Sep 082017
 

Le dimanche 3 septembre 2017 à la chapelle Saints-Martin de Porrès & Jean Macias.

22ème dimanche du temps ordinaire sur 34,

dimanche de la première annonce par Jésus de sa passion,

entre la profession de foi et la primauté de Simon Pierre, au nom et avec les Apôtres,

et la Transfiguration.

Année A avec l’Évangile selon Matthieu comme guide, les dimanches en vert.

Mais dimanche pas si ordinaire que ça,

puisque nous sommes dans la quarantaine qui prépare

la fête de la dédicace de la basilique du Saint-Sépulcre et de la croix glorieuse, le 14 septembre,

quarantaine qui a été inaugurée par la transfiguration/la métamorphose de Jésus, le 6 août.

Ces fêtes accomplissent les fêtes juives de l’automne, dans notre hémisphère nord,

des vendanges et de son équinoxe, dont celle des Tentes / Souccot,

fêtes que Jésus a vécues et actualisées.

« Quarantaine  glorieuse » marquée aussi par

la dormition/l’assomption de Marie, mère de Jésus, le 15 août,

la fête des constructeurs du Saint-Sépulcre, Hélène & Constantin, le 18 août ( et 21 mai),

la fête de Bernard de Clairvaux et l’évocation de la IIe croisade (1146), le 20 août, pour le Saint-Sépulcre

la fête de Saint Louis, le 25 août, chef de la VIIe croisade (1248-1254) et de la VIIIe (1270), pour le Saint-Sépulcre,

la mémoire de la décollation de Jean le Baptiste, le 29 août, témoin du Messie souffrant

et la fête de la nativité de Marie de Nazareth, le 8 septembre.

Chants & textes de la messe. Remerciements, annonces, nouvelles & agenda.

Chant d’entrée 

1 – Dieu qui nous appelles à vivre

Aux combats de la liberté. (bis)

Pour briser nos chaînes

Fais en nous ce que tu dis!

Pour briser nos chaînes

Fais jaillir en nous l’Esprit!

2 – Dieu qui nous apprends à vivre

Aux chemins de la vérité. (bis)

Pour lever le jour

Fais en nous ce que tu dis!

Pour lever le jour

Fais jaillir en nous l’Esprit!

3 – Dieu qui nous invites à suivre

Le soleil du Ressuscité. (bis)

Pour passer la mort

Fais en nous ce que tu dis!

Pour passer la mort

Fais jaillir en nous l’Esprit!

Mot d’accueil Messe offerte par les Pierre-Louis pour Colette Chomet, décédée dans sa cinquantaine, il y a quelques mois, la sœur de Pascale, la belle-sœur de Pascal et la tante proche des trois enfants, Arnaud, Cédric et Thomas.

Confession de nos péchés

Supplication, parfois en grec pour vivre notre héritage. Voir le Notre Père, parfois en latin.

Louange

Oraison

Lecture du livre du prophète Jérémie. Chapitre 20 sur 52.

Seigneur, tu m’as séduit, et j’ai été séduit ; tu m’as saisi, et tu as réussi. À longueur de journée je suis exposé à la raillerie, tout le monde se moque de moi. Chaque fois que j’ai à dire la parole, je dois crier, je dois proclamer : « Violence et dévastation ! » À longueur de journée, la parole du Seigneur attire sur moi l’insulte et la moquerie. Je me disais : « Je ne penserai plus à lui, je ne parlerai plus en son nom. » Mais elle était comme un feu brûlant dans mon cœur, elle était enfermée dans mes os. Je m’épuisais à la maîtriser, sans y réussir.  – Parole du Seigneur. – Nous rendons gloire à Dieu !

Psaume 62, extraits.

Mon âme a soif de toi, Seigneur !

Dieu, tu es mon Dieu,
Je te cherche dès l’aube :
mon âme a soif de toi ;

après toi languit ma chair,
terre aride, altérée, sans eau.

 

Je t’ai contemplé au sanctuaire,
j’ai vu ta force et ta gloire.

Ton amour vaut mieux que la vie :
tu seras la louange de mes lèvres !

 

Toute ma vie je vais te bénir,
lever les mains en invoquant ton nom.

Comme par un festin je serai rassasié ;
la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

 

Oui, tu es venu à mon secours :
je crie de joie à l’ombre de tes ailes.

Mon âme s’attache à toi,
ta main droite me soutient.

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains, chapitre 12 sur 16

    Je vous exhorte, frères, par la tendresse de Dieu, à lui présenter votre corps – votre personne tout entière –, en sacrifice vivant, saint, capable de plaire à Dieu : c’est là, pour vous, la juste manière de lui rendre un culte. Ne prenez pas pour modèle le monde présent, mais transformez-vous en renouvelant votre façon de penser pour discerner quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui est capable de lui plaire, ce qui est parfait. – Parole du Seigneur. Nous rendons gloire à Dieu.

Alléluia. Alléluia. Que le Père de notre Seigneur Jésus Christ ouvre à sa lumière les yeux de notre cœur, pour que nous percevions l’espérance que donne son appel. Alléluia
Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu. Au chapitre 16 sur 28.

    En ce temps-là, Jésus commença à montrer à ses disciples qu’il lui fallait partir pour Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres [sacrificateurs] et des scribes, être tué, et le troisième jour ressusciter. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches : « Dieu t’en garde, Seigneur ! cela ne t’arrivera pas. »  Mais lui, se retournant, dit à Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tu es pour moi une occasion de chute : tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. » Alors Jésus dit à ses disciples : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive.  Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la gardera. Quel avantage, en effet, un homme aura-t-il
à gagner le monde entier, si c’est au prix de sa vie ? Et que pourra-t-il donner en échange de sa vie  Car le Fils de l’homme va venir avec ses anges dans la gloire de son Père ; alors il rendra à chacun selon sa conduite. »  – Acclamons la Parole de Dieu. Louange à toi, Seigneur Jésus !

