Août 092016
 

en ce 24 juillet 2016

Chants :

Entrée : Manuel, Dieu, nous te louons, W 1, p. 384 (Fallaix – Marthouret). Couplets 1 et 7.

Psaume  137 : Psautier, p. 526.

Communion : Manuel, Seigneur, foyer d’amour. D 65. p. 405.

Prière apparue pour la première fois dans La Clochette de décembre 1912 de l’abbé Esther Auguste Bouquerel, pu­bliée à Paris, périodique rédigé par lui pour les membres de la Ligue de la Sainte Messe. Rien à voir avec saint François d’Assise ! Musique ? Voir Christian Renoux, La prière pour la paix, Paris, 2001, 210 p.

La prédication

La grâce de ce dimanche se réfracte à travers les auteurs bibliques :

L’auteur de ce panorama, qu’est le livre de la Genèse, nous livre une vue qualitative de notre humanité, composé au temps de l’exil. Le livre des Histoires, des générations, des généalogies, des origines en dix étapes comme concentriques qui sont chacune couronnées par une figure positive sur un fond de catastrophes liées à nos péchés, avec Abraham, mais surtout Joseph, le persécuté devenu le sauveur de l’Égypte et de ses frères.

Le psalmiste. Remarquez les versets 4 et 5 : l’optimisme de l’auteur sur les nations.

Paul : formidable ! Le Christ, seul vrai tête et sauveur de l’humanité en toutes ses nations.

Luc : Jésus fait ce qu’il nous dit de faire, il intercède pour la multitude, pour tous et chacun. Et le père nous donne celui qui l’unit à son fils et celui qui nous unit à eux, leur souffle saint. Mais pour profiter du rapprochement avec la première, il faut faire mention d’un paragraphe un peu plus haut dans l’évangile de Luc. Jésus y annonce le jour du Seigneur et compare le sort Corozaïn, Bethsaïde et Capharnaüm, à celui de Sodome, Gomorrhe, Tyr et Sidon. Luc 10, 12-15.

Conclusion : l’épicentre des tremblements d’humanité que nous connaissons est le cœur de tous et de chacun. Et c’est là que le Seigneur agit et donne rendez-vous à chacun.

Et la grâce de ce 24 juillet 2016, liée au saint de ce jour et aux protagonistes chrétiens des actualités

La prière universelle est constituée par cette litanie et par vos intentions dites à haute voix.

. En action de grâce pour mes soixante-dix ans de vie et pour les signes d’amitié reçus à cette occasion. J’ai ressorti des dessins de Charles Lanert et des photos de Benoît Le Bretton pour la messe et le repas de fête qui a eu lieu vendredi, mis en place à partir de mardi. Une histoire de dix ans qui s’est surtout déroulée aux Proche-Orient et en Afrique.

. Prière avec les chrétiens du Liban qui fêtent, comme nous, Charbel Makhlouf (1828-1898), leur second patron, après saint Maron, moine du Ve siècle. Je suis allé prier sur son tombeau à Annaya, et pour les Libanais et les habitants du Prohe-Orient, chrétiens, juifs et musulmans.

. Prière avec les personnalités prisonnières dont nous n’avons plus de nouvelles, Asia Bibi, Paolo Dall’Oglio, 29 juillet 2013, Paul Yazigi, Yohanna Ibrahim, avec Louis Raphaël Sako, par exemple, et les chrétiens de Syrie et d’Irak.

. Prière avec les chrétiens et aumôniers militaires engagés dans la coalition contre Daech en Syrie et en Irak. Pour nos militaires décédés en Libye.

. Prière encore avec les chrétiens de Nice et leur évêque, André Marceau, pour les victimes et l’auteur de l’attentat du 14 juillet 2016, et les autorités « politiques et religieuses », d’hier et d’aujourd’hui, qui se mettent dans le sillage d’Abû al-Qâsim Muhammad et qui approuvent ou condamnent ces assassinats.

. Une prière avec les chrétiens de Munich et leur évêque, Reinhard Marx, et leur ancien archevêque, Joseph Ratzinger, Benoît XVI, pour les victimes et l’auteur de l’attentat en question, David Ali Sonboly. Une pensée pour les victimes norvégiennes, il y a cinq ans, jour pour jour, et pour Anders Behring Breivik.

. Une prière avec les chrétiens de Beaumont-sur-Oise et leur évêque, Stanislas Lalanne, leur curé, Henri Delasalle, une famille que je connais et qui habite à Nointel, les Sartoris, pour Adama Traoré, décédé, à l’occasion de la cinquième nuit d’affilée marquées par des violences.

. Prière avec l’une d’entre nous, pour Émile, SDF belge qui vivait sur le boule­vard Gouvion Saint-Cyr, devant Franprix, depuis une quinzaine d’années, et qui serait mort d’une crise cardiaque en allant acheter des cigarettes, en juillet 2016. Il a été enterré dans la fosse commune de Thiais. Non repéré dans la liste du premier semestre du collectif des Morts de la Rue. Mémoire de Vladimir Zykin, mort le 18 novembre 2015, dans notre quartier, n° 474 du collectif des Morts de la Rue.

. Prière avec ceux que nous connaissons qui accompagnent les trente cinq mille Français, jeunes ou/et handicapés aux JMJ, parmi les deux millions du monde  : Alain et Myriam Barjou, Agnès Pruvot, Jérôme Thuault, Alexis de Monts, Vincent de Mello. Je pense aux JMJ de 1997 dont le porte l’ornement, dessiné par Jean-Charles de Castelbajac à la demande de Jean-Marie Lustiger. Presque vingt ans !

. Prière avec les chrétiens qui organisent et animent le tour de France et avec ceux qui y participent.

. Prière avec Germain Mpassi qui est à Lourdes et nos autres absents qui sont en vacances…

. Prière avec un voisin du 2e étage, ici, qui m’avait contacté pour demander le baptême et qui est en prison à Metz, Arnold Mpata, prière avec sa famille et pour elle.

Annonces

En ce dimanche, j’ai accepté deux invitations : une à déjeuner avec l’une d’entre vous et une de Benoît Le Bretton, à visiter une Unité de vie protégé, UVP, dans l’établissement hospitalier pour personnes âgées dépendants, EHPAD, Jardin des Plantes, à Saint-Marcel,

Lundi, fête de Jacques le Majeur. Ce n’est pas la mienne, qui est le 3 mai, Jacques le Petit, le parent de Jésus, avec Philippe et Jacques, fils d’Alphée, le second apôtre qui se nomme Jacques.

Mardi 26, 08 h 45, messe. Fête d’Anne et Joachim. Déjeuner avec Roland Sartoris qui habite avec sa famille à côté de Beaumont-sur-Oise.

Mercredi 27, messe à 12 h 10.

Jeudi 28, 08 h 45.

Vendredi 29, 12 h 10. Sainte Marthe.

Samedi 30, saint Pierre Chrysologue.

Dimanche 31, 10 h 30, messe en communion avec François de Rome, les évêques de Pologne et du monde et les jeunes des JMJ, réunis à Cracovie. Sur KTO, de 09 h 30 à 12 h 30 !