Mai 242016
 

Entrée : Jubilez ! criez de joie ! acclamez le Dieu trois fois saint !

Venez le prier dans la paix, témoigner de son Amour.

Jubilez ! criez de joie ! pour Dieu, notre Dieu.

  1. Louez le Dieu de lumière. Il nous arrache aux ténèbres.

Devenez en sa clarté des enfants de sa lumière. /R

  1. Ouvrez-vous, ouvrez vos cœurs au Dieu de miséricorde.

Laissez-vous réconcilier, laissez-vous transfigurer. /R

  1. Notre Dieu est tout Amour, toute paix, toute tendresse.

Demeurez en son Amour. Il vous comblera de lui. /R

  1. Louange au Père et au Fils, louange à l’Esprit de gloire.

Bienheureux sa Trinité, notre joie et notre vie. /R

Chant composé vers 2000 par Jean-Baptiste du Jonchay (né en 1974), carme à Montpellier et à Toulouse.

Accueil : Bienvenue à tous, habitués ou de passage. Messe offerte par un anonyme du diocèse de Paris. Entrons dans la communion avec le père par Jésus en celui qui les unit et nous unit à eux et ensemble, en leur demandant de nous délivrer de nos manques d’amour.

Première lecture : Extrait du livre des Proverbes au chapitre 8 : « Avant » notre création, la sagesse du Dieu d’Israël était auprès de lui. Le sage d’Israël découvre que sa sagesse est à l’image de la sa­gesse de son créateur et de son sauveur. Les sages parmi les nations que nous sommes peuvent dé­couvrir l’unité de l’humanité dans sa diversité des personnes à l’image de l’unité de la divinité dans sa trinité des personnes.

Ps. 8 : Le mystère de l’homme et le mystère du Dieu d’Israël et de Jésus sont liés.

MESSE C Trinité (160522).odtA voir ton ciel, ouvrage de tes doigts,

la lune et les étoiles que tu fixas,

qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui,

le fils d’un homme que tu en prennes souci ?

Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu,

le couronnant de gloire et d’honneur ;

tu l’établis sur les œuvres de tes mains,

tu mets toute chose à ses pieds.

Les troupeaux de bœufs et de brebis,

et même les tes sauvages,

les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,

tout ce qui va son chemin dans les eaux.

Deuxième lecture : extrait de la lettre de Paul aux Romains, chapitre 5 : Paul nous dit que nous sommes en paix avec le Seigneur par le Christ dans celui qui les unit et qui a été répandu en nous. Jésus est celui que Paul a persécuté. Le mystère des époux est à l’image du mystère du Christ et de l’Église, pour le meilleur, pour le pire et pour la gloire.

Troisième lecture : Extrait de l’Évangile de Jean au chapitre 16 : Jésus selon Jean nous annonce qu’il faut croître sans cesse dans notre foi en lui et son père et en celui qu’il nous donne, leur souffle.

Prédication : Je vous propose de surfer sur la pensée/sagesse de Jésus qui nous rejoint aujourd’hui, non seulement avec ces quatre auteurs, mais aussi par Alcuin, un des théologiens de Charlemagne, Hildegarde de Bingen, Bernard de Clairvaux et Eugène III, Agostino Cavallucci da Foligno, le bio­graphe de Rita de Cascia, Urbain VIII, le pape qui l’a béatifiée en 1626, une historienne, Lucette Scaraffia, pour Rita, et un théologien, Marie-Joseph Le Guillou, pour le Filioque, comme on dit. Jésus l’homme-Dieu révèle chacun à lui-même en lui révélant son père dans celui qui procède d’eux, tant dans la condition du mariage et du veuvage que dans celle du célibat. Et nos autres états de vie.

Credo : n° III en néo-grégorien du XVIIe siècle. Et ceci, à préciser, selon Gabriel Jacquemet, Gré­gorien (chant) dans Catholicisme, vers 1962. Voir par ailleurs la mélodie et la traduction en français.

PU : Ma lumière et mon salut, c’est le Seigneur, alléluia !

