Fév 102016
 

La grâce de la messe de ce dimanche 31 janvier 2016,

en ce sanctuaire dédié à Saints-Martin de Porrès & Jean Macias,

& aux bienheureux martyrs de Libye & du Kenya, de 2015,

grâce à accueillir et à partager

Accueil.

Demandons la délivrance de nos manques d’amour, pour accueillir la grâce de Jésus à travers les lectures, les intentions, le saint du jour et notre vocation, sous le patronage de saint Martin de Porrès, saint Jean Macias et les bienheureux martyrs de Libye et du Kenya de 2015.

La grâce de Jérémie, du psalmiste et de Luc :

Centon du chapitre 1 du livre de Jérémie : L’envoyé du Seigneur, signe de contradiction parmi son peuple.

Morceaux choisis du psaume 70 : La confiance du fidèle du Seigneur malgré les épreuves.

Extrait du chapitre 4 de l’Évangile de Luc : Jésus signe de contradiction parmi les siens.

On évoque ainsi le basculement des manifestations joyeuses et lumineuses de Jésus vers ses manifestations douloureuses et glorieuses. Jésus accomplit les missions de Moïse et de Jérémie par rapport à leur temps et manifeste son originalité et son discernement par rapport à tous les idéaux, les valeurs et les idées philosophiques et politiques qu’on peut avoir sur le divin et sur l’humain.

La grâce de Paul qui dit et vit les mêmes dispositions à sa façon.

Extrait des chapitres 12 et 13 de la première lettre de Paul aux Corinthiens, lue en morceaux choisis jusqu’au 7 février, avant le carême. Aujourd’hui, au milieu des dissensions de la communauté des chrétiens de Corinthe et au milieu de ses épreuves, Paul chante l’originalité de la grâce, l’amour et la communion que Jésus nous donne avec son père et entre nous dans son souffle.

La grâce de ce 31 janvier, chaque année

Fête de saint Jean Bosco

Seconde quête pour les aumôneries catholiques de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

Journée des lépreux, Raoul Follereau, années paires, ordre de Malte, les impaires.

Messe offerte par un anonyme de notre diocèse de Paris.

La grâce des actualités dans la lumière de saint Martin de Porrès, saint Jean Macias et des bienheureux martyrs de Libye et du Kenya en 2015.

Présence de Stéphane Benoist. Prière pour son père, mon frère, Michel, dont c’est le cinquième anniversaire de décès, et pour sa mère, ma belle-sœur, Anita, septième anniversaire.

Prière en union avec nos amis dits de Saint-Ouen, en pèlerinage à Notre-Dame de Liesse, près de Laon, sanctuaire dont l’histoire semble liée à nos affrontements avec les disciples de Mahomet au XIIe siècle, à des conversions au Christ et à des mariages interculturelles, dit-on.

Prière pour que nous, les chrétiens catholiques de France et d’Italie, soyons les bénéficiaires et les témoins des desseins de Jésus et de son père sur nos amours et nos amitiés.

Dans cette chapelle, prière, en arabe, pour les défunts de mort violente et les protagonistes responsables de tous les bords en ce temps de guerre en France et dans le monde, en ce jour d’annonce par un francophone d’événements pires que ceux du 11 septembre 2001, aux États-Unis, de 2004, en Espagne, de 2005, à Londres, de 2013, à Boston et de 2015, en France. !

Merci ! Pardon ! Bravo ! Et, s’il vous plaît, encore ! Annonces :

Merci à nos intendantes, à nos fleuristes, à l’artiste qui a composé cette crèche qui va disparaître mardi, aux donatrices du panier du chapelain, à notre hôtesse, à l’auteur de notre prière universelle et à notre animateur des chants ! Qui oublié-je ?

Cet après-midi, prière du soir à 17 h 30, avec nos voisines, les Franciscaines, en ce temps de clôture de l’année dédiée aux consacrés et consacrées.

Nos quatre messes, nos deux adorations, une louange et notre messe de dimanche prochain ont lieu aux moments et aux lieux habituels.

Dimanche 7 février, après notre messe, moment et verre d’amitié et d’au revoir, autour de Claude Lourenço qui décrochera son exposition dans l’après-midi. Dès maintenant, merci à lui pour sa confiance et ses talents ! Voyez le mot que je lui adresse.

Maintenant, seconde quête ! Merci d’avance de la part des aumôneries des hôpitaux AP-HP.