Sep 232017
 

Le dimanche 17 septembre 2017 à la chapelle Saints-Martin de Porrès & Jean Macias.

24e dimanche du temps ordinaire sur 34,

dimanche de la « pardon perpétuel », dans le quatrième discours, chapitre 18 sur 28, de Jésus,

consacré à la vie en communauté, selon Matthieu.

Année A avec l’Évangile selon Matthieu comme guide, les dimanches en vert.

Mais dimanche pas si ordinaire que ça,

puisque nous sommes après

la fête de la dédicace de la basilique du Saint-Sépulcre et de la croix glorieuse, le 14 septembre.

Cette fête accomplit

les fêtes de l’équinoxe d’automne, des vendanges dans notre hémisphère nord, de « notre rentrée »

les fêtes juives du Jour de l’An, du Grand Pardon et des Tentes, du 21 septembre au 5 octobre,

fêtes que Jésus a vécues et actualisées et les « judéo-chrétiens » nous ont transmises !

Puisque nous en faisons notre dimanche de rentrée des classes

avec les bénédictions des cartables, des trottinettes, des élèves, de leurs enseignants, des catéchistes,

des pa­rents et des coopérateurs de notre communauté.

Chants & textes de la messe. Remerciements, annonces, nouvelles & agenda.

Introduction : Orgue. Messe animée par Pascale de Perthuis et Clotilde Giry.

Entrée : Nous chanterons pour toi Seigneur. Texte de Daniel Hameline. Mélodie du XVIe siècle. Harmonisations de Jean Bonfils. Cantique du 4e congrès national de pastorale liturgique à Angers en 1962.

– 1 – Couplets à la discrétion de l’animatrice !
Nous chanterons pour toi Seigneur
Tu nous as fait revivre
Que ta parole dans nos cœurs
À jamais nous délivre.

– 2 –
Des quatre points de l’horizon
Les peuples sont en marche
Pour prendre place en la maison
Que, par nous, tu prépares.

– 3 –
Tes bras Seigneur sont grand ouverts
Pour accueillir les pauvres
Car ton amour nous est offert
Par ton Fils qui nous sauve.

– 4 –
Tu viens, Seigneur, pour rassembler
Les hommes que tu aimes
Sur le chemin de l’unité
Ton amour les ramène.

– 5 –
Ton cœur nous ouvre le festin
Des noces éternelles
Et nous allons par les chemins
Annoncer la nouvelle.

– 6 –
Le monde attend de nous, Seigneur,
Un signe de ta gloire
Que l’Esprit vienne dans nos cœurs
Achever ta victoire.

– 7 –
Gloire éternelle au Dieu vainqueur
Au Maître de l’histoire
Que l’Esprit chante dans nos cœurs
Sa louange de gloire.

Mot d’accueil :

Confession de nos péchés : Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères que j’ai péché en pensée, en parole, par action et par omission. Oui, j’ai vraiment péché. C’est pourquoi je supplie la bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Supplication : Seigneur, ô Christ, prends pitié. De la messe dite de l’Ermitage composée par André Gouze. Louange. Gloria dit de Lourdes. Gloria, gloria in excelsis Deo !

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. /Nous te louons, nous te bénissons, nous t’ado­rons, /Nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire, /Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant. /Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, /Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père. /Toi qui enlèves le péché du monde,  prends pitié de nous  /Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ; / Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. /Car toi seul es saint, /Toi seul es Seigneur, /Toi seul es le Très-Haut,  / Jésus Christ, avec le Saint-Esprit / Dans la gloire de Dieu le Père. /Amen.

