Mar 312017
 

Entrée : Lumière des hommes ! Nous marchons vers toi. Fils de Dieu ! Tu nous sauveras.

1. Ceux qui Te cherchent, Seigneur, Tu les conduis vers la lumière, Toi, la route des égarés.

2. Ceux qui Te trouvent, Seigneur, Tu leur promets vie éternelle, Toi, la Pâque des baptisés.

3. Ceux qui Te suivent, Seigneur, Tu les nourris de ta parole, Toi, le pain de tes invités.

Dimanche de mi-carême, dimanche dit Laetare, dimanche en rose

Chants & textes de la messe. Remerciements, nouvelles, annonces & agenda.

Accueil :

Entrons dans cette eucharistie en demandant au Seigneur de nous délivrer de nos péchés et de renouveler notre foi, comme il l’a fait pour l’aveugle-né de la piscine de Siloé au sud de Jérusalem.

Lecture du premier livre de Samuel

En ces jours-là,  le Seigneur dit à Samuel :« Prends une corne que tu rempliras d’huile, et pars ! Je t’envoie auprès de Jessé de Bethléem, car j’ai vu parmi ses fils mon roi. » Lorsqu’ils arrivèrent et que Samuel aperçut Éliab,
il se dit : « Sûrement, c’est lui le messie, lui qui recevra l’onction du Seigneur ! » Mais le Seigneur dit à Samuel :
« Ne considère pas son apparence ni sa haute taille, car je l’ai écarté. Dieu ne regarde pas comme les hommes :
les hommes regardent l’apparence, mais le Seigneur regarde le cœur. » Jessé présenta ainsi à Samuel ses sept fils,
et Samuel lui dit : « Le Seigneur n’a choisi aucun de ceux-là. » Alors Samuel dit à Jessé :
« N’as-tu pas d’autres garçons ? » Jessé répondit : « Il reste encore le plus jeune, il est en train de garder le troupeau. » Alors Samuel dit à Jessé : « Envoie-le chercher : nous ne nous mettrons pas à table tant qu’il ne sera pas arrivé. » Jessé le fit donc venir : le garçon était roux, il avait de beaux yeux, il était beau. Le Seigneur dit alors :« Lève-toi, donne-lui l’onction : c’est lui ! »  Samuel prit la corne pleine d’huile, et lui donna l’onction au milieu de ses frères.
L’Esprit du Seigneur s’empara de David à partir de ce jour-là.

   – Parole du Seigneur./ Nous rendons Gloire à Dieu.

 

Psaume 22: R/ Le Seigneur est mon berger rien ne saurait me manquer. 

Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
il me fait reposer.

 

Il me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin
pour l’honneur de son nom.

 

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.

 

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens

Frères, autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière ; conduisez-vous comme des enfants de lumière – or la lumière a pour fruit tout ce qui est bonté, justice et vérité –
et sachez reconnaître ce qui est capable de plaire au Seigneur. Ne prenez aucune part aux activités des ténèbres, elles ne produisent rien de bon ; démasquez-les plutôt.  Ce que ces gens-là font en cachette, on a honte même d’en parler. Mais tout ce qui est démasqué est rendu manifeste par la lumière,  et tout ce qui devient manifeste est lumière. C’est pourquoi l’on dit : Réveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera.

 – Parole du Seigneur /Noud rendons Gloire à Dieu

 

 

 Évangile de Jésus Christ selon saint Jean.

En ce temps-là, en sortant du Temple, Jésus vit sur son passage un homme aveugle de naissance.
Il cracha à terre et, avec la salive, il fit de la boue ; puis il appliqua la boue sur les yeux de l’aveugle,
et lui dit : « Va te laver à la piscine de Siloé » – ce nom se traduit : Envoyé. L’aveugle y alla donc, et il se lava ; quand il revint, il voyait.  Ses voisins, et ceux qui l’avaient observé auparavant
– car il était mendiant – dirent alors : « N’est-ce pas celui qui se tenait là pour mendier ? »
Les uns disaient : « C’est lui. »Les autres disaient :« Pas du tout, c’est quelqu’un qui lui ressemble. »
Mais lui disait :« C’est bien moi. » On l’amène aux pharisiens, lui, l’ancien aveugle. Or, c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux.  À leur tour, les pharisiens lui demandaient comment il pouvait voir. Il leur répondit : « Il m’a mis de la boue sur les yeux, je me suis lavé, et je vois. » Parmi les pharisiens, certains disaient : « Cet homme-là n’est pas de Dieu, puisqu’il n’observe pas le repos du sabbat. » D’autres disaient : « Comment un homme pécheur peut-il accomplir des signes pareils ? » Ainsi donc ils étaient divisés. Alors ils s’adressent de nouveau à l’aveugle : « Et toi, que dis-tu de lui, puisqu’il t’a ouvert les yeux ? » Il dit : « C’est un prophète. »
Ils répliquèrent : « Tu es tout entier dans le péché depuis ta naissance, et tu nous fais la leçon ? »
Et ils le jetèrent dehors. Jésus apprit qu’ils l’avaient jeté dehors. Il le retrouva et lui dit :« Crois-tu au Fils de l’homme ? »  Il répondit :« Et qui est-il, Seigneur, pour que je croie en lui ? » Jésus lui dit :
« Tu le vois, et c’est lui qui te parle. »  Il dit : « Je crois, Seigneur ! » Et il se prosterna devant lui.

