Jan 202015
 

Accueil

2e dimanche du temps ordinaire de l’année B dite de saint Marc et saint Jean, avec ses textes.

Mais dimanche caractérisé par trois événements que nous vivons et trois messages du pape François qui nous rejoignent : I. La 101e journée mondiale des migrants et des réfugiés et sa lettre sur ce sujet rédigée en septembre 2014. II. Les combats de la semaine dernière et son enseignement à chaud sur la liberté d’expression. III. Le projet de loi sur l’euthanasie qui arrive à notre Assemblée nationale et ses encouragements pour le respect de la vie. Voir les trois photocopies.

Je vous proposerai deux pistes de réflexion : notre intimité avec Jésus et notre responsabilité envers le père et nos frères dans leur souffle.

De plus, une invitation à aider l’œuvre des vocations par un don à domicile, lié à la fiscalité.

Messe offerte par notre communauté pour le P. Arnold Smit qui est décédé et dont les ob­sèques ont lieu demain matin. Voir l’agenda. C’est lui qui a donné saint Martin de Porrès, un afro-américain, comme protecteur à notre communauté, auquel j’ajoute saint Jean Macias.

Messe en communion avec François qui a célébré la messe dans sa langue maternelle et en tagalog, à Manille sur le Rizal Park, que j’ai connu en 1994. De 08 h 30 à 10 h 00. J’ai fait le point à 09 h 01.

Prédication

Commentaire des textes : I, la vocation de Samuel. II, Le psalmiste s’offre à son Seigneur. III. Rendez gloire au Seigneur dans votre corps. IV. Nous avons trouvé le Messie. À relire l’esprit d’ « intimité collective » avec Jésus qui caractérise notre foi, qui est plus et autre chose qu’une idéologie, mais quelqu’un.

Le pape François a donné trois enseignements : I, sur les sujets libres que nous sommes. II, sur les rapports des migrants et des sédentaires. III, sur nous, responsables de la vie. À lire dans l’esprit de la responsabilité qui nous incombe en tant que sujets dont les pensées, paroles et actes ont une portée d’éternité, dans le bien pour l’union des personnes ou le mal, leur désunion.

L’intimité entre les personnes divines et humaines et notre responsabilité se répondent.

Nos prières tournées vers la multitude. Suggestions.

Celles préparées par Pascale Pierre-Louis. Les intentions que vous apportez, que vous portez et que vous pouvez dire à haute voix. Pour nos amis absents en raison de leur santé, particulièrement pour Thierry Gabriele qui est en seconde cure de désaddiction alcoolique, pour Éric Vauloup et les leurs.

Pour les présents éprouvés, dans la discrétion…

Pour ceux et celles qui demandent notre prière, pour Mauricette Havard, la tante de l’une d’entre nous, Josette Parrey.

Pour les pauvres qui frappent à la porte de Saints-Martin de Porrès & Jean Macias.

Pour nos artistes

Pour nos voisins et nos relations. Je pense à Clarissa Jean-Philippe en particulier, la policière de Montrouge, notre sœur de Martinique.

Pour nous, nos amis et nos ennemis, de l’extérieur et de l’intérieur, vivants et défunts.

Pour nous et nos compatriotes qui nous méprisent.

Pour nos frères les « nazaréens » du Proche-Orient, du Sri Lanka et des Philippines.

Pour les organisateurs, les exposants et les visiteurs de l’espace Champerret.

Merci ! Pardon ! Bravo ! Et, s’il vous plaît, encore ! Annonces !

Merci à deux d’entre vous qui se préoccupent des repas des prêtres de Sainte-Odile, dont je profite, et des miens que je prends en solo ! Merci pour les fleurs offertes par les Dupont et Daniel Capocci, un des fleuristes du marché de Levallois. Merci aux Dupont pour le ménage !

Aujourd’hui, à 18 h 30, le cardinal Vingt-Trois dit la messe dite des Nations à Notre-Dame, messe à l’intention des communautés d’origine étrangère et avec elle. Denise Vilbrun y participe.

Nos quatre messes et nos deux adorations ont lieu.

Mercredi 21, à midi, « Soulager, mais pas tuer », près de l’Assemblée nationale, et en soi­rée, les Veilleurs, place de la Concorde.

Dimanche 25. Dimanche de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Messe ad hoc.

Journée mondiale des lépreux. L’ordre de Malte s’en occupe cette année et quêtera.

13 h 30, marche pour la vie à partir de la Bastille, à l’invitation de Cécile Edel de Choisir la vie et d’autres associations. Avec bénédiction du pape François.

Veuillez vous procurer les papiers en question : les anciens, Le sommaire du Livre noir de la condition des chrétiens dans le monde (2014), la lettre du cardinal Vingt-Trois, les habituels du curé et de moi, et les nouveaux, de François et de l’œuvre des Vocations. Cet oratoire est comme un laboratoire de recherches, avec ses travaux en dehors et à domicile.