Mai 202017
 

Dimanche où Jésus se présente comme le chemin, la vérité et la vie

et comme celui qui nous prépare une place auprès de son père par sa mort et sa résurrection

Dimanche 14 mai 2017, « deuxième dimanche de mai », marqué

par la fête nationale de Jeanne d’Arc,

par les canonisations de François & Jacinthe Marto,

par le pape François à Fatima, lors du centenaire des événements de l’année 1917 à Fatima

Chants & textes. Remerciements, nouvelles, annonces & agenda.

Chant d’entrée :

Il est vraiment ressuscité, alléluia ! Jésus notre divin sauveur, alléluia, alléluia, alléluia !

Jésus triomphe de la mort, alléluia ! Plein de gloire et de majesté, alléluia, alléluia, alléluia !

Mort, où est donc ton aiguillon, alléluia ! Sépulcre où donc est ta victoire, alléluia, alléluia, allé­luia !

Le Sauveur nous a délivrés, alléluia ! La mort est vaincue à jamais, alléluia, alléluia, alléluia !

Accueil : Entrons dans cette eucharistie en demandant au Seigneur de nous délivrer de nos péchés !

Kyrie en grec & Gloria en français

PREMIÈRE LECTURE

« Ils choisirent sept hommes remplis d’Esprit Saint » (Ac 6, 1-7)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là, comme le nombre des disciples augmentait, les frères de langue grecque
récriminèrent contre ceux de langue hébraïque, parce que les veuves de leur groupe étaient désavantagées dans le service quotidien. Les Douze convoquèrent alors l’ensemble des disciples
et leur dirent : « Il n’est pas bon que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables. Cherchez plutôt, frères, sept d’entre vous, des hommes qui soient estimés de tous, remplis d’Esprit Saint et de sagesse, et nous les établirons dans cette charge. En ce qui nous concerne, nous resterons assidus à la prière et au service de la Parole. »  Ces propos plurent à tout le monde, et l’on choisit : Étienne, homme rempli de foi et d’Esprit Saint, Philippe, Procore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas, un converti au judaïsme, originaire d’Antioche. On les présenta aux Apôtres, et après avoir prié, ils leur imposèrent les mains. La parole de Dieu était féconde, le nombre des disciples se multipliait fortement à Jérusalem, et une grande foule de prêtres juifs parvenaient à l’obéissance de la foi. – Parole du Seigneur. Nous rendons gloire à Dieu !

PSAUME (Ps 32 (33), 1-2, 4-5, 18-19)

Criez de joie pour le Seigneur, hommes justes !
Hommes droits, à vous la louange !
Rendez grâce au Seigneur sur la cithare,
jouez pour lui sur la harpe à dix cordes.

 

Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
il est fidèle en tout ce qu’il fait.
Il aime le bon droit et la justice ;
la terre est remplie de son amour.

 

Dieu veille sur ceux qui le craignent,
qui mettent leur espoir en son amour,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.

DEUXIÈME LECTURE

« Vous êtes une descendance choisie, un sacerdoce royal » (1 P 2, 4-9)

Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre

Bien-aimés, approchez-vous du Seigneur Jésus : il est la pierre vivante
rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu. Vous aussi, comme pierres vivantes,
entrez dans la construction de la demeure spirituelle, pour devenir le sacerdoce saint et présenter des sacrifices spirituels, agréables à Dieu, par Jésus Christ. En effet, il y a ceci dans l’Écriture : Je vais poser en Sion une pierre angulaire, une pierre choisie, précieuse ; celui qui met en elle sa foi ne saurait connaître la honte. Ainsi donc, honneur à vous les croyants, mais, pour ceux qui refusent de croire, il est écrit : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle, une pierre d’achoppement, un rocher sur lequel on trébuche. Ils achoppent, ceux qui refusent d’obéir à la Parole, et c’est bien ce qui devait leur arriver. Mais vous, vous êtes une descendance choisie,
un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple destiné au salut, pour que vous annonciez les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.  – Parole du Seigneur.

Nous rendons gloire à Dieu !

ÉVANGILE

« Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14, 1-12)

Alléluia. Alléluia.
Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, dit le Seigneur.
Personne ne va vers le Père sans passer par moi. Alléluia. (Jn 14, 6)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :  « Que votre cœur ne soit pas bouleversé : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : ‘Je pars vous préparer une place’ ? Quand je serai parti vous préparer une place, je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi. Pour aller où je vais, vous savez le chemin. » Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes.  Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père » – Acclamons la Parole de Dieu. – Louange à toi, Seigneur Jésus.

Prédication :

Les auteurs inspirés

Avec Luc en Actes : l’institution des diacres et, aujourd’hui, mémoire de l’institution de Matthias, le successeur et remplaçant de Judas Iscariote, dont la fête est ce jour, le 14 mai.

