Mar 022011
 

Chers Paroissiens,

Quelques-uns d’entre nous apprendront encore ce dimanche, au retour des vacances, le décès de notre curé. Je voudrais donc revenir brièvement sur les évènements que nous avons vécus avant de donner quelques indications pour les semaines et les mois qui viennent.

Alors que la veille au soir il avait encore dîné avec des amis, nous avons trouvé Mgr Rechain dans le coma au matin du mardi 15 février. Notre curé a finalement quitté sa paroisse en fin de matinée, « survolant » dans la nacelle des pompiers les échafaudages qui commençaient à s’ériger le long du presbytère. Il avait retrouvé sa conscience à ce moment là.

Les médecins du service de réanimation ont compris après quelques tentatives qu’ils ne pouvaient pas continuer à lutter et Mgr Rechain est parti paisiblement à 16h30. Le soir même, nous avons célébré une première messe à son intention avec les paroissiens qui avaient été alertés par le bouche-à-oreille ou par le son du glas.

Le vendredi 18 au soir, le corps de notre curé a été déposé dans la crypte de Sainte-Odile où paroissiens et amis sont venus le veiller silencieusement. Le lendemain matin, notre archevêque, le Cardinal André Vingt-Trois, est venu célébrer les obsèques, entouré de nombreux prêtres et de plus de huit cents fidèles. Vous trouverez ci-joint la belle et riche homélie du Cardinal.

Le mardi 22 février, j’ai célébré la messe dans le village de Laruns, dans les Pyrénées Atlantiques. Mgr Rechain a été inhumé dans le cimetière du village, il repose désormais avec ses parents, au milieu de « ses montagnes ».

Ce samedi 26 février à 18h30,  une messe est célébrée par Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque auxiliaire de Paris à la cathédrale Notre-Dame dont  Mgr Rechain était chanoine honoraire en même temps qu’ancien archiprêtre. Deux messes de Requiem vont être célébrées prochainement à Sainte-Odile.

*

Notre archevêque m’a demandé de devenir administrateur de la Paroisse Sainte-Odile. Je ne suis pas le successeur de Mgr Rechain. Je dispose de tous les pouvoirs du curé jusqu’au 31 août. Le 1er septembre, vraisemblablement, je rede viendrai vicaire, au service de la Paroisse et de son nouveau curé. Dans les mois qui viennent, je vois trois tâches prioritaires :

– Poursuivre et pour une part achever ce que Mgr Rechain a entrepris.

– Garder la mémoire du chemin spirituel qu’il a fait au milieu de nous et que nous avons fait avec lui, du témoignage de foi, de force et finalement de remise de soi qu’il nous a donné ces derniers mois. Nous ne pouvons pas oublier que notre curé a voulu de toutes ses forces rester au milieu de son peuple jusqu’à son dernier jour. Il ne s’agit pas d’entrer dans la nostalgie, mais de permettre à ce grain tombé en terre de porter ses fruits. Nous ne pouvons pas les prévoir ni les connaître tous, mais nous pouvons déjà deviner qu’ils sont et qu’ils seront  grands si nous sommes fidèles.

– Préparer la venue d’un nouveau curé que nous ne connaissons pas, mais pour qui nous prions déjà. La meilleure façon de préparer sa venue est de nous disposer à le recevoir tel qu’il sera et de prier pour lui.

Enfin, je souhaite insister sur un point. Deux messes de Requiem seront célébrées à Sainte-Odile, samedi 5 mars selon le Missel de Paul VI et jeudi 17 mars selon le Missel de saint Pie V. Cela ne veut pas dire que deux parties de la Paroisse vont prier successivement pour Mgr Rechain. Toute la Paroisse accompagne jusqu’au bout son curé qui l’a accompagnée jusqu’à la fin, selon les deux formes liturgiques en vigueur ici. C’est pourquoi je propose à chacun, quelles que soient ses habitudes liturgiques, de participer aux deux messes. Dans ces circonstances particulières, les servants de messe qui le souhaitent pourront participer au service des deux messes. Les chorales pourront continuer de se soutenir l’une l’autre autant que ce sera utile.

Nous continuons à prier pour Mgr Rechain, nous prions pour notre prochain curé et pour nous-mêmes. Il n’y a pas de mot pour remercier tous ceux qui ont tant fait pendant des mois et qui continuent à tant faire.

Unis dans la peine, l’espérance et l’action de grâce,

Abbé Armel d’Harcourt, administrateur

PRIERE POUR MONSEIGNEUR RECHAIN

* Samedi 5 mars à 18h00 : Messe de Requiem célébrée par Mgr Jean-Yves NAHMIAS, évêque auxiliaire de Paris, selon le Missel de Paul VI.

* Jeudi 17 mars à 20h00 : Messe de Requiem célébrée par Mgr François FLEISCHMANN, chancelier du diocèse et doyen de Chapitre, ancien vicaire de Sainte-Odile, selon le Missel de saint Pie V.

Tous les paroissiens qui le peuvent sont invités à participer à ces deux messes.

Merci à tous ceux qui ont des photos, documents, témoignages de Monseigneur Rechain de les envoyer sur site@sainteodile.fr

Ci dessous, l’annonce publiée par notre archevêque.

Monseigneur André VINGT-TROIS
Cardinal archevêque de Paris,
Le Conseil épiscopal,
Les prêtres et diacres de Paris,
La paroisse Sainte-Odile,
Sa famille

ont la tristesse de vous faire part du décès
de Monseigneur Claude Rechain
prélat d’honneur,
chanoine honoraire du chapitre de la cathédrale Notre-Dame de Paris,
commandeur de l’ordre du Saint-Sépulcre,
chevalier de la Légion d’honneur

survenu dans sa 73ème année, la 37ème année de son sacerdoce.

La célébration des funérailles sera présidée par le cardinal André Vingt-Trois :

Le samedi 19 février à 10h
A Sainte-Odile – Paris 17e

Une messe sera présidée par Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque auxiliaire de Paris,
le samedi 26 février à 18h30
à la cathédrale Notre-Dame.