Mar 082014
 

« Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » Evangile de St Matthieu 4

« Le jeûne du printemps, l’époque des combats spirituels, est revenu. Nous avons donné un an à notre corps, donnons quelques jours à notre âme. Nous avons employé bien des moments pour nous ; consacrons un moment à notre Créateur. Vivons un tout petit peu pour Dieu, nous qui avons vécu à plein pour ce bas monde » St Pierre Chrysologue (+ 450) archevêque de Ravenne. (extrait de la revue Magnificat au dimanche 9 mars 2014).

Nous voici entrés en carême, occasion de nous décentrer de nous mêmes pour écouter Dieu et vivre de sa Parole comme nous y invitent ces textes à méditer.

Partage -cette année au profit des Soeurs disciples de l’Agneau et mission de carême- Prière – vous êtes invités avec Don Carlo à des entretiens spirituels les mardis de Sainte Odile (11, 18 et 25 mars) mais aussi à une veillée de réparation, vénération de reliques de Sainte Thérèse et confessions le vendredi 21 mars , ainsi qu’aux chemins de croix à l’heure du déjeuner, sans parler de la prière en famille avec amis et voisins devant l’icône de l’Appel- Jeûne enfin, nous y aideront pour vivre davantage l’amour de Dieu et du prochain.

Être réellement à l’écoute de Dieu, nous décentrer comme nous y exhorte St Pierre Chrysologue, rayonner la charité du Christ auprès de tous ceux que nous rencontrons, être « disciples-missionnaires » comme nous y invite le pape François dont l’exhortation La joie de l’Évangile, peut être une vraie lecture ressourçante et stimulante durant ces quarante jours qui nous mèneront à la joie de Pâques. Écoutons-le encore nous dire : « Je ne crois pas à un carême qui ne coûte pas. »

En présentant à l’ensemble de notre communauté paroissiale ces divers moments pour ce temps de grâce qui nous mène à la joie de la résurrection du Christ et celle du baptême de catéchumènes, je fais appel plus que tout à la prière de chacun pour que cela porte de nombreux fruits tant pour nous-mêmes que tous ceux à la rencontre desquels nous irons, précédés par le Seigneur.

Saint et joyeux carême !

Abbé C. Malcor, curé

Lectures dominicales du 9 mars