Août 092016
 

Canevas pour une prédication à construire sur le terrain

Les chants et les lectures

Entrée : Manuel de chants violet, Dieu, nous te louons, W 1, p. 384 (Jean Fallaix – Robert Marthouret dit Jef). Couplets 1 et 7.

Nous prenons les versions brèves de la lecture des Hébreux et de l’extrait de Luc du jour.

Psaume 32 : Psautier avec les Évangiles, p. 406.

Communion  et action de grâce : Manuel de chants violet, Seigneur, foyer d’amour. D 65. p. 405.

Prière apparue dans La Clochette de décembre 1912 de l’abbé Esther Auguste Bouquerel, pu­bliée à Paris, périodique rédigé par lui pour les membres de la Ligue de la Sainte Messe. Rien à voir avec saint Fran­çois d’Assise ! Musique ? Voir Christian Renoux, La prière pour la paix, Paris, 2001, 210 p. Voir aussi Wiki­pédia !

La prédication

La grâce de ce dimanche se réfracte à travers les auteurs bibliques :

D’abord l’extrait de l’œuvre de Luc : être sur le qui-vive de la rencontre avec Jésus et par lui avec son père et nos frères/sœurs, dans leur souffle qui est amour en vue de la manifestation de notre poids d’amour.

Ensuite, l’extrait du livre composé, vers moins 50 à Alexandrie, en grec, dit livre de la Sagesse, par un auteur anonyme : être attentif au passage du Seigneur dans notre vie selon ses manières à lui et non selon nos habitudes, toujours en vue de la manifestation du poids d’amour de chacun.

Le psalmiste du psaume 32.

L’auteur anonyme de la lettre aux Hébreux : la foi dans le Seigneur ici & maintenant, comme nos an­cêtres selon cette même foi, est déjà une expérience de cette manifestation de notre condition dans l’Amour.

Et la grâce de ce 7 août 2016 est liée aux saints. Gaétan de Thiene, fondateur de l’ordre des Théatins, peu connu en France, mais célèbre en Argentine, patron des travailleurs argentins, vénéré par Jorge Bergoglio dans un quartier périphérique de son diocèse de Buenos Aires. Il y a aussi Julienne de Cornillon à laquelle nous devons la Fête-Dieu et la grâce de la fête de Dominique de Guzman, demain. Il y a aussi des franciscains français martyrisés en Éthiopie en 1638, Agathange de Vendôme et Cassien de Nantes.

Nous prions enfin avec les protagonistes des actualités anciennes et nouvelles de la semaine.

Je ne reviens pas sur les textes, anciens et nouveaux, qui sont à votre disposition dans la galerie.

. L’événement du mardi 26 juillet  à Saint-Étienne-du-Rouvray s’est actualisé cette semaine par

Les consignes de sécurité ! Voir à côté.

La rencontre avec Yolande Coquet, Yves-Alexandre Julien, Janine Julien, leur histoire.

L’incendie du bar Cuba Libre de Rouen

. Prière avec les chrétiens d’Israël, de Palestine et de Jordanie, cœur du conflit en cours.

. Prière avec les chrétiens d’Irak, de Syrie et en Libye… avec Louis Raphaël Sako, par ex.

. Prière avec les personnalités prisonnières dont nous n’avons plus de nouvelles, en particulier Paolo dall’Oglio, enlevé le 29 juillet 2013, mais aussi Asia Bibi, Paul Yazigi, Yohanna Ibrahim et d’autres.

. Prière avec les chrétiens et aumôniers militaires engagés dans la coalition contre Daech en Syrie et en Irak en particulier.

. Prière avec les chrétiens de Beaumont-sur-Oise et leur évêque, Stanislas Lalanne, leur curé, Henri Delasalle, une famille que je connais et qui habite à Nointel, les Sartoris, pour Adama Traoré décédé, pour sa famille et ses amis, qui ne s’apaisent pas.

. En action de grâce avec les jeunes de retour des JMJ de Cracovie.

. Prière avec nos absents.

. Prière avec les chrétiens qui participent aux JO de Rio, comme organisateurs, comme sportifs ou comme victimes des retombées de la mise en place de cette manifestation, sous la protection du Christ du Corcovado. Je pense en particulier Céline Dumerc, accidentée, qui déclare forfait, et à Reddy Riner, notre voisin du club sportif de Levallois, que j’avais remarqué sur les affiches. .

. Prière avec les familles des victimes des attentats de l’été 1995 et de décembre 1996, à Paris, au temps des affrontements entre le Groupe islamique armé et le Front national de libération au pouvoir en Algérie. Le 3 décembre 1996 à 18 h à Port-Royal. C’était ma station. Ces événements ont été rappelé par l’or­ganisateur de Magnanville et de Saint-Étienne-du-Rouvray, mardi dernier.

. Avec les chrétiens du Japon et les Japonais, qui commémorent les bombardements américains du 6 août et du 9 août 1945.

. Avec les chrétiens de l’Inde qui intercèdent pour les victimes et les auteurs de la fusillade sur un marché.

. Prière avec François de Rome qui a fait deux pèlerinages en l’honneur de François d’Assise, qui nous éclaire, même s’il faudrait le comparer à saint Bernard de Clairvaux, saint Dominique de Guzman et saint Louis IX de France, car ils se complètent pour réfracter la grâce du Christ pour les temps d’affrontement avec les compagnons d’Abu al-Qâsim Muhammad. Saint Ferdinand III de Castille s’occupe en Espagne de son côté. Il a de quoi faire avec la Reconquête.

