Nov 152013
 

Nous voici à la fin de l’année liturgique qui culminera avec la fête du Christ Roi de l’univers dimanche prochain. Une nouvelle année liturgique débutera le 1er décembre dans la forme ordinaire comme dans la forme extraordinaire du rite romain avec le temps de l’Avent.

Ce sera alors la fin de l’année de la foi voulue par le pape BENOIT XVI et dans le diocèse de Paris, le début , le 30 novembre, d’une année de l’Appel voulue par notre archevêque.

Il s’agit d’appeler tous les chrétiens dans un esprit missionnaire à prendre leurs responsabilités de témoins du Christ, à découvrir ou à redécouvrir leurs vocations propres et à les réaliser.

Cet appel correspond bien au temps de l’Avent et aux exhortations du Christ à la fin des évangiles avant sa Passion à veiller et prier, à agir en rendant témoignage quels que soient les malheurs du temps. Qu’ils soient ceux de la guerre, des tremblements de terre, des catastrophes naturelles présents à chaque époque comme le constatait un docteur de l’Église déjà au IV° siècle, le diacre syrien Saint Ephrem invitant à comprendre que si le Christ ne donnait pas de date de son retour glorieux et évoquait ces signes, c’est pour appeler à la vigilance de chaque instant et rendre gloire à Dieu par une vie qui lui plaise.

A cette occasion nous proposerons à l’ouverture de l’Avent, outre la veillée d’adoration le samedi 30 novembre de 19 h à 24 h, une heure d’adoration à l’église après la messe du soir chaque premier vendredi du mois ; heures d’adoration durant lesquelles on pourra se confesser. Le jeudi 5 décembre nous aurons le témoignage de Laurent KHAIR sur ce que vivent les chrétiens de Terre sainte et le week-end des 8 et 9 décembre seront vendus les objets des artisans chrétiens de Bethléem pour les aider dans leur vie difficile.

La fête de sainte Odile sera une étape avant que nous nous invitions tous à une « mission de Noël » dans notre quartier.

Mais « à chaque jour suffit sa peine » et chacun saura trouver en plus de l’impulsion paroissiale et diocésaine, ce qui conviendra pour répondre à l’appel du Christ dans l’Évangile de ce jour : « ce sera pour vous l’occasion de rendre témoignage ».

Bien sincèrement et cordialement avec prière à vos intentions.

Abbé Christian Malcor, curé

Lectures dominicales du 17 novembre