Oraison

Lecture du livre de Ben Sira le Sage

Rancune et colère, voilà des choses abominables où le pécheur est passé maître. Celui qui se venge éprouve­ra la vengeance du Seigneur ; celui-ci tiendra un compte rigoureux de ses péchés. Pardonne à ton prochain le tort qu’il t’a fait ; alors, à ta prière, tes péchés seront remis. Si un homme nourrit de la colère contre un autre homme, comment peut-il demander à Dieu la guérison ? S’il n’a pas de pitié pour un homme, son semblable, comment peut-il supplier pour ses péchés à lui ? Lui qui est un pauvre mortel, il garde rancune ; qui donc lui pardonnera ses péchés ? Pense à ton sort final et renonce à toute haine, pense à ton déclin et à ta mort, et de­meure fidèle aux commandements. Pense aux commandements et ne garde pas de rancune envers le pro­chain, pense à l’Alliance du Très-Haut et sois indulgent pour qui ne sait pas. – Parole du Seigneur. – Nous rendons gloire à Dieu !

Psaume.

(Ps 102 (103), 1-2, 3-4, 9-10, 11-12)

R/ Le Seigneur est tendresse et pitié,
lent à la colère et plein d’amour.
 (Ps 102, 8)

Bénis le Seigneur, ô mon âme,
bénis son nom très saint, tout mon être !
Bénis le Seigneur, ô mon âme,
n’oublie aucun de ses bienfaits !

 

Car il pardonne toutes tes offenses
et te guérit de toute maladie ;
il réclame ta vie à la tombe
et te couronne d’amour et de tendresse.

 

Il n’est pas pour toujours en procès,
ne maintient pas sans fin ses reproches ;
il n’agit pas envers nous selon nos fautes,
ne nous rend pas selon nos offenses.

 

Comme le ciel domine la terre,
fort est son amour pour qui le craint ;
aussi loin qu’est l’orient de l’occident,
il met loin de nous nos péchés.

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains, au chapitre 14 sur 16.

Frères, aucun d’entre nous ne vit pour soi-même, et aucun ne meurt pour soi-même : si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur ; si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Ainsi, dans notre vie comme dans notre mort, nous appartenons au Sei­gneur. Car, si le Christ a connu la mort, puis la vie, c’est pour devenir le Seigneur et des morts et des vivants. – Parole du Seigneur. Nous rendons gloire à Dieu.

Alléluia. Alléluia.  Dit de Saint-Augustin. « Je vous donne un commandement nouveau, dit le Seigneur : « Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. » Alléluia !

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu. Au chapitre 18 sur 28.

En ce temps-là, Pierre s’approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jus­qu’à sept fois ? » Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois. Ainsi, le royaume des Cieux est comparable à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs. Il commençait, quand on lui amena quelqu’un qui lui devait dix mille talents (c’est-à-dire soixante millions de pièces d’argent). Comme cet homme n’avait pas de quoi rembourser, le maître ordonna de le vendre, avec sa femme, ses enfants et tous ses biens, en remboursement de sa dette. Alors, tombant à ses pieds, le serviteur demeurait prosterné et disait : ‘Prends patience envers moi, et je te rembour­serai tout.’ Saisi de compassion, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit sa dette. Mais, en sortant, ce serviteur trouva un de ses compagnons
qui lui devait cent pièces d’argent. Il se jeta sur lui pour l’étrangler, en disant : ‘Rembourse ta dette !’ Alors, tombant à ses pieds, son compagnon le suppliait : ‘Prends patience en­vers moi, et je te rembourserai.’ Mais l’autre refusa et le fit jeter en prison jusqu’à ce qu’il ait remboursé ce qu’il devait. Ses compagnons, voyant cela,
furent profondément attristés et allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé. Alors celui-ci le fit appeler et lui dit : ‘Serviteur mauvais ! je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?’  Dans sa colère, son maître le livra aux bour­reaux jusqu’à ce qu’il eût remboursé tout ce qu’il devait. C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. »
 – Accla­mons la Parole de Dieu. Louange à toi, Seigneur Jésus !

Éléments de la prédication

Aujourd’hui, la grâce de la messe de ce dimanche : Le pardon dans nos familles, dans nos communautés éducatives, dans nos communautés chrétiennes.

