko dont la fête est le 15 février, et saint Jean-Paul II (qui est décédé le samedi 2 avril 2005 et dont la fête est le 22 octobre): la fête de la miséricorde du Seigneur qu’ils ont voulue ! En cette année du jubilé de la miséricorde !

Je rends grâce pour la peinture d’Adolf Hyla en 1943, à Cracovie. J’aimerais une reproduction de ce format de l’oeuvre de Eugène Kasimirowsky (1934) à Vilnius.

Mais aussi nos saints Martin de Porrès, Jean Macias, les martyrs de Libye et du Kenya.

et aujourd’hui, en ce 3 avril, Paul le Russe !

Et les événements uniques que nous vivons. Quelques nouvelles. III

La guerre que nous vivons en ce moment. Pensons aux protagonistes du cessez-le-feu en Syrie. Pensons aux morts du Pakistan de dimanche dernier !

Je pense aussi à François Devaux et ses amis qui portent plainte contre Philippe Barbarin à propos de Bernard Preynat, ses collaborateurs et la plainte contre Gerhard Müller, collaborateur de François, dont les plaignants ne parlent plus.

Benoît XVI // Geneviève Godard // Monique Leroux

Merci ! Pardon ! Bravo ! Et, s’il vous plaît, encore ! Annonces :

Merci à nos bienfaiteurs !

Dès maintenant, derniers rameaux de buis, dernières images de l’année de la miséricorde. Si les reproductions des peintures d’André Quellier pour une chapelle de Ramatuelle vous tapent dans l’œil, elles sont à vous ! Vous n’avez que la peine de les rouler et de leur mettre un élastique.

Maintenant séance de dédicace à Sainte-Odile de 11 h à 13 h : Malik Bezouh, sur les rapports de la France et de l’Islam, Laurent Dandrieu, sur Louis XIV et Le Bernin, Pierre de Laubier sur l’école privée… de liberté, Jean-Marie Le Méné, les premières victimes du transhumanisme, Jacques Trémolet de Villers, sur Jeanne d’Arc et le procès de Rouen. Et surtout, pour moi, Samuel Pruvot, et ses trois, livres, un sur François Hollande et le Seigneur, un sur Nicolas Sarkozy et le Seigneur et un sur sa dermatomyosite.

L’après-midi, vous pourrez profiter de la fin de la kermesse, du salon Mer & Vigne et du salon des métiers en tenue et uniforme et prier pour eux ! Sans oublier nos marathoniens !

Je porte la communion à Monique Leroux, déjeune à Sainte-Odile et accueille un groupe de théâtre pour une répétition de 15 h à 18 h. Une poire pour la soif ! Leur PAF !

Lundi, fête de l’Annonciation en notre particulier !

Mardi, normal. Le soir une conférence par un historien ami, Claude Langlois, sur ceux et celles qui nous ont fait connaître Thérèse de Lisieux. Voir l’affichette.

Mercredi, messe. Avec un déjeuner tiré du sac et un échange. Et l’adoration.

Jeudi, normal. Vendredi, messe et adoration. Samedi, une collecte solidaire..

Et dimanche 10, troisième dimanche de Pâques, messe à 10 h 30, avec une seconde quête pour l’Institut catholique de Paris et bénédiction d’Haili Zhou qui part en Chine.