Fév 172011
 

Claude Rechain, est né le 3 octobre 1938 à Albert, dans la Somme.

Il est ordonné en 1974 à Paris. En 1975, il est nommé vicaire à Saint-Pierre de Chaillot (16e).

En 1977, il devient sous-directeur du Monde scolaire et universitaire, chargé notamment de la pastorale. En 1980, il devient sous-directeur de l’école Stanislas, puis directeur en 1982, postes qui le passionnent. Il participe à la défense de l’Ecole libre en 1984. Ce n’est qu’en 1995 qu’il quitte Stanislas, lorsqu’il est nommé  doyen du Marais. La même année, il succède à Mgr Guyard comme recteur de Notre-Dame, fonction dans le cadre de laquelle il reçoit en 1997 la visite du Pape Jean-Paul II, à l’occasion des JMJ et de la béatification de Frédéric Ozanam. Cette béatification lui était d’autant plus chère, que ce dernier avait été professeur de lettres à Stanislas. En 1996, Monseigneur Rechain devient membre de l’ordre du Saint Sépulcre. Il était très actif au sein de cet ordre, en tant que commandeur et que prieur de la province d’île-de-France-Paris. Il était également animateur de groupes spirituels de l’ordre et partait régulièrement en Terre sainte. Passionné d’archéologie, marqué par la personnalité de Monseigneur Charles et par les pèlerinages en Terre sainte, il lisait l’histoire à travers les pierres. Il donna également de nombreuses conférences à Saint-Leu-Saint-Gilles (1er), l’église capitulaire de l’ordre en France. Monseigneur Rechain est nommé chanoine honoraire en 1997. Pendant sa mission à Notre-Dame de Paris, il œuvre en lien avec l’ordre du Saint Sépulcre pour la vénération de la sainte couronne d’épine. En 1998, il est prorogé doyen du Marais et modérateur d’Aïn Karem. Il est nommé prélat d’honneur.

En 2001, il devient curé de la paroisse Sainte-Odile (17e), et est nommé doyen des Ternes. Il termine sa mission en 2004 pour le Collège des Consulteurs. Homme de conviction, Monseigneur Claude Rechain était connu pour sa forte personnalité mais aussi pour sa bienveillance, sa présence et sa charité. Il accordait beaucoup d’attention au scoutisme de sa paroisse, à la qualité de la liturgie et à la restauration de l’église.

Monseigneur Claude Rechain était malade depuis un an, mais il a continué sa mission de curé à la paroisse Sainte-Odile curé jusqu’au bout, grâce à sa volonté et sa fidélité à Dieu, mais aussi avec l’aide de ses paroissiens qui l’ont soutenu durant toute cette année. Il n’a quitté son église que quelques heures avant sa mort.

Le mardi 15 février 2011, il rejoint la Maison du Père le jour de la fête de son saint patron, saint Claude, sur lequel il aimait se reposer.

Que Dieu l’accueille dans sa paix.