Avec un psalmiste du Temple, les extraits du psaume 32 nous invitent à la confiance dans le père et dieu d’Israël et de Jésus.

Avec Pierre, dans la première épître qui porte son nom : Nous sommes appelés à mourir au péché et au mode pécheur de la vie de ce monde en union avec Jésus le messie souffrant qui s’est offert pour la gloire de son père et le salut du monde. Nous sommes invités à vivre nos moments de santé et de paix, comme des signes avant-coureurs du Royaume.

Avec Jean, au chapitre 14 : Jésus se présente comme le chemin, la vérité et la vie

et comme celui qui nous prépare une place auprès de son père par sa mort et sa résurrection. Et nous sommes appelés à le suivre. Les saints l’ont suivi au milieu de nos drames d’hier et d’aujourd’hui.

Les fêtes d’Orléans et de Fatima et nous !

Je me permets de célébrer ce dimanche de Pâques en chasuble rouge, avec des cierges rouges, pour souligner les drames que sont l’entrée de Jésus dans le Royaume, celle de nos saints et martyrs et la nôtre ! Plus statues de Marie de Fatima et de Marie d’Aparecida ! Celle-ci offerte par Luisa Gregorio Fins.

Jeanne d’Arc au sein de la guerre de Cent ans ! Guerre civile en France et guerre entre les dynasties natio­nales. Les Bourguignons, les Parisiens et les rois anglais d’un côté, et les Armagnacs et les rois français de l’autre. Dimanche 14 mai, deuxième dimanche de mai, fête nationale de Jeanne d’Arc pour notre république, Jeanne ayant été brûlée le 30 mai 1431, à Rouen, date de sa fête pour notre Église. Jeanne a fécondé son action pour un royaume de la terre, en vue du royaume des cieux, en s’offrant à travers ses épreuves, comme Jésus. Elle inaugure ce temps de la vie de l’Église où les chrétiens vont découvrir la prière de « réparation » pour eux et les autres, pour leurs autorités en particulier. Pensons à Charles VII (1403-1461) et Agnès Sorel (1422-1450) et à la Pragmatique sanction de Bourges (1438).

François (1908-1919) & Jacinthe Marto (1910-1920) et Lucie Dos Santos (1907-2005). Mais aussi Charles 1er de Habsbourg-Lorraine (1887-1922) et bientôt Zita de Bourbon-Parme, son épouse (1892-1989). Et aussi Nicolas II de Russie (1868-1918) et sa famille. Ces saints ont offert leur vie pour leur salut et la santé de leur patrie au sein de la Première guerre mondiale : guerre entre les classes en France, en Europe et en Russie et guerre entre les nations. Ils actualisent la fécondité de la mort par amour de Jésus, les uns dans leurs épreuves et leur mort précoce, l’autre dans sa vie de carmélite, inspirée de Marguerite-Marie Alacoque, et les princes en priant pour leurs peuples et leurs ennemis jusque dans leur mort. Même si pour Lucie et l’évêque de Leiria Fatima, José Alvès Correia da Silva (1872-1920-1957), il faut encore attendre le jugement de l’Église, comme on dit. Hier, centenaire des premiers événements de Fatima de mai à octobre 1917, et visite de François à Fatima. Jubilé possible à Notre-Dame de Fatima Marie médiatrice, à Paris XIXème. Indulgence plénière avec confession, communion et prière aux intentions du pape François. Nous ne pouvons pas faire le point, ici et aujourd’hui, sur les voyants et les voyantes d’hier et d’aujourd’hui, dans le monde entier, dans le sillage des réflexions du pape François, lors de son voyage de retour de Fatima, sur les événements de Medjugorje de 1981 et toujours en cours.

Nous, dans le contexte d’affrontements entre les classes et les nations, nous avons la prière et l’exemple des Égyptiens chrétiens de Samalout martyrs à Syrte en Libye, en février 2015. Et de Jacques Hamel. Aujourd’hui, en ce moment, investiture de notre nouveau président et chef des armées, Emmanuel Macron. Initiation au PC Jupiter. Au détriment de la messe du Jour du Seigneur, qui a été déplacée à 07 h 35, avec la communauté portugaise de Notre-Dame d’Auteuil ! Voir les réactions de Mgr Olivier Ribadeau-Dumas, de Vincent Neymon, de Mgr Georges Pontier, que je fais miennes plus ou moins et certains sondages sur notre vote en tant que catholiques dont la fabrication et l’interprétation sont difficiles. Prière de réparation ! Prière d’action de grâce pour la libération de Thierry Frezier. Prière d’action pour l’attentat raté du 13 mai 1981 sur la personne de Jean-Paul II par Mehmet Ali Agca (ou parfois Agça). Prière pour et avec Asia Bibi. Voir nos prières en temps de « guérilla mondiale » du fait des compagnons et des partisans d’Abu al-Qâsim Muhammad.

