Août 152016
 

« Guerre & Paix & Gloire »

Messe du samedi de la dix-neuvième semaine du temps ordinaire, année paire, ce 13 août 2016.

Fête des martyrs saint Pontien, pape, et saint Hippolyte, prêtre romain, déportés, soumis aux travaux forcés et morts en Sardaigne, vers 235, sous l’empereur romain Maximin.

Messe du 20e dimanche du temps ordinaire de l’année saint Luc dite C, en ce 14 août 2016.

Fête du martyr Maximilien Kolbe, qui offrit sa vie en sacrifice, à Auschwitz, sous le führer Adolphe Hitler.

Messe de la fête de la dormition-assomption de Marie, mère de Jésus,

patronne principale de la France, en ce lundi 15 août 2016.

Trois messes célébrées dans l’esprit de celles dites « pour les temps de guerre ou de troubles graves »

et « pour la paix et la justice », en France et dans le monde, à Rio, en particulier.

Et ceci, à 10 h 30, en la chapelle Saints-Martin de Porrès & Jean Macias, de Champerret, Paris 17e

Canevas pour trois prédications qui se tiennent, à construire sur le terrain !

Les chants

Entrée : Manuel de chants violet, Dieu, nous te louons, W 1, p. 384 (Jean Fallaix – Robert Marthouret dit Jef). Couplets 1 et 7.

Communion  et action de grâce : Manuel de chants violet, Seigneur, foyer d’amour. D 65. p. 405.

Prière apparue dans La Clochette de décembre 1912 de l’abbé Auguste Bouquerel, rédigée par lui et pu­bliée à Paris, pour les membres de la Ligue de la Sainte Messe. Rien à voir avec saint François d’Assise ! Musique ? Voir Christian Renoux, La prière pour la paix, Paris, 2001, 210 p. Voir aussi Wikipédia !

Les textes :

Samedi 13 août :

Ézékiel 18, des extraits : Je vous jugerai chacun selon votre conduite.

Psaume 50, psautier p. 429 : Confession d’un pécheur et prière confiante.

Matthieu 19, 13-15 : N’empêchez pas les enfants de venir à moi, car le royaume des cieux est à ceux qui leur ressemblent ».

Dimanche 14 août :

Jérémie 38, extraits : Ma mère, tu m’as enfanté homme de querelle pour tout le pays.

Psaume 39, psautier p. 416 : Action de grâce et prière.

Hébreux 12 : Courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée.

Luc 12, 49-53 : Je ne suis pas venu mettre la paix sur terre, mais bien plutôt la division.

Lundi 15 août, fête de l’assomption de Marie, mère de Jésus :

Apocalypse 11 et 12, extraits : Je vis une femme ayant le soleil pour manteau et la lune sous les pieds.

Psaume 44, psautier p. 422 : Chant nuptial pour le roi.

Première aux Corinthiens, 15, 20-27 : En premier ressuscite le Christ, ensuite, ceux qui lui appartiennent.

Luc 1, 39-56 : Le puissant fit pour moi des merveilles : il élève les humbles.

Les trois prédications sur Guerre & Paix & Gloire

Que savons-nous de notre condition ? Plutôt en ce samedi 13 août 2016. De fait, par l’expérience, par la raison et par la foi, nous savons être dans un « équilibre instable ». Nous sommes dans une situation d’expansion et d’intégration, de domination et de démission, d’attaque et de « légitime défense » des nations les unes par rapport aux autres.

Que pouvons-nous espérer ? Plutôt en ce dimanche 14 août 2016. Qu’à un moment donné, il peut y avoir la paix du vainqueur imposé au vaincu, ou une alliance contre un « ennemi commun ». Que le vain­queur n’abuse pas de sa force et que le vaincu supporte son sort. Nous, chrétiens, nous espérons vivre les temps de guerre et les temps de paix dans la confiance au Seigneur et l’amour du prochain, pour construire la Jérusalem d’en haut.

Que devons-nous faire pour parvenir au Royaume et connaître des temps de paix sur cette terre ? Plutôt en ce lundi 15 août. Si nous devons faire la guerre, après les négociations, les conces­sions et les régulations, nous devons la faire sans haine. Si nous la gagnons, nous chantons un Te Deum. Si nous la perdons, un Miserere. Si nous ne pouvons pas nous défendre, nous devons accepter la mort comme Jésus.

. Prière avec les dizaines de milliers de pèlerins qui prient en ces jours à Lourdes et dans les sanctuaires dédiés à Marie.

. Prière avec les chrétiens d’Israël, de Palestine, de Gaza, de Jordanie, du Liban, de Syrie et d’Égypte (avec « nos » martyrs de Samalout à Syrte en Libye), cœur des conflits en cours.

. Prière avec les visiteurs de Jérusalem que nous connaissons en ce moment, les Kalou qui y cé­lèbrent leur vingt ans de mariage, Alexis Congourdeau, mon filleul n° 2, Frédéric Roder, un prêtre ami…

. Prière avec les chrétiens d’Irak, de Libye, d’Arabie, des Émirats, du Yémen, d’Iran, de Tur­quie et les autres, pour leur pays et la paix entre eux.

. Pour les détenteurs de l’autorité « politique, militaire et religieuse », dans ces pays, tant en Is­raël que dans ceux gérés, hier et aujourd’hui, par les compagnons d’Abu al-Qâsim Muhammad, tant les pro­moteurs des attentats, Abu Bakr al-Baghdadi, par ex, que leurs dénonciateurs, Abdel Fattah al-Sissi et Ahmed al-Tayeb, par ex.

