Déc 102011
 

Nous voici avec ce troisième dimanche de l’Avent dit de Gaudete dans la joie. Car non seulement nous approchons de Noël, où Jésus-Christ est venu partager notre condition humaine en tout, sauf le péché, mais nous sommes plus près de son retour. Ainsi que le dit l’apôtre , nous sommes plus près de notre Salut que le jour où nous avons cru en Dieu. La lumière est venue dans le monde et l’Evangile de ce jour nous rappelle que St Jean-Baptiste en a été le témoin, la lampe qui éclaire et qui a réjoui ceux qui la voyaient.
Profonde joie de notre baptême qui illumine notre vie guérie de sa condition humaine aveugle. Sans Dieu nous ne saurions où aller, ni voir la beauté et le sens de la vie Et si par privilège nous avons reçu la grâce du baptême, c’est pour en transmettre la lumière à tous ceux que nous rencontrons et qui l’attendent de nous.

En fêtant Ste Odile, qui a recouvré la vue le jour de son baptême, demandons-lui d’en mesurer la grâce et d’approfondir notre relation au Christ. Le connaître et l’aimer davantage et le faire connaître et aimer, par la lecture de l’Evangile, la prière et les sacrements, et la rencontre des plus petits. Et aujourd’hui spécialement pour ceux qui traversent les ténèbres de l’ignorance et du péché, qu’ils aient à leurs côtés de véritables témoins de la présence et de la miséricorde du Christ Jésus,  qui a dit :

« Moi, je suis la lumière du monde, qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie »

Très heureuse fête de Ste Odile, très heureux dimanche de Gaudete dans la joie de Noël proche.

 

Abbé Christian Malcor, curé

Lectures dominicales du 11 décembre 2011