Selon Radio Vatican. Le 4 août, le pape François s’est rendu dans la ville italienne d’Assise en Om­brie. Dans l’après-midi, il a visité la Portioncule. Cette petite chapelle d’origine bénédictine fut restaurée par saint François qui y compris clairement sa vocation, avant d’en faire le centre de l’ordre franciscain. Elle est aujourd’hui englobée dans l’église-mère de Sainte-Marie-des Anges.

La visite du Pape, à la Portioncule, à l’occasion du huitième centenaire du Pardon d’Assise (1216, au temps d’Honorius III -2016, François obtient de lui une indulgence plénière gratuite pour les pèlerins de cette chapelle, comme pour les croisés ! ), tombe, «de manière providentielle», en pleine année sainte de la miséri­corde.

Il s’agit de la deuxième visite du pape François à Assise, après son premier déplacement effectué le 4 octobre 2013, au début de son pontificat. François était venu en pèlerinage sur les traces du Poverello avec les membres du Conseil des cardinaux, qu’il venait tout juste d’instituer.

Par ailleurs, le 4 janvier 2016, toujours pour marquer sa filiation avec saint François, le Pape s’était rendu en visite surprise à Greccio, dans les Apennins. C’est en ce lieu que saint François d’Assise organisa dans une grotte la première crèche vivante, dans la nuit du 25 décembre 1223. 

Par ailleurs, selon les sites de la Custodie de Terre sainte et du patriarcat latin de Jérusalem, François de Rome a nommé le custode administrateur apostolique du diocèse.

Et ceci après sa visite à Saint-François de Cracovie, pendant les JMJ. Ainsi il attire notre attention sur les martyrs de 1991 au Pérou, le pays de nos protecteurs, au sein des affrontements du Sentier lumineux et de l’État : deux prêtres polonais franciscains, Michal Tomaszek et Zbigniew Strazalkowski, fête le 9 août, et un prêtre italien, Alessandro Dordi, fête le 25 août. Ils font penser à Jerzy Popieluszko, 1984 en Pologne.

Il faudrait aussi mieux connaître et méditer les rapports de François d’Assise et du sultan Malik al-Kamil, lors de 5e croisade en 1219. J’ai lu et relu pour moi et pour vous l’article de Francis de Beer, « Saint François et l’Islam », Concilium, no 169, novembre 1981. D’où il ressortirait que François aurait été en quête du martyr à Damiette (Médina Dimiat), en parallèle à l’action des croisés.

Petit Robert des noms propres : Une cinquième croisade (1217-1221) fut organisée en 1215 par In­nocent III qui meurt en 1216. Elle fut précédée par la « Croisade des enfants », où des milliers de jeunes pè­lerins allemands et français moururent d’épuisement sur la route de la Terre sainte. L’expédition (no 5), com­mandée par Jean de Brienne, roi de Jérusalem, le roi de Chypre et le roi de Hongrie, André II, prit Damiette en Égypte (1219), mais dut la restituer pour pouvoir rembarquer. Et ceci sur neuf croisades en Terre sainte.

Dimanche 14 août 2016, nous prierons ici avec Maximilien Kolbe pour la paix dans le monde, en particulier en France, Belgique, Allemagne et Pologne et à Rio. Nous dirons par trois fois la prière composée par François de Rome pour sa démarche à Cracovie.

Remerciements et annonces

Merci à Flore-Judith Doufand et à Jean-Claude Houot.

Lundi 8 août, fête de Dominique de Guzman. Huit cent et unième anniversaire de sa naissance !

Mardi 9 août, 08 h 45, sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix (Édith Stein), martyre, + 9 août 1942 à Auschwitz, copatronne de l’Europe depuis 1999. Fête. Et les deux franciscains du Pérou ci-dessus.

Mercredi 10, messe à 12 h 10. Saint Laurent, diacre, martyr, + 258 à Rome.

Jeudi 11, 08 h 45. Avec sainte Claire, vierge, fondatrice des Clarisses, + 1253 à Assise.

Vendredi 12, 12 h 10. Avec saint Jeanne-Françoise de Chantal, mère de famille, devenue religieuse, fondatrice avec saint François de Sales des Visitandines. + 1641 à Moulins.

Dimanche 14 en soirée, procession sur la Seine. J’ai déjà donné des contremarques à ceux qui m’en demandaient. J’en ai encore quelques-unes.

Je vous alerte, sur la fermeture de la chapelle du mardi 22 au vendredi 26 août.

Mais surtout, avec un pense-bête :

Samedi 13, 10 h 30, première messe pour la paix en France et dans le monde, à Rio en particu­lier. Fête de saint Pontien, pape et martyr, saint Hippolyte, prêtre romain et martyr, déportés en Sardaigne et morts vers 235.

Dimanche 14, 10 h 30. 20e dimanche du temps ordinaire. Deuxième messe pour la paix en France, en Belgique, en Allemagne et en Pologne et dans le monde, à Rio, en particulier. C’est la fête de saint Maximilien Kolbe, martyr à Auschwitz, le 14 août 1941.

Lundi 15, 10 h 30, fête de l’assomption de Marie. Troisième et dernière messe de ce triduum de prière pour la paix en France et dans le monde, à Rio, en particulier.