Fév 272016
 

La prédication : en six points :

Ce deuxième dimanche du carême en général

La transfiguration de Jésus est évoquée chaque deuxième dimanche de carême depuis, sem­ble-t-il, que nous avons mis en place une initiation au mystère de Pâques en cinq dimanches centrés sur la Tentation et la Transfiguration du Seigneur, puis sur la Samaritaine, l’Aveugle-né et Lazare ressuscité. C’est le même Jésus qui se manifeste dans l’épreuve et dans la gloire. Le récit de la défi­guration de Gethsémani doit aussi se surimposer pour aboutir à la configuration de Jésus en son hu­manité à la gloire de son père dans le souffle qui est quelqu’un et qui les et nous unit. Voici le but à atteindre et le chemin pour y parvenir, l’union à Jésus, victorieux de l’Homicide.

Ce deuxième dimanche du carême de l’année saint Luc, année C

Pour expliciter l’événement de la transfiguration de Jésus, il nous est proposé de méditer sur la figure et l’histoire d’Abraham, par rapport auquel Jésus lui-même s’est situé. « Abraham s’est ré­joui en voyant mon jour. » Jean 8, 56. La suite pour une autre occasion, sinon..

Les extraits du psaume 26 mettent l’accent sur la confiance dans le Seigneur. Les plaintes que nous n’avons pas dites décrivent la méchanceté et la défaite des autres. Là aussi, à suivre.

L’extrait de la lettre de Paul aux Philippiens a été choisi pour l’allusion à notre transforma­tion, notre transfiguration dans le Christ comme Paul l’a été.

Ce temps du carême comme tel

Invitation à plonger dans la prière à Paris, à lire le message de carême de François de Rome, à profiter des conférences de Notre-Dame et à soutenir les étudiants en Irak, pour qu’ils recons­truisent leur pays. Voir les imprimés.

Ce carême est celui de l’année dédiée par François à la miséricorde du Seigneur

J’en fais mention pour mémoire. Voir les messages du pape, de notre archevêque, le règlement et les images de piété à votre disposition.

Cette messe est vécue avec un chapelain qui aime les saints. Les trois couleurs…

Martin de Porrès, Jean Macias, les martyrs de Samalout et leurs compagnons et aujourd’hui, en ce 21 février, Pierre Damien, une lumière pour moi, pour nous, lui qui a unit solitude, études et action. Les défunts, les saints, les martyrs autour de Jésus, vers notre père, dans leur souffle.

Cette messe est celle de cette semaine et de ce week-end marqué par des événements communautaires, familiaux, nationaux ou internationaux. Voir aussi les Nouvelles et la Prière U.

Notre messe est offerte par les Pierre-Louis pour Cédric qui est en Australie et éprouvé.

Arlette Roche s’unit à notre prière, mais sa faiblesse ne lui permet pas d’être avec nous. Elle m’a téléphoné hier pour me donner et me demander des nouvelles.

Cette messe est-elle célébrée avec nos amis du Brésil et nos lusophones ? Si oui, … les enfants…. et le Pater ? Uniquement en portugais ?

Je suis sensible au centième anniversaire du début de la bataille de Verdun.

Et à la guerre que nous vivons en ce moment. Je me demande s’il y aura un prochain acte de guerre en dehors du champ de bataille Israël et Palestine, Irak et Syrie et l’Afrique, qui en connaissent tous les jours. Et si oui, où et quand ?

Merci ! Pardon ! Bravo ! Et, s’il vous plaît, encore ! Annonces :

Merci à nos intendantes, aux donatrices du panier du chapelain, à notre hô­tesse, à l’auteur de notre prière universelle et à notre animateur des chants ! Je remercie le Seigneur d’avoir eu l’idée de cette composition avec les moyens accumulés par Monique Melber et Mariette Ververt.

Nos quatre messes, nos deux adorations, une louange et notre messe de dimanche prochain ont lieu comme d’habitude, de même les conférences de Notre-Dame, chaque dimanche de carême.

Avec une nouveauté, un deuxième déjeuner tiré du sac et un échange, mercredi 24, avec Antoine Podvin. Voir ses réflexions en tiré à part. Et ceci, ouvert à tous. Gaëlle Kharif est partante.

Vendredi, deux dames, Simone Hibon et Margarita de Leon, du 13e, devraient participer à la messe, sinon le 4 mars, et m’inviter à déjeuner ensuite pour répondre à leurs questions.

Et maintenant, prière au Seigneur, à Marie et à Michel Archange, à la suggestion de Pierre.

Bonne deuxième semaine de carême, en cette année dédiée à la miséricorde du Seigneur !