   – Acclamons la Parole de Dieu/ Nous rendons grâce à Dieu.

 

Prédication

Réflexions avec les auteurs inspirés

Centre de gravité de notre liturgie de la Parole : le chapitre 9 de Jean, la rencontre de Jésus et de l’aveugle-né. Comment ne pas édulcorer une telle page en la commentant !

En écho, en préparation, en concordance, Samuel choisit David comme roi d’Israël à la place de Saül … Premier livre de Samuel au chapitre 16.

L’auteur du psaume 22 : Tu répands le parfum sur ma tête.

Paul aux Éphésiens, chapitre 5 : vous êtes des fils de la lumière !

Réflexions sur la vie de nos saints évêques et sur leur « succession apostolique » : saint Restitut du Tricastin §

Réflexions avec et pour les protagonistes de nos actualités

Les événements d’hier à Milan avec le pape François et le cardinal Angelo Scola, à Paris, à Saint-Augustin, avec le cardinal Robert Sarah.

En communion avec nos pèlerins de Saint-Ouen en pèlerinage à Notre-Dame des Pauvres en Belgique.

Pour les Péruviens éprouvés, les compatriotes de nos saints patrons .

Nous réfléchissons et prions ici pour les protagonistes des événements évoqués « Cash Investigation ».

Les drames liés à Daech continuent. À Londres, au Bangladesh. Leur usage des propos d’Emmanuel Macron à Alger est instructif. J’ai ressorti la prière du pape François pour la paix, de 2014, et notre prière en temps de guerre, surtout de l’été 2016. En action de grâce, une fois encore, pour l’opération « Cinq cents réfugiés syriens », à l’initiative de la communauté Sant’Egidio et finalisée le 14 mars à l’Élysée. Voir son site. N’oublions pas, au cœur de ce problème, le conflit entre les Palestiniens et les Israéliens qui nous est rappelé par le procès en cours de Illich Ramirez Sanchez dit Carlos. Ici et aujourd’hui, nous nous contentons de demander au Seigneur de bénir notre « maison commune » en arabe, comme les chrétiens d’Orient, quand Gaëlle Kharif est là, de dire le Pater en arabe, quand telle fidèle qui aime la langue arabe peut le dire en arabe, de proposer un soutien aux étudiants en Irak ou à des religieuses dominicaines qui vivent dans ce pays, de penser à Asia Bibi, de prier pour et avec le P. Jacques Hamel, et ceci, sous les auspices des coptes de Samalout, martyrs à Syrte en Libye en février 2105.

Credo.

Credo des conciles de Nicée (325) et de Constantinople (381) (avec les Grecs et les Latins et les Égyptiens qui parlaient grec à l’époque et commençaient à écrire leur langue égyptienne avec les caractères grecs revus et corrigés qui allaient donner le copte écrit), avec la formule « Et du fils », en latin, filioque, du concile d’Aix-la-Chapelle (avec les Latins seulement), en quelque sorte.

Credo Je crois en un seul Dieu, Le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre, De l’univers visible et invisible. Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, Le Fils unique de Dieu, né du Père, avant tous les siècles Il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, Vrai Dieu, né du vrai Dieu. Engendré, non pas créé, De même nature que le Père, et par lui tout a été fait. Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel ; Par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, Et s’est fait homme. Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, Conformément aux Ecritures, et il monta au ciel ; Il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ; et son règne n’aura pas de fin. Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie. Il procède du Père et du Fils ; avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire ; Il a parlé par les prophètes. Je crois en l’Eglise, une, sainte, catholique et apostolique. Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés. J’attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir. Amen.

