Juin 142014
 

Chers paroissiens,

Nous pouvons graver profondément dans notre cœur ce verset de l’Evangile de St Jean tant en ce mois de juin où nombreux sont ceux qui vont recevoir le sacrements de la confirmation de l’eucharistie, de l’ordination et pour certains du mariage et être ainsi sanctifiés par l’action de l’Esprit Saint, que, chaque jour, pour toute notre mission de baptisés.
Si le Christ est, comme le dit saint Paul, notre vie, il doit l’être aussi pour nos frères humains qui ne connaissent pas encore. Il ne peut pas ne pas toucher nos contemporains fussent-ils éloignés apparemment de lui, car Il est venu pour sauver tous les hommes et transformer leur vie. C’est ainsi qu’il faut concevoir notre être de baptisés, « disciples-missionnaires » dit le pape François dans son exhortation Evangelii Gaudium.
Je le cite :
« Mais plus que l’athéisme, aujourd’hui nous sommes face au défi de répondre adéquatement à la soif de Dieu de beaucoup de personnes, afin qu’elles ne cherchent pas à l’assouvir avec des propositions aliénantes ou avec un Jésus-Christ sans chair et sans un engagement avec l’autre. Si elles ne trouvent pas dans l’Eglise une spiritualité qui les guérisse, les libère, les comble de vie et de paix et les appelle en même temps à la communion solidaire et à la fécondité missionnaire, elles finiront par être trompées par des propositions qui n’humanisent
ni ne rendent gloire à Dieu. » (n° 89).

Cette mission, nous sommes tous appelés à la vivre chacun personnellement et constamment dans nos rencontres, mais aussi ensemble : donner le témoignage d’une communauté chrétienne unie au Christ, joyeuse de l’annoncer pour le bien de tous.
A l’occasion de la grande mission de l’Avent voulue par notre archevêque le cardinal Vingt Trois qui nous fait l’honneur et la joie de sa visite ce dimanche, notre paroisse se mobilise.
Vous êtes tous invités à venir à une grande réunion mardi 24 juin à 20h30 à la crypte et à répondre à la feuille spéciale mission.
Personne ne doit manquer à l’appel à la mission de l’Avent, chacun le peut. Ne fut-ce que par la prière qui n’est pas le moindre des témoignages comme nous le voyons avec tous ceux qui entrent dans notre église.
Entrons avec joie et résolution dans cette mission dès maintenant.
Très sincèrement et cordialement, priant Notre Dame à vos intentions.

Abbé Christian Malcor, curé

Lectures dominicales du 15 juin