Nov 112017
 

Notre feuille de messe & d’information, notre F. M. I. !

Le dimanche 5 novembre 2017, à la chapelle Saints-Martin de Porrès & Jean Macias.

31e dimanche du temps ordinaire sur 34,

dimanche de la dénonciation de l’hypocrisie par Jésus,

et de l’examen de conscience de vos pasteurs !

dans la cinquième partie narrative de Matthieu consacrée à l’avènement prochain du Royaume ?

Année A avec l’Évangile selon Matthieu comme guide, les dimanches en vert de 2017.

Table des matières à votre disposition dans notre salle de réunion.

Chants & textes de la messe. Remerciements, annonces, nouvelles & agenda.

Introduction :

Entrée : R – Peuple de baptisés, marche vers ta lumière : Le Christ est ressuscité ! Alléluia ! Alléluia ! [Jean-Paul Lécot. Paul Décha, abbé, 1928- 1996]
Notre Père nous aime avec tendresse, 
Et cet amour est vivant pour les siècles. 
Que Son peuple le dise à l´univers. 
Il rachète et rassemble tous les hommes.
Mot d’accueil :

Nous sommes sous le coup des énièmes épisodes de notre troisième guerre/guérilla mondiale. Nous pensons aux victimes et aux protagonistes de l’attentat d’Halloween à New York. Aux familles Garlipp, Teisseire et Chatard qui y vivent et y travaillent. Avec François de Rome, nous sommes « affligés » et faisons mémoire des attentats de Deir Ezzor en Syrie, de Kaboul en Afghanistan, et Mogadiscio en Somalie.

En communion avec nos frères et nos sœurs, éparpillés dans le Grand Paris, en France, métropolitaine et ultramarine, et dans le monde, dont nous partagerons des nouvelles aux annonces.

Animation par Pascale de Perthuis.

Confession de nos péchés :

Supplication : Seigneur, prends pitié …

Louange : Gloria dit de Lourdes : Gloria, Gloria in excelsis Deo (bis)

Oraison :

Première lecture (Malachie 1, 14b – 2, 2b.8-10)

Je suis un grand roi – dit le Seigneur de l’univers –, et mon nom inspire la crainte parmi les nations. Maintenant, prêtres, à vous cet avertissement : Si vous n’écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de glorifier mon nom – dit le Seigneur de l’univers –, j’enverrai sur vous la malédiction, je maudirai les bénédictions que vous prononcerez. Vous vous êtes écartés de la route, vous avez fait de la Loi une occasion de chute pour la multitude, vous avez détruit mon alliance avec mon serviteur Lévi, – dit le Seigneur de l’univers. À mon tour je vous ai méprisés, abaissés devant tout le peuple, puisque vous n’avez pas gardé mes chemins, mais agi avec partialité dans l’application de la Loi. Et nous, n’avons-nous pas tous un seul Père ? N’est-ce pas un seul Dieu qui nous a créés ? Pourquoi nous trahir les uns les autres, profanant ainsi l’Alliance de nos pères ? – Parole du Seigneur

Nous rendons gloire à Dieu !
Psaume 130

Seigneur, je n’ai pas le cœur fier

ni le regard ambitieux ;

je ne poursuis ni grands desseins,

ni merveilles qui me dépassent.

Non, mais je tiens mon âme

égale et silencieuse ;

mon âme est en moi comme un enfant,

comme un petit enfant contre sa mère.

Attends le Seigneur, Israël,

maintenant et à jamais.

 

Deuxième lecture (1 Thessaloniciens 2, 7b-9.13)

Frères, nous avons été pleins de douceur avec vous, comme une mère qui entoure de soins ses nourrissons. Ayant pour vous une telle affection, nous aurions voulu vous donner non seulement l’Évangile de Dieu, mais jusqu’à notre propre vie, car vous nous étiez devenus très chers. Vous vous rappelez, frères, nos peines et nos fatigues : c’est en travaillant nuit et jour, pour n’être à la charge d’aucun d’entre vous, que nous vous avons annoncé l’Évangile de Dieu. Et voici pourquoi nous ne cessons de rendre grâce à Dieu : quand vous avez reçu la parole de Dieu que nous vous faisions entendre, vous l’avez accueillie pour ce qu’elle est réellement, non pas une parole d’hommes, mais la parole de Dieu qui est à l’œuvre en vous, les croyants. – Parole du Seigneur.

