Mar 142017
 

Entrée : Lumière des hommes

Lumière des hommes, nous marchons vers toi.

Fils de Dieu, tu nous sauveras.

1- Ceux qui te cherchent, Seigneur,

Tu les conduis vers la lumière,

Toi, la Route des égarés.

2- Ceux qui te trouvent, Seigneur,

Tu leur promets vie éternelle,

Toi, la Pâque des baptisés.

3- Ceux qui te suivent, Seigneur,

Tu les nourris de ta Parole,

Toi, le Pain des invités.

Accueil :

Entrons dans cette eucharistie en demandant au Seigneur de nous délivrer de nos péchés.

Lecture du livre de la Genèse

En ces jours-là, le Seigneur dit à Abram :« Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père,
et va vers le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, je te bénirai, je rendrai grand ton nom, et tu deviendras une bénédiction.  Je bénirai ceux qui te béniront ; celui qui te maudira, je le réprouverai. En toi seront bénies toutes les familles de la terre. » Abram s’en alla, comme le Seigneur le lui avait dit, et Loth s’en alla avec lui.

– Parole du Seigneur.// Nous rendons gloire à Dieu !

Psaume 32

Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
il est fidèle en tout ce qu’il fait.
Il aime le bon droit et la justice ;
la terre est remplie de son amour.
Dieu veille sur ceux qui le craignent,
qui mettent leur espoir en son amour,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine
.Nous attendons notre vie du Seigneur :
il est pour nous un appui, un bouclier.
Que ton amour, Seigneur, soit sur nous
comme notre espoir est en toi !

 

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre à Timothée

Fils bien-aimé,  avec la force de Dieu, prends ta part des souffrances liées à l’annonce de l’Évangile.
Car Dieu nous a sauvés, il nous a appelés à une vocation sainte, non pas à cause de nos propres actes, mais à cause de son projet à lui et de sa grâce. Cette grâce nous avait été donnée dans le Christ Jésus avant tous les siècles, et maintenant elle est devenue visible, car notre Sauveur, le Christ Jésus, s’est manifesté : il a détruit la mort, et il a fait resplendir la vie et l’immortalité par l’annonce de l’Évangile.– Parole du Seigneur. // Nous rendons gloire à Dieu !

Gloire au Christ, Parole éternelle du Dieu vivant. Gloire à toi, Seigneur.
De la nuée lumineuse, la voix du Père a retenti : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le ! »
Gloire au Christ, Parole éternelle du Dieu vivant. Gloire à toi, Seigneur.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (cf. Mt 17, 5)

 En ce temps-là, Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le diable.  Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur s’approcha et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmena à l’écart, sur une haute montagne.  Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière. Voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s’entretenaient avec lui. Pierre alors prit la parole et dit à Jésus : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici ! Si tu le veux,
je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. »  Il parlait encore,
lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit de son ombre, et voici que, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! »  Quand ils entendirent cela, les disciples tombèrent face contre terre et furent saisis d’une grande crainte.   Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : « Relevez-vous et soyez sans crainte ! »  Levant les yeux ils ne virent plus personne, sinon lui, Jésus, seul. En descendant de la montagne, Jésus leur donna cet ordre :
« Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. »

 – Acclamons la Parole de Dieu. // Louange à toi, Seigneur Jésus !

Prédication

Réflexions avec les auteurs inspirés

Avec Matthieu, et les parallèles, Marc et Luc, Jésus transfiguré offre son intimité avec son son père, en communion avec Moïse et Élie, à ses disciples dans la perspective de sa mort qui adviendra à Jérusalem, entre les deux premières annonces de sa passion. Vous disposez de la table analytique de l’Évangile de Matthieu. C’est la grâce de ce jour ! La perspective de l’amour entre nous, nos générations et le Seigneur, dans la gloire de la transfiguration à travers le drame de la défiguration de Gethsémani.

Chaque année, nous célébrons cet événement de la vie de Jésus le 6 août en lien avec la fête de la croix glorieuse, le 14 septembre, quarante jours après le 6. Et ceci, constitue un « carême d’automne » qui répond au « carême de printemps » pour les moines et certains chrétiens en Israël. L’un est marqué par l’Annonciation et la Saint-Joseph. L’autre, par l’Assomption et Notre-Dame des Douleurs. Et ceci au temps des fêtes juives de l’automne, en particulier, de Yom Kippour, le jour du Pardon, et de Soukkot, la fête de Tentes. Évocation de l’intimité d’Israël avec le Seigneur, au temps du désert et du don de la source, Exode 17. Fête que Jésus a célébrée et durant laquelle il a annoncé qu’il serait cette source d’eau vive, Jean 7, 1-39. Les Apôtres veulent dresser des tentes pour vivre cette alliance, mais le temps de l’alliance pour toujours n’est pas encore venu. En contemplant Jésus transfiguré en ce « carême de printemps » nous anticipons les derniers temps où la multitude, comme dit  l’auteur de la saga d’Abraham dans le livre du commencement, le livre de la Genèse, participera au salut apporté par Jésus.