. Prière avec les personnalités prisonnières dont nous n’avons plus de nouvelles, en particulier Paolo dall’Oglio, enlevé le 29 juillet 2013, mais aussi Asia Bibi, Paul Yazigi, Yohanna Ibrahim et d’autres.

. Prière avec les chrétiens et aumôniers militaires engagés dans la coalition contre Daech en Syrie et en Irak, en particulier.

. Prière avec nos absents.

. Prière avec les chrétiens qui participent aux JO de Rio, comme organisateurs, comme sportifs ou comme victimes des retombées de la mise en place de cette manifestation, sous la protection du Christ du Corcovado. Je pense en particulier à Céline Dumerc, accidentée, qui déclare forfait, et à Teddy Riner, notre voisin du club sportif de Levallois, que j’avais remarqué sur les affiches.

. Prière avec les familles des victimes des attentats de l’été 1995 et de décembre 1996, à Paris, au temps des affrontements entre le Groupe islamique armé et le Front national de libération au pouvoir en Algérie. Le 3 décembre 1996, à 18 h, à Port-Royal. C’était ma station à l’époque. Ces événements ont été rap­pelé par l’organisateur de « Magnanville » et de « Saint-Étienne-du-Rouvray ».

. Prière avec François de Rome, grâce au texte qu’il a prononcé à Cracovie dans le sanctuaire de saint François d’Assise en présence des reliques de deux prêtres polonais franciscains, Michal Tomaszek et Zbigniew Strazalkowski, et d’un prêtre italien franciscain, Alessandro Dordi, martyrs au Pérou en l’été 1991, le pays de nos protecteurs, au sein des affrontements du Sentier lumineux et de l’État. Ils font penser à Jerzy Popieluszko, admirateur de Maximilien Kolbe, mis à mort sous Wojciech Jaruzelski et Konstantin Tchernen­ko, au temps de Lech Walesa, de Solidarnosc et de Carol Wojtyla dit Jean-Paul II, en octobre 1984.

. Prière avec les saints qui ont eu à s’affronter avec des compagnons d’Abu al-Qâsim Muhammad, comme François d’Assise, Bernard de Clairvaux, Dominique de Guzman, Louis IX de France, Ferdinand III de Castille. Ils se complètent pour réfracter la grâce du Christ pour les temps qui sont les nôtres.

Il faudrait aussi mieux connaître et méditer les rapports de François d’Assise et du sultan Malik al-Kamil, lors de 5e croisade en 1219. J’ai lu et relu pour moi et pour vous l’article de Francis de Beer, « Saint François et l’Islam », Concilium, no 169, novembre 1981. D’où il ressortirait que François aurait été en quête du martyr à Damiette (Médina Dimiat), en parallèle à l’action des croisés.

Petit Robert des noms propres : Une cinquième croisade (1217-1221) fut organisée en 1215 par In­nocent III qui meurt en 1216. L’expédition, commandée par Jean de Brienne, roi de Jérusalem, le roi de Chypre et le roi de Hongrie, André II, prit Damiette en Égypte (1219), mais dut restituer ce port pour pou­voir rembarquer. Et ceci sur neuf croisades en Terre sainte.

Remerciements et annonces

Merci à Flore-Judith Doufand, Jean-Claude Houot et Mariette Ververt !

Consignes de sécurité … Voir au verso de la prière pour la paix de François de Rome.

Dimanche 14 en soirée, procession sur la Seine. J’ai déjà donné vingt-trois contremarques à ceux qui m’en demandaient. J’en ai encore une ou deux. Arrangement de dernière minute !

Lundi 15Assomption. Avec les Pierre-Louis qui célèbrent l’anniversaire de Cédric en ce jour.

Mardi 16, 08 h 45. Saint Étienne, roi de Hongrie, + 1038.

Mercredi 17, 12 h 10. Saint Dimitrios le Jeune, martyr en Épire (Grèce), + en 1808, sous les Turcs.

Jeudi 18, 08 h 45, sainte Hélène, mère de l’empereur Constantin, considéré comme saint en Orient.

Vendredi 19 août, fermeture exceptionnelle. Je célèbre des obsèques à Bernay de la mère d’un ami, Janine Julien. Une des ses amies, Yolande Coquet, a bien connu Jacques Hamel.

Dimanche 21, 10 h 30, messe habituelle.

Je vous alerte, sur la fermeture de la chapelle du mardi 22 au vendredi 26 août.

Dimanche 28, 10 h 30, messe.

En communion avec les fidèles qui offrent une messe à Notre-Dame en action de grâce pour la libération de Paris, à l’intention de Charles de Gaulle, de Philippe-Marie de Hauteclocque dit Leclerc, des résistants, des victimes de la guerre et en faveur de la paix. Prière pour nos ennemis d’hier.

Prière pour les hindous de Paris qui font une fête aujourd’hui dite Ganesh. Prière pour notre femme de ménage, Sarah Radhamanne Nemdharry, et sa famille, Dan Dabykanandsigh Nemdharry, son mari, leur fille Sharon et leur fils Kevin, qui ont vécu dans cette tradition à Maurice et découvrent les chrétiens.

Dimanche 4 septembre, 10 h 30, messe.

Bénédiction des cartables !

En communion avec François de Rome qui canonisera Teresa de Calcutta à Rome en ce jour.