Anamnèse : Christ est venu, Chris est né, Christ a souffert, Christ est mort, Christ est res­suscité, Christ est vivant, Christ reviendra, Christ est là, Christ reviendra, Christ est là.

Communion : Voici le Corps et le Sang du Seigneur, la coupe du Salut et le pain de la Vie.

Dieu immortel se donne en nourriture pour que nous ayons la vie éternelle.

  1. Au moment de passer vers le Père, le Seigneur prit du pain et du vin,

Pour que soit accompli le mystère qui apaise à jamais notre faim. /R

  1. C’est la foi qui nous fait reconnaître, dans ce pain et ce vin consacrés,

La présence de Dieu notre Maître, le Seigneur Jésus ressuscité. /R

  1. Que nos langues sans cesse proclament la merveille que Dieu fait pour nous.

Aujourd’hui, il allume une flamme afin que nous l’aimions jusqu’au bout. /R

Action de grâce : Prosternez-vous devant votre Roi, adorez-le de tout votre cœur.

Faites monter vers sa majesté des chants de gloire pour votre Roi des rois !

Remerciements et annonces :

Mardi 24, messe ici et une conférence de Cheikh Ahmed Mohamed El-Tayyeb et d’Andrea Riccardi avec ins­cription, à l’Hôtel-de-Ville. M’en parler. Déjà Claude Lourenço s’est inscrit.

Mercredi 25, messe à 12 h 10 et rencontre improvisée.

Jeudi 26, pas de messe à 08 h 45. Je serai à Lausanne pour une journée. J’y travaillerai sur l’auto­biographie religieuse, rencontrerai des professionnels de « l’art brut » et présenterai l’œuvre Charles Lanert. Le soir, concert proposé par l’Œuvre d’Orient au profit des chrétiens d’Orient, pour ses cent soixante ans (1856-2016) d’action en leur faveur, à La Madeleine, avec Rémi Guillard.

Vendredi 27, messe à 12 h 10 et rencontre improvisée. Prière de reconnaissance pour Annie Grard qui part s’installer en Bretagne. Voir au samedi 28. En soirée, fête des Voisins, fondée il y a dix-sept ans par Atanase Périfan, notre ami. Et nous ? Et vous ? Ici, mise à disposition de notre salle pour une réunion de parents avec Luisa Gregorio Fins.

Samedi 28. 10 h, petit déjeuner d’au revoir à Annie Grard. Par ailleurs, il y a une journée avec le Secours catholique pour ses soixante-dix ans et un concert proposé par notre amie Dominique Macret, qui est une des choristes.

Dimanche 29, fête du sacrement du corps et du sang du Christ. Avec action de grâce pour les soixante-dix ans du Secours catholique fondé par Mgr Jean Rodhain en 1946 ! Fête des mères ! Fête des prêtres âgés à la maison Marie-Thérèse ! Match de foot pour la paix à Rome au stade olympique avec message de François de Rome.

Mardi 31, veillée de prière pour la vie à Notre-Dame avec les évêques de l’Île-de-France. Vous pouvez écrire à votre évêque pour lui demander de prier pour vous. Voir le courrier proposé.

Jeudi 2 juin, messe à 08 h 45 pour la maman, prénommée Lazare, et un neveu, prénommé Jean-François, tous les deux décédés de Pâquerette Chantalou.

Vendredi 3 juin, fête du cœur de Jésus. Messe à 12 h 10. Journée de prière pour la sanctifica­tion des prêtres, voulue par le pape François. Jubilé des prêtres de Paris au Sacré-Cœur et à Saint-Pierre de Montmartre avec notre Archevêque.

Samedi 4 juin, fête du cœur de Marie avec messe offerte par Anne Gegal et rosaire des Pèlerins de Saint-Ouen, ici.

Dimanche 5 juin, premières communions bis d’Alexia Grava et de Lucas Ververt. Retour d’Haili Zhou et de Monique Leroux. Départ des trois Dupont et de Gaëlle Kharif pour des vacances loin­taines. Décrochage de l’exposition de Cali Andro Flora Jager avec présence de l’artiste ? Verre de l’amitié offert par la famille Grava. Fleurs offertes par la famille Ververt.