L’auteur du psaume 32 dit cela à sa façon…

Paul ou un disciple dans la seconde lettre à Timothée, de même…

Réflexions avec les saints du jour

Parmi les dix-neuf saints morts ou célébrés en ce 12 mars, j’ai remarqué Joseph Tsang-ta-peng, qui fait partie des cent vingt martyrs en Chine de 1648 à 1930. C’est inépuisable !

Réflexions avec et pour les protagonistes de nos actualités

J’ai remarqué le quatrième anniversaire de l’élection du pape François, le 13 mars 2013, demain. Il y a quatre ans. J’ai noté aussi que ce 13 mars est le jour de la fête pour les Orientaux de Grégoire le Grand, + en 604, qu’ils appellent Grégoire le Dialogue et que nous célébrons le 3 septembre. Nous pourrions réfléchir à la mission de l’évêque de Rome, à ces occasions, d’autant que le pape François défraie encore la chronique avec ses réflexions sur l’ordination comme prêtre/ancien de notre Église de chrétiens ayant fait leurs preuves dans le mariage. Il penserait surtout au Brésil. Il y a le cas des hommes mariés ordonnés prêtres en Orient et celui des pasteurs anglicans mariés qui deviennent catholiques et qui sont ordonnés. Demain, lundi 13, vêpres communes entre anglicans et catholiques dans Saint-Pierre de Rome. Une première ! Par ailleurs, il traite de la question de l’ordination de célibataires jeunes ou vieux ou veufs.

Les drames liés à Daech continuent de par le monde. J’ai installé ici les photos de Jacques Hamel et d’ Asia Bibi, toujours en prison. J’ai ressorti la prière du pape François pour la paix et notre prière en temps de guerre avec la description de nos intentions et des otages. On est toujours sans nouvelles de Paolo dall’Oglio, Paul Yazigi et Yohanna Ibrahim.

En ce 12 mars, les juifs célèbrent Pourim. L’explicitation de cette fête nous entraîneraient loin ! Ce sera pour une autre occasion ! Vous pouvez saluer ainsi vos voisins juifs. Je le fais.

Credo Nicée Constantinople Je crois en un seul Dieu, Le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre, De l’univers visible et invisible. Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, Le Fils unique de Dieu, né du Père, avant tous les siècles Il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, Vrai Dieu, né du vrai Dieu. Engendré, non pas créé, De même nature que le Père, et par lui tout a été fait. Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel ; Par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, Et s’est fait homme. Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, Conformément aux Écritures, et il monta au ciel ; Il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ; et son règne n’aura pas de fin. Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie. Il procède du Père et du Fils ; avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire ; Il a parlé par les prophètes. Je crois en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique. Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés. J’attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir. Amen.

Prière universelle composée par Pascale Pierre-Louis !

Offrande et quête. Attention ! Seconde quête à la sortie pour les prêtres âgés. Voir le tract.

Notre Père, en d’autres langues maternelles que le français selon les présences ! En chinois, quand Haili Zhou est parmi nous. En portugais, quand Luisa Gregorio Fins est là. Parfois en latin ! Une autre traduction en français est annoncée !

Communion Voici le corps et le sang du Seigneur (bis)


R/ Voici le Corps et le Sang du Seigneur, 
la coupe du Salut et le pain de la Vie.
 
Dieu immortel se donne en nourriture
 
pour que nous ayons la Vie éternelle.

1. Au moment de passer vers son Père, 
le Seigneur prit du pain et du vin,
 
pour que soit accompli le mystère
 
qui apaise à jamais notre faim.
2. Dieu se livre lui-même en partage,
par amour pour son peuple affamé.
Il nous comble de son héritage
afin que nous soyons rassasiés.
  1. C’est la foi qui nous fait reconnaître, 
    dans ce pain et ce vin consacrés,
    la présence de Dieu notre Maître,
    le Seigneur Jésus ressuscité.

 

 

Remerciements, annonces et nouvelles

Merci à vous qui nous aidez par vos générosités et vos compétences ! Je pense à Huguette Barclay pour les orchidées et à Marie Delyon, pour le bouquet de l’autel.

