Mai 262015
 

Accueil

Une Pentecôte avec des fleurs et des cierges rouges. Je n’ai pas une grande image.

En communion avec le pape François qui nous propose un nouveau saint, Mgr Oscar Romero, archevêque de San Salvador, assassiné en 1980, et avec les chrétiens d’Amérique latine.

En communion avec les évêques et les chrétiens de Chine, y compris à Paris, qui fête aussi Notre-Dame de Chine.

Lectures :

Extrait des Actes des Apôtres : l’événement de Pentecôte dans les années 30.  

Le psaume 103 : Tu renouvelles la face de la terre.

J’ai choisi les lectures « traditionnelles » de la Pentecôte, c’est-à-dire celles de l’année A.

Extrait de la première lettre de Paul aux Corinthiens : Le Souffle fait l’unité (1 Co 12).

Extrait de l’Évangile selon saint Jean : Recevez le Souffle. Et Jésus souffla sur eux.

Prédication :

Il faut rapprocher le texte de Luc du texte de Jean pour comprendre que l’événement rapporté est au-delà de la description. Le témoignage de Paul au sujet du crucifié et du ressuscité éclaire aussi l’événement de cette fête. La communion entre nous et avec le père de Jésus dans sa parole faite chair et son souffle donné en plénitude au fils et à nous, uni au souffle humain de Jésus et au nôtre. Le signe du souffle de Jésus sur ses apôtres et le signe de la transparence du parler des apôtres, comme s’ils parlaient les langues de leurs auditeurs, se complètent. On peut désigner cet événement ou ses actualisations par le mot « xenoglossie », si on veut parler grec en français !

À partir de la deuxième lecture, il faut avoir présent l’ensemble des chapitres de Paul sur les dons variés de l’unique esprit/souffle, sur les « charismes », 1 Co 12, le corps unique et les multiples membres, sur la charité, don (charisme) de Dieu par excellence, 1 Co 13, et, en 1 Co 14, le don de guérison, ceux de parler avec des propos incompréhensibles et d’interpréter ou de traduire ces propos. On parlera de glossolalie, « parler avec sa langue » !, avec des « gloussements ». On trouve ces manifestations dans les religions et dans l’histoire de notre assemblée depuis notre Pentecôte où les apôtres n’avaient pas besoin d’un traducteur. Paul met les choses en place. Le Petit Robert et l’Universalis confondent les deux. Wikipédia donne des tas d’informations à interpréter, à décanter !

[N’oublions pas le chapitre 14 au sujet de l’ordre dans les assemblées, mais c’est une autre histoire !]

Prions pour les « pentecôtistes » de toutes les obédiences, appelés ainsi d’une façon abusives, selon moi, et les « charismatiques », d’ici, puisque nous avons la joie d’avoir des frères et des sœurs qui vivent de ces dons, parmi nous, et d’ailleurs, qu’ils remplissent la mission que le Seigneur leur donne !

Prions pour que chacun entende la Nouvelle dans sa langue, en chinois, Notre-Dame de Chine, Notre-Dame de Sheshuan, près de Shanghai, notre quartier chinois, comme en espagnol, Mgr Oscar Romero, nos amis latino-américains, avec Martin de Porrès & Jean Macias, dans toutes les langues et les cultures.

Notre prière tournée vers les milliards de frères et sœurs, d’hier et d’aujourd’hui, vivants et défunts.

Voir les intentions préparées par Pascale Pierre-Louis.

Je repars à zéro pour l’énumération des intentions qui me tiennent à cœur, en ce moment.

N’oublions pas de dire merci pour les bienfaits de la semaine ! Par exemple :

Pour les actions et les enseignements de notre pape François. Pour notre présence sur les scènes de Paris.

N’oublions pas que nous prions avec les saints du ciel :

Avec les témoins de la résurrection de Jésus.

Avec les témoins de sa miséricorde.

