Oct 042013
 

Cette exhortation de St Paul dans son épitre à Timothée vient comme développer ce que le Seigneur nous enseigne sur ce que peut être une foi vive « à déraciner les arbres » pour les serviteurs que nous voulons être.

En ce mois d’octobre demandons, par l’intercession de la Vierge Marie -si attentive à écouter et à mettre en pratique la Parole de Dieu et à nous inviter à faire tout ce que le Christ nous dit- la grâce d’une foi missionnaire, inventive pour aller au devant de tous.

A ce propos, après avis divers du conseil pastoral et pour essai, la messe de semaine le soir à 19h sera transférée dans l’église au retour des vacances de la Toussaint , soit le lundi 4 novembre. De même à partir de cette même date l’adoration du Saint Sacrement sera proposée à l’église de 19h30 à 20h30 chaque premier vendredi du mois. Le souhait est d’ouvrir l’église davantage au tout venant, aux personnes de passage qui régulièrement y entrent et leur permettre autant que possible de rencontrer davantage le Seigneur dans l’eucharistie. Cela demandera un effort de la part de tous et des aménagements pratiques comme pour le chauffage et la disposition de la chapelle de la Vierge. Les travaux effectués pour l’église, lumière, sonorisation, orgue permettent davantage l’accueil dans la maison de Dieu qui doit être une maison de prière grâce à tous ceux qui y entrent.

Il nous faut également redécouvrir notre quartier, soutenir le catéchisme et le patronage qui viennent de s’ouvrir avec un nombre significatif d’enfants et de nouveaux horaires à faire connaître autour de soi, voir les pauvretés et les solitudes qui peuvent exister autour de nous, en lien avec des associations caritatives, voire la Mairie et y exercer la charité. Divers chantiers nous attendent et demandent des bras pour aller comme dit le pape François aux périphéries, chacun selon ce qu’il peut faire à commencer par la prière. Pour nous qui sommes près du périphérique nous y sommes sans doute sensible. Mais demandons au seigneur cette foi vive qu’Il nous enseigne dans l’évangile de ce 27° dimanche.

Très cordialement priant aux intentions de tous

Abbé Christian Malcor, curé

Lectures dominicales du 6 octobre