Avr 072015
 

Accueil au nom du Ressuscité

nous : …

Par les artistes : ceux de Notre-Dame, les « Goths », sur le trottoir, un de Russie au 17e dans le hall, et une contemporaine, pour notre patron.

Par les martyrs d’Afrique d’aujourd’hui de Libye, du Kenya, etc.. Nous continuons de marquer notre solidarité par l’emploi d’un calice fabriqué par des chrétiens de Bethléem et j’emploierai un pain de messe qui ressemble au leur, pour moi. Pour vous, on verra…

Renouvelons notre renonciation à l’Ennemi et notre entrée dans la vie d’enfants du père de Jésus. Par le rite de l’aspersion.

Lectures :

Les Apôtres témoins de la résurrection de Jésus dans les Actes.

Le psaume 117, Ce jour de joie.

Lecture de Paul aux Colossiens.

+ Séquence : A la victime pascale…

Alléluia

Évangile du tombeau vide selon Jean.

Prédication :

Il est ressuscité selon les Écritures, c’est-à-dire de la Genèse qui enseigne la création de l’humanité, à Ezechiel et les livres des martyrs d’Israël, qui enseigne notre « récapitulation » et notre « jugement », par Celui dont Moïse est le témoin, qui se distingue des idoles qui n’existent pas.

Jésus est le confluent de ce créateur et de cette créature. Son histoire est établie dans l’Eternel.

Son histoire concerne l’histoire de l’humanité. Et l’histoire de chacun d’entre nous.

Nos prières tournées vers les milliards de frères et sœurs d’hier et d’aujourd’hui. N’oublions de dire merci pour les bienfaits de la semaine !

Celles préparées par Pascale. // Les intentions que vous apportez, que vous portez, que vous inscrivez sur notre livre de vie, que vous nous confiez et dont je me fais l’écho. //

Celles que je porte dans mon cœur et vous confie par écrit ci-dessous :

Pour les néophytes de cette nuit et en particulier Mélanie Diayandibeni, de Vigneux-sur-Seine, dont Germain Mpassi est le parrain, et Berthe Ntep, de Sainte-Odile, dont Emeric et Marie-Clotilde de Livonnière sont les catéchistes. Elles sont venues parmi nous quelques fois.

Pour nos amis absents en raison de leur santé. // Pour les présents éprouvés, dans la discrétion. // Pour ceux et celles qui demandent notre prière, par oral ou par écrit. // Pour les pauvres qui frappent à la porte de Saints-Martin de Porrès & Jean Macias. // Pour nos artistes. Aujourd’hui, je pense à Jean Ravy et Jean Le Bouteiller, architectes et sculpteurs de Notre-Dame, vers 1300, dont nous reproduisons une œuvre sur la porte du trottoir. À Siméon Spiridonov, le peintre russe du 17e s., exposé dans le hall. À Carolyne Morel et son chemin de croix. À Benoît Le Bretton et sa photo Apparition (2010). À Wael Mories Davanchy (Le Caire) et à Tony Rezk (Virginie), au troisième peintre des martyrs de Libye et aux photographes de Daech.

// Pour nos mourants. // Pour nos défunts. // Pour des fidèles auxquels je pense, qui ne viennent pas pour différentes raisons. // Pour nos voisins et nos relations. // Pour les organisateurs, les exposants et les visiteurs de l’espace Champerret. // Pour les fidèles qui rendent un service à notre communauté.

Pour les manifestants tous azimuts de ces dernières semaines, en France et dans le monde, afin qu’ils protestent de leurs convictions, sans haine et avec amour ! // Pour nous, nos amis et nos ennemis, de l’extérieur et de l’intérieur, vivants et défunts. // Pour nos compatriotes qui nous méprisent. // Pour M. Pierre Mongin, PDG de la RATP et Mgr Jean-Michel Di Falco, évêque de Gap.

Pour les victimes du vol Andreas Lubitz, pour ce dernier et pour les leurs.

Pour nos frères persécutés de par le monde et pour leurs bourreaux et particulièrement pour les deux cent cinquante chrétiens de Syrie enlevés par les combattants de Daech, fin février et dont on n’a plus de nouvelles, à ma connaissance. // Pour ces ennemis et leur chef, Ibrahim Awad Ibrahim Ali al-Badri dit Abou Bakr al-Baghdadi. // Pour nos alliés. // Pour nos militaires qui risquent leur vie pour neutraliser nos ennemis. // Pour les membres du Conseil de sécurité qui se sont réunis vendredi 27 mars, pour examiner la question de la persécution des chrétiens et des autres minorités du Proche-Orient, à la demande de la France par Laurent Fabius. Pour que leurs résolutions accroissent les actions de l’ONU : humanitaires, militaires, judiciaires et des actions en faveur de « citoyennetés égalitaires ». Pour Abdul Aziz, grand mufti d’Arabie, qui réclame l’interdiction des églises dans les pays de la péninsule arabique et pour Salmane al-Saoud et sa famille, nos alliés !

Pour les étudiants chrétiens du Kenya et leurs bourreaux.

En communion avec les chrétiens de Samalout martyrs en Libye en 2015 et les chrétiens d’Alexandrie martyrs dans cette ville en 2010.

En communion avec les martyrs de Cordoue (9e s.) au 17 avril, Et Pierre Gonzalès (13 s.) au 15 avril, et Antoine Neyrot (15e s.), martyr à Tunis, au 9 avril. Voir notre agenda.

Pour que cesse la guerre en Ukraine entre les ukrainophones et les russophones. //

Donc prions pour nous, nos alliés et nos ennemis, afin que nous menions nos guerres sans haine, avec le respect de nos ennemis, tant chez nous et en Europe qu’au Proche-Orient et en Afrique. Ou bien que nous supportions la persécution comme Jésus pour le salut de tous !

Pour nous tous, afin que nous prenions soin de nos moyens de subsistance et de notre environnement.

Pour notre pape François qui a à gérer l’affaire Mgr Juan Barros/P. Fernando Karadima au Chili.

Merci ! Pardon ! Bravo ! Et, s’il vous plaît, encore ! Annonces !

Nous visons le concert du vendredi 10 à Sainte-Odile et le dîner du samedi 11. Voir les tracts et Gaëlle Kharif.

Nous visons le goûter vernissage du dimanche 12 à l’occasion du baptême de Gabriel Gregorio Fins Tinoco et de l’exposition des peintures de Luisa Gregorio Fins, sa mère. Vous pourrez y passer l’après-midi.

Nous visons la récollection du dimanche 19 ici avec Jean-Philippe Rouiller. Voir Pascale Pierre-Louis.

Merci à nos musiciens (Pascale Pierre-Louis et Jean-Claude Houot) et à nos intendantes ! A celles qui veillent au « panier du chapelain ».

Nos messes de semaine, pas comme d’habitude. Oui, mardi, mercredi et jeudi (en l’honneur d’un dominicain martyr à Tunis en 1460, mais non, vendredi !

Adoration, mercredi et vendredi. Louange, samedi 15 h.

A 12 h 15, vous pourrez tendre l’oreille et écouter le concert du carillon.

Vous disposez de buis, d’exemplaires de notre chemin de croix et des informations de Sainte-Odile.