Nov 052016
 

A propos de la crémation.
A l’occasion de la commémoration des fidèles défunts le 2 novembre, la Congrégation pour la doctrine de la foi, réaffirmant la préférence de l’Eglise pour l’inhumation qui exprime la foi en la résurrection du corps et sa dignité vient de préciser les règles de la crémation.
La crémation peut laisser transparaitre des conceptions erronées de la mort considérée comme l’anéantissement définitif de la personne ou une fusion avec la Mère-nature ou l’univers, ou une étape de réincarnation ou encore comme libération définitive de la « prison » du corps …

On veillera en particulier la conservation des cendres doit se faire en un lieu sacré, le cimetière ou le cas échéant une église, permettant la prière, le souvenir de la famille et de la communauté chrétienne et évitant les manques de respect ou des pratiques inconvenantes ou superstitieuses.

« Pour éviter tout malentendu de type panthéiste, naturaliste ou nihiliste, la dispersion des cendres dans l’air sur terre, dans l’eau ou de toute autre manière, n’est pas permise. »

A propos des élections à venir
Le conseil permanent de la conférence des évêques de France vient de compléter sa déclaration de juin qui vous avait été distribuée par un petit livre intitulé : « Dans un monde qui change retrouver le sens du politique » où beaucoup de sujets importants sont abordés.
En voici quelques extraits :

« Au-delà des échéances politiques à venir où les débats de fond risquent toujours de devenir otages de calculs électoraux, c’est à une réflexion plus fondamentale sur le politique lui- même qu’il nous semble urgent d’inviter. Pour un tel chantier, chacun doit s’interroger et prendre sa responsabilité. Nous ne pouvons pas laisser notre pays s’abîmer gravement avec toutes les conséquences qu’une société divisée peut connaître. »

« Un idéal de consommation, de gain, de productivité, de Produit intérieur brut, de commerces ouverts chaque jour de la semaine ne peut satisfaire les aspirations les plus profondes de l’être humain qui semble se réaliser comme personne au sein d’une communauté solidaire. »

Clôture de l’année jubilaire et RV

Le dimanche 20 novembre, Solennité du Christ Roi de l’univers et fin de l’année liturgique sera close l’année de la Miséricorde. Il est encore temps de faire la démarche jubilaire et d’obtenir l’indulgence plénière pour soi ou pour un défunt aux conditions habituelles de confession, de communion et, dans un lieu jubilaire de dire le credo et prier aux intentions du pape.

Je voulais rappeler ces points importants en ce mois de novembre et quelques RV. Déjà le mardi 15 novembre conférence de Don Carlo sur La joie de l’amour du pape François sur les situations familiales difficiles (Ch VIII), samedi 26 novembre entrée en Avent après la messe de 18h, adoration avec les enfants et leurs parents de 19h à 20h, puis adoration et confessions de 20h à 22h, Dimanche 27 à 17h Vêpres grégoriennes et bientôt dimanche 11 décembre fête de Ste Odile.

Que Dieu vous garde ! Très sincèrement.

Abbé Christian MALCOR

Lectures dominicales du 6 novembre