Par la grâce des saints morts un 17 septembre ou aux environs, depuis deux milles ans : Albert de Jérusalem (1149-1214), Hildegarde de Bingen (1098-1179 ), Robert Bellarmin de compagnie de Jé­sus, à Rome ( 1542-1621). Et aujourd’hui, ici, évocation de Dominique Savio et de Jean Bosco ! Et avec nos nouveaux portraits, Martin de Porrès et Jean Macias. La fête de ce dernier, hier et aujourd’hui !

Les protagonistes de nos actualités retiennent aussi notre attention : vous, vos parents, vos maîtres et maîtresses, vos professeurs, vos catéchistes et les bénévoles de cette chapelle.

Credo, des Apôtres ou des Conciles du premier millénaire de notre vie chrétienne. Ce jour, le concile de Nicée (325) :

Je crois en un seul Dieu le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible. Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père, avant tous les siècles. Il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu. Engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par lui tout a été fait. Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel ; Par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s’est fait homme. Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ; et son règne n’aura pas de fin. Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie. Il procède du Père et du Fils ; avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire ; Il a parlé par les pro­phètes. Je crois en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique. Je reconnais un seul baptême pour le par­don des péchés. J’attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir. Amen.

Prière universelle des fidèles . R/ Souviens-toi Seigneur de ton amour !

Quête et offertoire. + Orgue

Prière eucharistique 2

Sanctus : Dieu saint, Dieu fort, Dieu immortel. Composé par Jean-Paul Lécot, de Lourdes. Voir sur ce dernier l’article de Musica et Memoria sur Internet.

Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Immortel béni soit ton nom

Ciel et terre sont remplis de ta gloire,

Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Immortel béni soit ton nom

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur,

Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Immortel béni soit ton nom

Acclamation entre la Consécration et l’Anamnèse : Christ est venu … Paroles : François Geissler, Robert Jef. Musique : Michel Wackenheim.

Christ est venu
Christ est né
Christ a souffert
Christ est mort
Christ est ressuscité
Christ est vivant

[
Christ reviendra
Christ est là
]. [bis]

 

Pater noster :  en divers langues, modernes ou anciennes, selon la présence de certains fidèles. Aujourd’hui sur une mélodie de Rimsky-Korsakov, adaptation par les Matinées chantantes de Bruxelles. En arabe ! En portugais !

Notre Père qui es aux cieux, que ton Nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardon­nons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal. Amen

Prières préparatoires à la communion et Agneau de Dieu .

Communion : Approchons-nous de la table. Paroles et musique : Marc Dannaud de L’Emmanuel.

1. Approchons-nous de la table
Où le Christ va s’offrir parmi nous.
Offrons-lui ce que nous sommes,
Car le Christ va nous transformer en lui

2. Voici l’admirable échange
Où le Christ prend sur lui nos péchés.
Mettons-nous en sa présence,
Il nous revêt de sa divinité.

3. Père, nous te rendons grâce
Pour ton Fils, Jésus Christ le Seigneur.
Par ton Esprit de puissance,
Rends-nous digne de vivre de tes dons.

Annonces. Nouvelles. Remerciements.

Merci ! Merci pour le panier du chapelain en semaine et le dimanche selon vos inspirations. Merci pour le ménage ! Merci pour les fleurs ! Aujourd’hui, Suzy Pizeuil !

Salut aux fidèles de passage  ou/et pour une seconde fois ! Je vois Hilarion du Togo.

Je peux donner des nouvelles de Haili Zhou en Chine pour son travail et sa famille, Thierry Gabriele, Delphine Zami, Huguette Barclay, Patrick Anid, Germain Mpassi, Émeric de Livonnière, Gaëlle Farida Kharif qui nous représente à la messe d’installation du P. Stéphane Biaggi à Sainte-O­dile, Jacqueline Barjou, de même.

