Fév 032015
 

Accueil

Quatrième dimanche du temps ordinaire avec ses lectures du cycle B/Marc, ses oraisons et ses chants, mais dans la lu­mière de la fête de la présentation de Jésus au Temple, demain, fin du cycle de Noël et de l’Épiphanie. C’est pourquoi nous avons réinstallé la crèche, la banderole et l’image du mariage de Marie et Joseph selon Henri Caffarel. Nous profi­tons des fleurs que Mariette a récupérées à la suite d’un événement à son travail. J’ai revêtu l’ornement de fête. J’ai mis les cierges bleus du temps de Noël et de l’Épiphanie. Nous admirons encore le sauveur que Jésus est et qui passe par une famille pas comme les autres, lumière pour les nôtres et les célibataires.

La fête de la Présentation, la Chandeleur, avec l’évocation de Syméon et Anne, est aussi l’occasion de prier pour ces derniers, les consacrés/consacrées et je vous propose un papier sur lequel il y a les noms de religieuses de Pa­ris qui nous sont confiées. Vous choisissez un nom dans la liste et vous priez pour elle, une fois  ou plus… et même un coup de téléphone !

C’est pourquoi je prêcherai sur le célibat, forcé ou/et délibéré, et la famille selon Jésus .

Messe offerte par Pascale et Pascal Pierre-Louis pour leur fils Arnaud dont s’est l’anniversaire et pour son épouse, Jyeah Anderson, lesquels vivent en Australie.

Seconde quête pour les aumôneries des Hôpitaux.

Prédication

Les textes : Jésus selon Moïse et Marc nous invite à reconnaître son autorité et la vérité de son enseignement, à nous tourner vers lui, à nous convertir. Aujourd’hui, Jésus relayé par Paul et notre calendrier.

Le monde pour lequel les centaines de milliards d’humains sont créés est celui où nous serons contemporains les uns des autres, divinisés avec notre créateur et sauveur. Où nous vivrons la sortie de nous, la communion avec l’autre et l’intégration des autres, en quoi/qui consiste l’amour/l’amitié.

Ce monde est inauguré et réalisé en Jésus et son humanité saisie par sa divinité dans le sein de Marie et au sein de leur relation avec Joseph. Nous y sommes intégrés par la foi, les sacrements et le désir de salut. Nous sommes invités à assumer dans cet amour/ cette gratuité ci-dessus les conditions de conjugalité et de non-conjugalité, pour le meilleur et le pire. Ainsi en notre société des disciples de Jésus, les célibataires au masculin comme au féminin et les mariés, dis­tincts des ordonnés et unis à eux, ordonnés qui peuvent être célibataires ou mariés.

Une épreuve en l’Eglise d’Occident et une prière, la disparition des frères apostoliques équivalents aux sœurs apostoliques.

Nos prières tournées vers la multitude. Suggestions.

Celles préparées par Pascale Pierre-Louis.

Les intentions que vous apportez, que vous portez et que vous pouvez dire à haute voix : par exemple, Marion Antoinette Hoarau.

Pour nos amis absents en raison de leur santé. Pour les présents éprouvés, dans la discrétion. Pour ceux et celles qui demandent notre prière : Manuela Sacramento pour son époux, Germain Parassouramin-Vally. Pour les pauvres qui frappent à la porte de Saints-Martin de Porrès & Jean Macias. Pour nos artistes. Pour nos défunts. Pour nos voisins et nos relations. Pour les organisateurs, les exposants et les visi­teurs de l’espace Champerret.

Pour les manifestants « tous azimuts » de ces dernières semaines, de ces derniers jours, en France et dans le monde, afin qu’ils protestent de leurs convictions, sans haine et avec amour !

Pour nous, nos amis et nos ennemis, de l’extérieur et de l’intérieur, vivants et défunts. Pour nous et nos compa­triotes qui nous méprisent. Pour nos frères persécutés de par le monde et pour leurs bourreaux.

Pour Haruna Yukawa et Kenji Goto, les otages japonais exécutés, pour les responsables du Japon, Akihito et Shinzo Abe, et de l’organisation État islamique (OÉI), Abou Bakr al-Baghdadi. Pour Maaz Al-Kassabeh, le pilote jorda­nien prisonnier de l’OÉI, pour Sajida Al-Rishawi et les autres prisonniers de l’OÉI en Jordanie, pour Abou Bakr et Ab­dallah II. Pour Mohammed Adeeb, notre ami palestinien de Jordanie, et pour Benoît Le Bretton, notre ami photographe, qui passe ses vacances en Jordanie depuis 2006. Pour nos alliés, en particulier la Jordanie et le Japon, et pour nos enne­mis, l’OÉI et ses soutiens.

Merci ! Pardon ! Bravo ! Et, s’il vous plaît, encore ! Annonces !

À 16 h 30, je participe avec Gaëlle Kharif et des amis à une première au couvent des Dominicains, 222, rue du Faubourg Saint-Honoré. Notre messe y sera dite en arabe par un prêtre irakien, le frère Stéphane-Dominique Hundo-Jarges pour divers chrétiens ou curieux arabophones.

Au retour, vers 18 h, je projette de saluer nos voisins de la Compassion, à l’occasion de leurs journées d’amitié, lors d’un apéritif de conclusion.

Demain, à 18 h, la Chandeleur, messe pour les consacrés et les mariés. Bénédictions des cierges.

Nos quatre messes et nos deux adorations ont lieu comme d’habitude, de mardi à vendredi.

Samedi 7, journée de formation liturgique avec Jean-Claude et Danielle aux Bernardins. Voir tract.

Samedi 7, dès 14 h, rosaire avec les pèlerins de Saint-Ouen.

Et maintenant, mode d’emploi et résumé par François des textes des synodes de 2014 et 2015 et de ses inter­views qui font parler (sur les « divorcés remariés », les « lapins » ou la pédophilie parmi les religieux ou le clergé), les noms des consacrées et la seconde quête destinée aux aumôneries d’hôpitaux, gérées par notre diocèse.