Credo.  :

Prière universelle : Voir ci-dessus.

Offrande et quête :

Pater : en d’autres langues maternelles que le français selon les présences. En chinois, quand Haili Zhou est parmi nous. En portugais, quand Luisa Gregorio Fins est là. En arabe, quand Pascale de Perthuis est là. Parfois, en latin !Traduction revue et corrigée à partir du 3 décembre 2017.

Rites de communion ici : Avec du pain de messe sans levain selon notre Église, à l’aspect blanc/ar­gent ou brun/doré. Avec du vin de messe à l’aspect blanc ou rouge. Avec un calice en vermeil (ar­gent doré) ou un calice en bois d’olivier sculpté et verni fabriqué et offert par des Palestiniens latins de Bethléem. Et ceci, à genou ou debout, au pain eucharistié seul sur les lèvres ou dans les mains, ou par intinction sur les lèvres ou dans les mains par intinction.

Chant de communion :

R/. Par ce corps qui pour nous fut livré, par ce sang qui pour nous fut versé !

Mon âme est broyée de désir, / C’est toi qu’elle cherche, c’est toi seul, Seigneur.

Je suis comme brebis perdue, / Viens à ma recherche : je veux te servir.

Viens à mon aide et je vivrai, / Que mon espérance ne soit pas déçue.

Remerciements, annonces & nouvelles :

Merci à vous qui nous aidez par vos générosités et vos compétences ! Les fleurs des Dupont, Luisa Gregorio Fins, Delphine Zami, Nicole Dekany, Gaëlle Kharif.

Je salue les fidèles de passage.

J’attire votre attention sur des conseils pour la lecture en public. Voir le tract.

Nouvelles de Sandra Jamet et de Simon Cornu qui découvrent Sainte-Jeanne de Chantal.

Départ du P. Malcor et arrivée du P. Biaggi. Voir les annonces de Sainte-Odile. La position assise et voûtée induit des crampes dans le côté droit, de la hanche au genou. Les séances de kinésithérapie me feraient du bien. Je me débats pour rédiger des articles sur des églises de Pa­ris.

Agenda :

Cet après-midi, je prierai en union avec l’évêque des coptes catholiques, S. B. Ibrahim Sidrak, qui célèbre une messe à Notre-Dame à 15 h 30, invité par l’œuvre d’Orient, en participant à un spectacle monté par des Juifs et des Arabes.

Demain, lundi 15 mai, messe annuelle, à 08 h 30, à l’intention d’Arthur Chagnon à la demande de Guyone de Sagey Chagnon.

Mardi 16, messe à 08 h 45, à l’intention de Carlo Conetti à la demande de Pia Dommergue. Le soir, répétition de théâtre.

Mercredi 17, messe à 12 h 10 et adoration à 19 h.

Jeudi 18, messe à 08 h 45. Déjeuner de travail des prêtres du doyenné des Ternes à la table du P. Matthieu Rougé. Le soir, divers contacts dans le Carré Rive Gauche.

Vendredi 19, messe à 12 h 10 et adoration à 19 h. Énième tentative de visiter la mosquée de Levallois. Ménage de la chapelle et ménage du logement.

Samedi 20, conseil de Saint-Martin, de 10 h 30 à midi et à 14 h, répétition de la pièce sur Maria Goretti.

Samedi 20, 20 h 30, au temple des Batignolles, symphonie Chant de louange (Lobgesang) de Félix Mendelssohn. Je donne une place dont je dispose.

Samedi 20 et dimanche 21, journées d’amitié et d’entraide pour les prêtres. Voir le tract.

Dimanche 21, messe à 10 h 30. Colette Chomet, la sœur de Pascale Pierre-Louis, est décédée vendredi 21 avril en Marti­nique d’un cancer, dans la cinquantaine. Pascale étant revenue, la messe de ce dimanche sera dite à son intention avec ses parents, amis et relations de la métropole. Nous prierons aussi pour les rencontres du pape François et de Donald Trump, le 24 mai, et de ce dernier avec Emmanuel Macron, le 25 mai.

Ce jeudi 25 mai, fête de l’Ascension, messe à 10 h 30.

Bénédiction.

En français et en arabe !

Chant à Marie :

Regina cæli / Reine du ciel

Regína cæli lætáre, allelúia. /Reine du ciel, réjouis-toi, alléluia.

Quia quem meruísti portáre, allelúia. /Car celui qu’il te fut donné de porter, alléluia,

Resurréxit, sicut dixit, allelúia. /Est ressuscité comme il l’avait dit. Alléluia.

Ora pro nobis Deum, allelúia. / Prie Dieu pour nous, alléluia.