Nous rendons gloire à Dieu !
Alléluia. Alléluia. [ Heinrich Schütz (1585-1672)] Alléluia. Alléluia. 
Vous n’avez qu’un seul Père,
celui qui est aux cieux ;
vous n’avez qu’un seul maître, le Christ.
Alléluia. (cf. Mt 23, 9b.10b)
Évangile (Matthieu 23, 1-12)

En ce temps-là, Jésus s’adressa aux foules et à ses disciples, et il déclara : « Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse. Donc, tout ce qu’ils peuvent vous dire, faites-le et observez-le. Mais n’agissez pas d’après leurs actes, car ils disent et ne font pas. Ils attachent de pesants fardeaux, difficiles à porter, et ils en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt. Toutes leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens : ils élargissent leurs phylactères et rallongent leurs franges ; ils aiment les places d’honneur dans les dîners, les sièges d’honneur dans les synagogues et les salutations sur les places publiques ; ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi. Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner, et vous êtes tous frères. Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux. Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres, car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé. » – Acclamons la Parole de Dieu.

Louange à toi, Seigneur Jésus !

Éléments de la prédication :

Aujourd’hui, la grâce de la messe de ce dimanche : dénonciation de l’hypocrisie en trois temps.

Ils disent et ne font pas ce qu’ils disent.
Même s’ils font ce qu’ils disent, ils le font pour être vus des hommes et non de Dieu.

Même s’ils font ce qu’ils disent, même s’ils le font pour le Seigneur, ils le font sans lui, à la force du poignet, en s’en attribuent le mérite.

Dénonciation par Malachie du comportement des sacrificateurs du Temple

Exemple de Paul

Par la grâce des saints morts un 5 novembre ou/et célébrés en ce jour pour différentes raisons (inauguration d’une église avec transferts de reliques par exemple. Des martyrs dans les Temps modernes, prêtre allemand par les nazis, dominicain par les Vietnamiens, un Arménien catholique par les Turcs, un évêque ukrainien par les communistes soviétiques, deux religieux de Saint-Jean de Dieu par les républicains espagnoles.

Les protagonistes des actualités retiennent aussi notre attention, tant ceux qui ont fait parler d’eux durant la semaine que ceux qui n’ont pas fait de bruit et que nous n’oublions pas.

Je pense à Asia Bibi, par exemple, à son premier ministre, Shahid Khaqan Abbasi, et aux cent trente autres « Asia Bibi », et à leurs autorités politiques et religieuses, selon l’Aide à l’Église en détresse de Marc Fromager.

Voir le mot d’accueil.

Béatification hier de sœur Rani Maria Vattalil en Inde, assassinée en 1995.

Nos évêques à Lourdes.

Centenaire de la déclaration Balfour.

À propos du film de Daniel Rabourdin, La Rébellion cachée, et des historiens de la Révolution française et de la Contre-Révolution dont il s’inspire. Ici, je prie pour tous les historiens et tous les protagonistes des événements en question. Je voudrais vivre une attitude d’historien pasteur et non d’historien politique. Je pense aux Bonnets rouges et aux Camisards de Louis XIV, aux Communards et à Adolphe Thiers, aux Cristeros du Mexique et à la guerre civile espagnole. Je pense à notre Église qui a distingué des « martyrs de notre foi » parmi les morts de ces « guerres civiles ». À suivre !

Credo dit des Apôtres

Prière de l’assemblée (Pascale Pierre-Louis). Seigneur, écoute-nous ! Seigneur, exauce-nous !

Quête :

Offertoire :

Sanctus. Dit de San Lorenzo : Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, Dieu de l’univers ! Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire. Hosanna au plus haut des cieux ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. Hosanna au plus haut des cieux ! Sanctus, Sanctus Dominus, Sanctus, Sanctus Dominus, Deus Sabaoth ! Pleni sunt caeli et terra, gloria tua. Hosanna, hosanna, in excelsis ! Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, hosanna, in excelsis !

Prière eucharistique très souvent la 2 :

Acclamation aux élévations :

Acclamation entre les consécrations et l’anamnèse : Aujourd’hui nous célébrons Jésus Christ venu en notre chair. Amen. Mort sur le bois de la croix. Amen. Ressuscité d’entre les morts. Amen. Et nous l’attendons, nous l’annonçons, jusqu’à ce qu’il vienne. Amen.

