Avr 302016
 

Cinquième dimanche de Pâques (année C), à Saint-Martin de Porrès & Saint-Jean Macias.

Accueil : La grâce, l’amour et la communion du Seigneur en ce 24 avril de l’an de grâce 2016. Messe offerte par un anonyme de notre diocèse. Avec Gaëlle et Sandra, je vous accueille au nom du Seigneur Jésus et particulièrement, peut-être, Ursula Wieland qui .. , Flora-Judith Doufamd qui… et Béatrice, la maman de Luisa Gregorio Fins, qui… Nous prions avec nos amis dits les « pèlerins de Saint-Ouen », qui sont en pèlerinage auprès de l’Enfant-Jésus de Beaune. Messe avec deux quêtes, l’habituelle, et une exceptionnelle pour l’Ukraine.

Prédication :

Les auteurs et les protagonistes des lectures de ce dimanche (I.), choisies par les bienheureux Jean XXIII et Paul VI, les pères du concile Vatican II et leurs collaborateurs. Et ceci, en communion avec nos pères dans la prière et la foi pour ce temps de Pâques.

Luc, dans le 14e chapitre des Actes des Apôtres, continue de brosser les portraits de Paul de Tarse et de Barnabé de Chypre dans quatre villes que j’ai visitées et qui se trouvent en ce moment en Turquie, quatre, depuis le XIVe siècle environ, et une, Antioche de Syrie, depuis 1938. Oui, « il nous faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le Royaume de Dieu. »

Le psalmiste au psaume 144 ne chante pas seulement les grandeurs du Seigneur, mais fait mémoire aussi de nos malheurs, quand on lit l’ensemble du psaume : nous tombons, nous sommes courbés, nous avons faim, nous crions vers lui et sommes entourés d’impies. Nous gardons l’amour de la vie et du Seigneur, même dans nos souffrances.

Jean, chapitre 21, conclusion de l’Apocalypse : Oui, nous sommes dans la mort, les pleurs, les cris et la tristesse et nous tendons cependant vers le bonheur avec le Seigneur et ensemble.

Jean au chapitre 13 : Oui, il y a la trahison de Judas l’Iscariote et les nôtres envers les autres et celles des autres envers nous, mais, comme Jésus et avec lui, et avec Jean, nous devons nous aimer les uns les autres malgré tout, grâce à lui.

Conclusion partielle : le mystère de la mort et de la récréation de l’humanité. Les Juifs aujourd’hui, célèbre cette pâque. Christian Moroy, éprouvé, proclame la victoire du Christ en croix. Notre banderole sur le trottoir annonce le Christ ressuscité. Un film en témoigne à partir du 4 mai. Martin Steffens en fait autant : « Dans l’épreuve, aimer la vie ? Rien que l’amour. Repères pour le martyre qui vient. »

Cette messe est vécue avec un chapelain qui aime les saints. (II). La grâce de ce 24 avril, en plus de Martin de Porrès et Jean Macias, en plus des martyrs de Libye en 2015 et leurs compagnons, nous faisons mémoire des martyrs de Lyon en 177-178, sous Marc Aurèle, en des temps difficiles pour l’Empire de Rome, Alexandre et Épipode, Pothin, Blandine et leurs compagnons. Je lie cette fête à l’événement qui aura lieu demain, à Lyon, Philippe Barbarin réunit tous les prêtres de Lyon au sujet des épreuves en cours. Que leurs martyrs intercèdent pour les victimes, les coupables et les autres !

Et des protagonistes d’événements en cours que j’ai remarqués . (III).

Certes, je pense aux protagonistes des événements dans le monde liés à ceux du Proche-Orient. Certes, je rends grâce pour la libération des trois humanitaires au Mali, mais je n’oublie pas, en ce troisième anniversaire, l’enlèvement de Paul Yazigi, évêque grec-orthodoxe d’Alep, et Youhanna Ibrahim, évêque syriaque-orthodoxe d’Alep, le 24 avril 2013, et le père jésuite Paolo dall’Oglio, disparu en juillet 2013. Et Asia Bibi, qui est emprisonnée depuis 2010.

Et je mets à votre disposition les deux allocutions de François de Rome à Lampedusa et à Lesbos, signes des conséquences de ces conflits au Proche-Orient, en Asie et en Afrique.

Mais aujourd’hui, François de Rome attire notre attention sur le conflit entre la Russie et l’Ukraine et ses conséquences parmi les Ukrainiens. Voir mon papier par ailleurs.

Je pense aux affrontements de la Nuit debout entre les manifestants et la police.

Une pensée pour William Shakespeare dont on marque le 400e anniversaire de la mort et dont Hamlet est joué au Vatican. François de Rome, ancien prof de littérature, aime les témoins de « bruits et des fureurs » de notre humanité. J’ai affiché une gravure de sa maison natale à Stratford-upon-Avon.

Et une pensée pour Prince Rogers Nelson dit Prince.

Annonces et nouvelles

Merci à nos bienfaiteurs et bénévoles !

Je laisse la parole à l’une d’entre eux, Gaëlle, qui souhaite vous faire part d’un projet collectif d’intendance de notre chapelle et de ses dépendances.

Monique Leroux, qui a longtemps rendu ce service, poursuit sa convalescence. moniqleroux@orange.fr

Messes, adorations, louange, comme d’habitude. Mercredi et vendredi, déjeuner tiré du sac avec échange après la messe de 12 h 10.

Dimanche 1er mai, sixième dimanche de Pâques, et dimanche 8, 7e, messe à 10 h 30, même si entre les deux je visiterai Jérusalem pour la trente-huitième fois comme guide et aumônier de six amis, quatre messieurs et deux dames. Donc pas de messe de l’Ascension, le jeudi 4 mai. Voir le tract.

Et maintenant, seconde quête pour les Ukrainiens …