Avec les Égyptiens et les Éthiopiens chrétiens martyrs  en Libye, et les étudiants chrétiens du Kenya massacrés à Garissa. Et les chrétiens persécutés de Syrie, d’Irak, du Pakistan, du Niger, du Nigeria … Nous continuons de marquer notre solidarité avec eux par l’emploi d’un calice en bois d’olivier fabriqué par des chrétiens de Bethléem et par l’emploi d’un pain de messe doré pour l’adoration, pain qui ressemble au leur.

Prions :

Pour Asia Bibi. Voir l’affichette. Penser à la « mobilisation » Anne Hidalgo, Rachida Dati, Mgr Denis Jachiet, des parlementaires et élus parisiens. Prions aussi pour les responsables du bien commun du Pakistan.

Pour les lycéennes dont on est encore sans nouvelles au Nigeria. Pour les centaines d’otages de Syrie et d’Irak dont on est sans nouvelles également.

Pour nos artistes : voir la liste.

Pour Pascale Pierre-Louis et Pascal Pierre-Louis, en quête d’un travail.

Pour notre ami Thierry Gabriele qui est en cure de désaddiction alcoolique et qui se recommande à notre prière.

Pour nos militaires et nos alliés, nous qui sommes en guerre avec l’autoproclamé État islamique dit Daech, avec les groupes Al-Qaïda et Al-Nosra, et qui sont engagés au Mali-Sahel, Centrafrique, contre la piraterie à la Corne de l’Afrique, et dans les frappes en Irak et en Syrie.

N’oublions pas que nous pouvons dire que nous sommes comme dans une « guerre mondiale », commencée en Afghanistan dans les années 1980, avec le tournant du « 11 septembre 2001 » et qui se continuerait maintenant. Les dénominations des ennemis changent, mais leur logique serait la même.

Pour nos militaires, nos gendarmes, nos policiers, nos pompiers et nos gardiens de prison.

Pour nous et les Russes avec lesquels il y a le bras de fer de la Crimée et de l’Ukraine.

Pour les migrants de Méditerranée, pour les noyés, pour les trafiquants, qu’ils ne soient pas des instruments de Daech.

Pour nos contemporains victimes de « catastrophes naturelles », les Népalais, en ce moment.

Merci ! Pardon ! Bravo ! Et, s’il vous plaît, encore ! Annonces !

Merci à nos musiciens, Pascale Pierre-Louis, et à nos intendantes, à nos fleuristes, Mariette et Jean-Luc Ververt aujourd’hui ! À celles et ceux qui veillent au « panier du chapelain ».

Des nouveaux ?

Luisa Gregorio Fins parmi nous ? Non, en ce jour. Auprès de sa mère, au Portugal.

En ce jour, à 12 h 15, tendez l’oreille Concert de carillon par Mathilde Bargibant dans le clocher de Sainte-Odile. Visite toujours possible.

En ce jour, à 18 h 30, notre archevêque célèbre une messe d’action de grâce pour Mgr Romero…

En ce jour, à 20 h, une improvisation au spectacle Malkah, au palais des Congrès !

Nos quatre messes et nos deux adorations…

Samedi 30 mai, sainte Jeanne d’Arc, messe exceptionnelle à 12 h, offerte par Jelucia Camy, ouverte à tous.

Dimanche 31 mai, messe à 10 h 30. fête de la Trinité. Evocation de sainte Hildegarde de Bingen, de son message et de ses interlocuteurs ecclésiastiques pour l’établissement de cette fête, pour compléter notre panneau au sujet des rencontres de Jésus le Crucifié et le Ressuscté et des saints qui le suivent.

N’oubliez pas votre confession et votre communion, au moins pascale, en 2015 !

La présentation de l’expédition à Philadelphie en septembre avec notre archevêque ?

La Terre sainte, en octobre, avec des jeunes de Sainte-Odile et Saint-Léon ?

Des images de Jésus selon sainte Faustine Kowalska et Adolf Hyla.

Un guide des églises de Paris gratuit…