Au mémento des défunts :

Au mémento des vivants :

Acclamation finale :

Le Pater :  en diverses langues, modernes ou anciennes, vivantes ou mortes, comme on dit, selon la présence de certains fidèles. Aujourd’hui, je prévois en latin, en arabe et en français.

Pater noster, qui es in coelis, sanctificetur nomen tuum, adveniat regnum tuum, fiat voluntas tua, sicut in caelo et in terra. Panem nostrum quotidianum da nobis hodie. Et dimitte nobis debita nostra, sicut et nos dimittimus debitoribus nostris. Et ne nos inducas in tentationem. Sed libera nos a malo. Amen

Notre Père, au 3 décembre 2017 avec la sixième demande modifiée :

Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal.

Amen

Prières pour la paix :

Agneau de Dieu : dit de Wolfgang Amadeus Mozart

Communion : de Charles Éric Hauguel

R/ Nous te rendons grâce pour tant de tendresse,
Tu donnes l’eau vive par ton cœur transpercé,
Nous te bénissons pour tant de merveilles,
Tu donnes la vie, tu donnes l’Esprit.

1 – Dieu c’est toi mon Dieu, c’est toi que je cherche,
Toute ma chair après toi languit.
Je veux ton amour pour guider ma vie,
Mon âme a soif, a soif de toi.

Chant d’envoi :

Annonces. Nouvelles. Remerciements :

Des nouvelles de notre messe, notre déjeuner, notre assemblée et notre conseil du vendredi 3 avec le P. Stéphane Biaggi. Merci pour les nourritures offertes !

..

Un scoop : les fleurs au pied de la croix par nos amis mauriciens !

Merci pour les fleurs offertes par Régine Athanase !

Merci pour le panier du chapelain en semaine, le dimanche et les jours de fête, selon vos inspirations. Merci pour le ménage de la chapelle ! Merci pour les fleurs et les plantes ! Merci pour les chants et la musique ! Merci pour la maintenance électrique et informatique !

Salut aux fidèles de passage !

Agenda :

Lundi 6, 19 h, messe ouverte à tous avec les Apôtres de paix. Ensuite louange.

Mardi 7, 8 h 45, messe. Je déjeune à la paroisse Sainte-Claire.

Mardi 7 novembre, voir l’annonce dans la FIP de Sainte-Odile de la projection dans la crypte du film de Daniel Rabourdin, La Rébellion cachée (sorti en France au printemps 2017). Voir mes réflexions dans notre FMI sous le chapitre de la prière pour et avec les protagonistes de nos actualités.

Mercredi 8, 12 h 10. Messe. Tous les saints du diocèse.

Mercredi 8 novembre, 15 h 20, consultation bilan du docteur Anne Mathieu, rhumatologue.

20 h 30, formation avec le P. Biaggi et les catéchistes de Sainte-Odile. Cinq d’entre nous y participent.

Du 8 au 11, spectacle gratuit avec inscription obligatoire à Notre-Dame. La Dame de Cœur.

Jeudi 9, 08 h 45, messe. Dédicace de la basilique du Latran. Le « chanoine  Macron » !

19 h 15, dîner de Jacques Benoist et Talia Adzougui Yamat avec Georges Duval. Puis, à 20 h 30, conseil pastoral de et à Sainte-Odile.

Vendredi 10, 12 h 10. Messe. Saint Léon le Grand

Samedi 11 novembre, 11 h. Sonnerie de cloches dans tout Paris à la demande de madame le maire Anne Hidalgo. Fête de saint Martin de Tours.

Dimanche 12 novembre, messe à 10 h avec le P. Stéphane Biaggi. Plus verre de l’amitié. 30e anniversaire de notre chapelle. Solennité de notre fête patronale. Avec la fraternité laïque domi­nicaine Saint-Martin de Porrès. Bénédiction des portraits de nos deux patrons peints par Martine Studler, en présence de l’artiste.

Maintenant mise en place du verre de l’amitié. Les Le Metter assurent le vin. Les Dupont et les pèlerins de Saint-Ouen nous offrent les sodas.

Oraison :

Bénédiction et envoi !

Chant à Marie :

Bénédiction : en arabe, quand Gaëlle Farida Kharif est là. Que le Seigneur bénisse cette maison !

« Ya rabé, baraka hadi el bite. »

Chant de sortie : Invocation de nos saints  :