Offrande et quête. Attention ! Quête à la sortie pour l’Institut catholique de Paris. Je n’ai pas reçu la pub en question, ni ici ni à Sainte-Odile.

Offertoire : Me voici, Seigneur, me voici comme un enfant (bis)

1. Comme un enfant qui marche sur la route, le nez en l’air et les cheveux au vent, comme un enfant que n’effleure aucun doute et qui sourit en rêvant.

2. Comme un enfant tient la main de son père, sans bien savoir où la route conduit, comme un enfant chantant dans la lumière, chante aussi bien dans la nuit.

3.Comme un enfant qui s’est rendu coupable, mais qui sait bien qu’on lui pardonnera, pour s’excuser d’être si misérable, vient se jeter dans vos bras.

Pater, en d’autres langues maternelles que le français selon les présences. En chinois, quand Haili Zhou est parmi nous. En portugais, quand Luisa Gregorio Fins est là. Parfois en latin ! En arabe, quand telle fidèle est là. Une autre traduction en français et dans d’autres langues vivantes est annoncée.

Action de grâce : Tu es le Dieu fidèle, éternellement (bis)

1. Seigneur, Tu nous partages ton Corps et ton Sang (bis), et nous allons, tout joyeux, vers Toi, en chantant 2. Par cette eucharistie, ô Dieu de bonté (bis), Tu fais de nous des frères qui s’aiment dans la paix

3. L’amour que Tu nous donnes nous a libérés (bis), et nous marchons vers la sainteté de ton nom

 

4-Tu as tracé la route qui nous mène à Toi (bis), et nous allons, invitant le monde à ta joie

Remerciements, annonces et nouvelles

Merci à vous qui nous aidez par vos générosités et vos compétences ! Les fleurs des Pierre-Louis pour l’annonciation du Seigneur.

J’ai eu des nouvelles des absents, Agnès & Jean-Claude Houot participent à une manifestation sportive en ce moment, Gaëlle Kharif et Sandra Jamet se sont excusées.

De nos comédiens du samedi qui montent en spectacle en l’honneur de Marietta Goretti et, peut-on dire, de son assassin pénitent, Alessandro Serenelli, voir www.mariettafleurdupardon.net. Et Facebook, de même. Nous pensons à un événement ensemble.

De Flore Judith Doufand, qui continue son initiation chrétienne, aujourd’hui, le deuxième scrutin sur trois, scrutins couronnés par son baptême la nuit de Pâques, à Sainte-Odile, par votre chapelain, et par sa première communion, ici, parmi nous, le dimanche de Pâques. Ensuite elle sera confirmée le 18 juin à Sainte-Odile par Mgr Thibaut Verny. Nous ferions une fête ici avec vous, nos amis, sa famille, son parrain, Émeric de Livonnière, le dimanche 25 juin 2017, après notre messe.

Du cardinal Vingt-Trois : rien depuis le 6 mars.

Agenda :

En ce jour, je déjeune avec Stéphane Benoist, mon neveu filleul de Singapour, et dîne avec Benoît Le Bretton, notre photographe.

Vous pouvez encore profiter des dédicaces des écrivains à Sainte-Odile jusqu’à 13 h.

Cet après-midi : La conférence de carême à Notre-Dame, par Olivier Boulnois, L’image de l’invisible.

Cet après-midi, notre chapelle retentira des louanges des amis « jeunes professionnels » de Mehdi Poulolo et de Pascale Pierre-Louis.

Je saluerai nos voisins, Luisa Gregorio Fins, en particulier et ses filles, qui participent au vide-grenier organisé par Stéphane Zekri, et aussi les vignerons de l’espace Champerret. Et encore un tour aux stands de la kermesse de Sainte-Odile, au vestiaire en particulier.

Les quatre messes, les deux adorations, les deux répétitions de théâtre, mes repas à Sainte-Odile, le conseil des prêtres et les ménages par les Dupont et les N. ont lieu comme d’habitude.

Lundi 27 mars,

Mardi 28, messe à 08 h 45. Confessions de 9 h à 23 h à Saint-Ferdinand, de 10 h à 11 h 30, pour moi.

Mercredi 29, 12 h 10,

Jeudi 30, messe à 08 h 45

Vendredi 31, messe et partages selon les participants du moment.

Samedi 1er avril, de 16 h à 18 h, mission sur la place de la porte de Champerret. Ou découvrir, les adventistes non voisins, boulevard Bineau, à 15 h, par un de leur prédicateur.

Dimanche 2, 10 h30, messe du 5e dimanche du carême 2017.

Chant à Marie : Je vous salue Marie.