Mar 102016
 

La prédication : en ? points :

Ce quatrième dimanche du carême est le dimanche de mi-carême, en rose, les retrouvailles.

Seul Luc nous rapporte cette parabole de l’enfant prodigue ou du père prodigue, comme on voudra, dans une section qui lui est propre, la montée de Jésus vers Jérusalem (9, 51 – 19, 27). Voir la table analytique que j’ai remise à votre disposition. Luc est vraiment le témoin de la miséricorde.

L’auteur du livre de Josué nous assure de la fidélité du Dieu d’Israël. Malgré les péripéties et les aléas survenus depuis la sortie d’Égypte, les Hébreux arrivent à bon port ! L’auteur écrit cela pour un peuple éprouvé par les échecs des successeurs de David, réduit à Jérusalem et la Judée et s’apprêtant à être le « petit reste », semence pour l’humanité.

L’auteur du psaume 33, qu’il faut lire dans sa totalité, nous invite à l’action de grâces et nous instruit sur le sort des méchants et celui des bons. Tous sont appelés à la conversion vers le S.

Paul, dans ce passage de sa lettre aux Corinthiens, médite sur la réconciliation de la multitude avec le Dieu vivant. À chacun d’en profiter !

Ce temps du carême comme tel

Invitation à plonger dans la prière à Paris, à lire le message de carême de François de Rome, à profiter des conférences de Notre-Dame et à soutenir les étudiants en Irak, pour qu’ils recons­truisent leur pays, à vivre vos résolutions de carême ! Voir les imprimés. Avec les banderoles du trottoir et du hall : Nahum 1, 7 ; Luc 6, 36 ; Jean 4, 11. Et le panneau dans le hall !

Ce carême est celui de l’année dédiée par François à la miséricorde du Seigneur

J’en fais mention pour mémoire. Voir les messages du pape, de notre archevêque, le règlement et les images de piété à votre disposition. Hier, je suis allé au Sacré-Coeur de Montmartre bénéficier de l’indulgence pour moi et mes défunts. Il y en a aussi parmi vous qui ont profité des vingt-quatre pour le Seigneur pour faire cette démarche, à Notre-Dame des Victoires, par exemple.

Cette messe est vécue avec un chapelain qui aime les saints.

Martin de Porrès, Jean Macias, les martyrs de Samalout et leurs compagnons et aujourd’hui, en ce 6 mars, Colette de Corbie. Les défunts, les saints, les martyrs, les auteurs de notre bibliothèque, autour de Jésus, vers notre père, dans leur souffle.

Cette messe est celle de cette semaine et de ce week-end marqué par des événements qui se répète chaque année. Voir les Nouvelles et la Prière universelle.

Je pense au salon de l’Agriculture, visité, lundi dernier, par quinze de nos évêques, qui ont célébré ensuite une messe à Saint-Antoine de Padoue.

Nous prierons pour et avec les « semi-marathoniens de Paris des chrétiens d’Orient », à l’initiative de SOS Chrétiens d’Orient, fondé par Charles de Meyer et Benjamin Blanchard.

Fête des grands-mères, premier dimanche de mars !

Et des événements uniques.

En communion avec le cardinal André Vingt-Trois et les Dominicains qui célèbrent le 800e anniversaire de leur fondation, à Notre-Dame de Paris. Martin, Jean et Rose étaient dominicains.

La guerre que nous vivons en ce moment. Pensons aux protagonistes du cessez-le-feu !

Nous accueillons les néophytes, Rosalie Kla, avec Jean-Dariss et Maryline, Germain Mpassi, et Gaëlle Kharif. Ces nouveaux attendent des encouragements des anciens. Nous accompagnons Nadège Kouassi, catéchumène, qui se prépare au baptême en 2017, accompagnée par Émeric (& Marie-Clotilde) de Livonnière et Marie-Noëlle Scheidecker.

Merci ! Pardon ! Bravo ! Et, s’il vous plaît, encore ! Annonces :

Merci à nos intendantes, aux donatrices du panier du chapelain, à notre hô­tesse, à l’auteur de notre prière universelle, à notre animateur des chants et à notre DJ !

Nos quatre messes, nos deux adorations, une louange et notre messe de dimanche prochain ont lieu comme d’habitude, de même les conférences de Notre-Dame, chaque dimanche de carême.

Avec une nouveauté, un quatrième déjeuner tiré du sac et un échange, mercredi 9 mars.

Avec une conférence sur Pierre Teilhard de Chardin, le 10, à la Compassion, une messe de groupe le samedi 12 à 12 h et une mission sur le trottoir de Champerret, le 12, de 16 h 30 à 18 h 30.

Et un cinquième et dernier dimanche de carême, le 13, avec une quête pour les prêtres âgés.