Jan 252017
 

Après sa manifestation trinitaire au Jourdain où Jean Baptiste a témoigné que l’Esprit Saint comme une colombe reposait au dessus de Jésus et où la voix du Père a confirmé qu’Il était son Fils bien aimé qu’il fallait écouter, Jésus appelle à la conversion et choisit ses apôtres pour être avec lui.

Ici ce sont deux fois deux frères qui, de pêcheurs de poissons, sont appelés par le Christ à être « pêcheurs d’hommes ». Quelle étrange profession ! Quel mystère que le Seigneur veuille s’associer à des hommes faibles et pécheurs (avec un accent aigu cette fois) pour ramener au Père les hommes ! Et il choisit librement des frères qui vont donc suivre le même chemin pour être avec lui et transmettre la vie de Dieu !

L’Evangile de St Matthieu nos rapporte qu’ils ont laissé leur travail et leur père pour suivre aussitôt Jésus ! A vrai dire nous savons par l’Evangile de St Jean, que ses premiers disciples, dont André frère de Simon-Pierre, qui avaient suivi Jean Baptiste sont allés une première fois à la rencontre de Jésus désigné comme l’Agneau de Dieu, lui demandant curieusement où il demeurait. L’évangéliste note que cette première rencontre tellement marquante de Jésus eut lieu à 16h et que André ira trouver son frère Simon et l’amènera à Jésus.

Ainsi Jésus dont l’autorité est puissante n’était pas inconnu de ces pêcheurs qu’il retrouve jetant leurs filets et qui à son appel à le suivre, vont tout quitter aussitôt et être avec lui le voyant enseigner, proclamer l’Evangile du Royaume, guérir comme le rapporte l’évangile d’aujourd’hui .

Se rappeler aujourd’hui cet évangile et cet appel des premiers disciples à tout quitter pour devenir avec le Christ pêcheurs d’hommes, nous convie à rendre grâce pour les apôtres et leurs successeurs, à prier pour que les vocations sacerdotales ne manquent pas à l’Eglise, à être enthousiastes à la pensée que tout baptisé est porteur de la joie de Dieu et appelé à la transmettre à ceux qui font partie de sa vie, à méditer sur les voies du Seigneur attentif aux pauvres et aux petits, à garder confiance totale en Dieu dans les épreuves, à tout remettre au Christ, Maître et Ami.

Abbé Christian MALCOR

Lectures dominicales du 22 janvier