Le traitement à l’Aclasta de la maladie de Paget induirait quelques rémissions ! La perfusion a eu lieu en juillet. Je ferai le point avec Anne Mathieu, ma seconde rhumatologue, en novembre.

Lancement des catéchismes et du spectacle sur Jésus au palais des Sports par L’1visible.

J’ai remarqué l’exposition sur les Chrétiens d’Orient à l’Institut du monde arabe. J’ai rendu grâce et vous invite à en faire autant pour la libération de Thomas Uzhunnalil, après dix-huit mois de captivité au Yémen, grâce au sultan d’Oman.

Avec les pèlerins Summorum Pontificum à Rome pour le 10e anniversaire du Motu proprio de Be­noît XVI. Journées européennes du patrimoine. Et nous, une année prochaine ?

Notre ordinateur de la chapelle est connecté de nouveau à Internet grâce à Jean-Claude Houot que nous remercions. Voir le site Nominis pour le saint et les saints du jour.

Agenda

La chapelle est surtout ouverte pour nos huit activités habituelles ! Voici des précisions.

Salutations à notre vicaire général, Mgr Thibaud Verny, et au P. Stéphane Biaggi, lors du buffet de ce jour. J’ y passe. Gaëlle et Jacqueline y participent après avoir participé à la messe d’installation. Et vous ? Sandra Jamet offre des petits fours faits maison à emporter.

Nous accompagnons, par la prière, François de Rome et accueillons son livre entretien avec Dominique Wolton, après Raymond Aron, Jacques Delors, Jean-Marie Lustiger.

Lundi 18. Semaine de prière avec Cancer Espérance à Lourdes !

Mardi 19, messe à 08 h 45, Janvier de Bénévent et de Naples. Les voyants de La Salette. Aux Bernardins, une table ronde sur Jean-Marie Lustiger et Élie Wiesel.

Mercredi 20, messe à 12 h 10. Adoration, 19 h – 20 h. Les martyrs de Corée, André Kim.

Jeudi 21, messe à 08 h 45. Matthieu de Capharnaüm. Au soir, nouvel an juif 5778 et le 22.

Vendredi 22, 12 h10, messe. Pathus de Senlis et de Meaux, mort où vivent les Ververt !

Ménage, fleurs et panier du chapelain, avant et après la messe, par Rolande & Henrie Du­pont. Merci ! Ménage par Sarah et Sharon de Maurice, vers 13 h 15. Adoration, 19 h – 20 h.

Samedi 23 septembre. Mémoire de Pio de Pietrelcina et de Francisco de Paula Victor, au Brésil. Les répétitions du spectacle sur Maria Goretti et Alessandro Serenel­li reprennent. Voir Carole Granchamp. Accueil de ma filleule, Agnès Pruvot.

Dimanche 24, messe à 10 h 30, messe du dimanche, le 25e du temps ordinaire, avec le baptême d’Oscar Teisseire, puis verre de l’amitié, offert par la famille. Oscar est le fils de Quentin et d’Emmanuelle Teisseire, et petit-fils de Laure & Bertrand Teisseire, membres fondateurs de notre communauté avec le P. Pierre Gautier, Jean-Claude Houot et les Pierre-Louis, à partir de 1987. Les jeunes Teisseire vivent à New York. Quentin travaille à la représentation de la France à l’ONU. // En communion avec Pâquerette Chantalou qui fête les cent ans de son père Joseph en Martinique. // Et nos amis les pèlerins de Saint-Ouen en pèlerinage auprès de saint Pérégrin Laziosi, près de Bagnoles de l’Orne. // À 18 h 30, à Notre-Dame, messe du 10e anniversaire du décès du cardinal Lustiger.

Oraison : Bénédiction :

Chant à Marie : Je vous salue, Marie…Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Ma­rie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen

Invocation de nos saints en sortant : + Priez pour nous ! et des anges : + Veillez sur nous !