J’ai eu des nouvelles de Diane Larose, Emmanuel de Monts, Marie-Noëlle Scheidecker, Catherine Martin, Monique Leroux, Michaël Tossou, Anne-Marie Tossou, Philippe Petit-Jean, Germain Mpassi, Chloé Li, une des deux filles de Haili Zhou, de Saïd Mokrani, le fils de notre bienfaitrice, Zohra Mehlla, qui est opéré demain d’un genou, de Geneviève Godard qui est chez Christine Godard à Torcy en Seine-et-Marne. J’aimerais des nouvelles d’Huguette Cossoul, de Thierry Gabriele et d’autres.

Des nouvelles de la mission, hier, de 16 h à 18 h, sur la place de la porte de Champerret avec Sainte-Odile. J’ai fait une moisson de visages et d’histoires !

Des nouvelles du spectacle Maria Goretti de Carole Granchamp, ici présente ? Jean-Claude Houot s’est occupé hier de la sono et de l’éclairage. Voir www.mariettafleurdupardon.net. Et Facebook, de même. Nous pensons à un événement ensemble.

Des nouvelles de Flore Judith Doufand, qui continue son initiation chrétienne par les réunions des catéchumènes, mardi 14, par exemple, et les scrutins à Sainte-Odile, les 19, 26 mars et 2 avril, couronnés par le baptême la nuit de Pâques, par moi, à Sainte-Odile, et par sa première communion, ici, parmi nous, le dimanche de Pâques, suivie d’une fête avec nous, nos amis et sa famille et son parrain, Émeric de Livonnière.

Le bulletin de santé du cardinal Vingt-Trois paraît le lundi, le 27 février, le 6 mars. Demain, un troisième ? J’ai encore mon courrier pour lui sous le coude !

Nicole Dekany nous a donné des livres pour petites filles. Ils sont déjà partis du côté de l’île Maurice grâce à Sarah ! Merci !

Agenda :

Cet après-midi : La conférence de carême à Notre-Dame, avec Michael Edwards, poète, membre de l’Académie française.

Les quatre messes, les deux adorations, les deux répétitions de théâtre, mes repas à Sainte-Odile, le conseil des prêtres et les ménages par les Dupont et Sarah Nemdharry ont lieu comme d’habitude.

Mardi 14, Notre propriétaire, la RIVP, dépose la baignoire et installe une douche pour la maintenance à domicile des vieux !

Mercredi 15, mon neveu, Stéphane Benoist, arrive à Paris et consulte à Bichat.

Jeudi 16, je consulte une rhumatologue. Jean-Claude Houot nous donne une soirée de maintenance.

Vendredi 17 : Saint Patrick. Improvisation d’un échange bol de riz après la messe ? Je visite la loge maçonnique de la rue Christine de Pisan, notre voisine, avec Stéphane Benoist. Je rédige des articles, pour un dictionnaire des éditions Picard, sur le Sacré-cCœur et des chapelles de Paris, en particulier une transformée en « grande loge », rue de Puteaux. Travail avec Gaëlle Kharif, à 17 h.

Samedi 18, la marche de saint Joseph dans Paris pour les pères de famille. Voir le tract. Messe ce samedi 18, heure ? ou ce lundi 20 mars, heure ? ou mémoire ce dimanche 19, à 10 h 30 ?

Dimanche 19, messe du 3e dimanche du carême 2017. Accueil d’Ursula Richter qui met la dernière main à son triptyque en l’honneur de Jean-Marie Aron Lustiger. Dîner chez les Le Metter avec Stéphane Benoist.

Pensons aux journées d’amitié de Sainte-Odile, dans quinze jours, surtout à l’apéro musical du vendredi 24, début de la fête de l’Annonciation. Émeric de Livonnière, le parrain de Judith Doufand, l’organise et nous invite. Et au dîner gourmet du samedi 25, début du dimanche 26, quatrième dimanche de carême, la mi-carême, dimanche en rose. J’y participerai, malgré l’heure en moins de sommeil du samedi 25 au dimanche 26 mars !

Chant à Marie : Salve Regina

Salve, Regína, Máter misericórdiæ
Víta, dulcédo, et spes nóstra, sálve.
Ad te clamámus, éxules, fílii Hévæ.
Ad te suspirámus, geméntes et flentes
in hac lacrimárum válle.
Eia ergo, Advocáta nóstra,
íllos túos misericórdes óculos
ad nos convérte.
Et Jésum, benedíctum frúctum véntris túi,
nóbis post hoc exsílium osténde.
O clémens, O pía, O dúlcis Vírgo María.

Salut, Reine, Mère de Miséricorde, Vie, Douceur, et notre espérance, salut.

Vers toi nous élevons nos cris, pauvres enfants d’Ève exilés.

Vers toi nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.

Tourne donc, ô notre Avocate, tes yeux miséricordieux vers nous.

Et, Jésus, le fruit béni de tes entrailles, montre-le nous après cet exil.

Ô clémente, ô pieuse, ô douce Vierge Marie