Éléments de la prédication

Aujourd’hui, la grâce de la messe de ce dimanche :

Pour profiter de ce passage, pensons à la place de l’extrait d’aujourd’hui dans l’ensemble de l’Évangile selon Matthieu, entre le récit de l’enfance de Jésus et celui de sa passion et de sa résurrection : Les cinq étapes et les cinq discours de Jésus selon Matthieu : I. La promulgation du Royaume des cieux et le discours évangélique. II. La prédication du R. et le discours apostolique. III. Le mystère du R. et le discours parabolique. IV. L’Église, prémices du R. avec, aujourd’hui, après les miracles des pains, les guérisons, la marche sur les eaux, la profession de foi et la primauté de Pierre parmi les Apôtres, la première annonce de la passion avant la Transfiguration. Cette section narrative se conclut par le discours sur la vie en communauté. Enfin, V. L’avènement prochain du R., [à chaque acte d’amour], et le discours sur les derniers temps. Voir la photocopie de la table des matières à votre disposition.

Par la grâce du martyrologe, aujourd’hui, fête de Grégoire le Grand, soixante-quatrième pape de 590 à 604. J’aimerais vous lire et commenter le texte de Benoît XV, lors d’une audience en mai 2008 : G. le G, pacificateur de l’Europe, aux temps où l’empereur romain s’était réfugié à Constantinople et où, Grégoire, ancien gouverneur de Rome, « adopte et évangélise d’une façon catholique » les « royaumes barbares » ! J’ai mis une version imprimée sur la table de la galerie pour ceux qui ne le liront pas sur le site du Siège apostolique de Rome. D’autres à votre disposition sur demande, si besoin. Résumé sur Nominis de la Conférence des évêques de France. L’ordinateur de notre chapelle est revenu. Merci à Jean-Claude Houot ! À suivre !

Les protagonistes de nos actualités retiennent aussi notre attention, ainsi que les intentions de chacun.

Nous repartons de zéro ! Je m’interdis aujourd’hui de mettre par écrit ici une description des six fronts de guerres et de guérillas que nous connaissons. Je me contente de les énumérer. 1. Le Proche-Orient. 2. « L’Occident ». 3. L’Asie centrale. Et l’Inde. Prière pour les Hindous qui célèbrent Ganesh. Prière pour Sarah, notre femme de ménage et les siens. Discrétion sur son nom de famille ! 4. L’Extrême-Orient y compris la Birmanie et le Bangladesh au sujet des Rohingyas et de la visite…

5. L’Afrique avec le G5 du Sahel et la Somalie. 6. L’Amérique latine. [Une annonce : du 6 au 11 septembre, visite de François de Rome en Colombie. Mémoire de l’appel de Nicolas Maduro, pour une médiation de François au sujet des problèmes du Venezuela, tant intérieurs qu’extérieurs ! Il doit penser au rôle des papes dans les rapports de Cuba et des États-Unis en 2014 ou bien entre le Chili et l’Argentine en 1979.]

Mais ces questions de géopolitique sont traversées par d’autres : 1. « Les migrants et les nations ». Voir le dernier papier, du 15 août 2017, de notre pape, pour la 104e journée annuelle sur ce sujet, le 14 janvier 2018 (1913-2018). C’est son cinquième à ce propos. Voir les interviews par Samuel Pruvot de Philippe de Villiers et de Bruno-Nestor Azerot à ce propos pour et dans Famille chrétienne. J’ai imprimé quelques exemplaires de ce dossier. 2. Les « déchaînements » des éléments et les « catastrophes naturelles ». Notre « bon usage » des animaux. Notre patron, Martin de Porrès, nous rend sensible à cette question. 3. Les intentions de chacun.

Credo, des Apôtres ou des Conciles

Prière universelle

Offertoire

Offertoire : Comme un enfant

1. Comme un enfant qui marche sur la route, le nez en l’air et les cheveux au vent, comme une enfant que n’effleure aucun doute et qui sourit en rêvant :

Refrain : Me voici, Seigneur, me voici, comme un enfant, Me voici Seigneur, me voici comme un enfant !

2. Comme un enfant tient la main de son père, sans bien savoir où la route conduit, comme un enfant chantant dans la lumière, chante aussi bien dans la nuit.

3. Comme un enfant qui s’est rendu coupable mais qui sait bien qu’on lui pardonnera, pour s’excuser d’être si misérable, vient se jeter dans vos bras.

  1. Comme un enfant regarde vers son Père, pour deviner ce qu’il attend de lui, avec Jésus, nous irons vers le Père au Royaume des petits.

Prière eucharistique 2

Acclamation entre la Consécration et l’Anamnèse : …

Pater noster :  en divers langues, modernes ou anciennes, selon la présence de certains fidèles.

Prières préparatoires à la communion. Agneau de Dieu

Communion :

« C’est mon Corps, prenez et mangez. C’est mon Sang, prenez et buvez. Car je suis la Vie, et je suis l’Amour. » O Seigneur, emporte-nous dans ton amour.

1. Le Seigneur nous a aimés comme on n’a jamais aimé. Il nous guide chaque jour comme une étoile dans la nuit. Quand nous partageons le pain, Il nous donne son Amour : c’est le pain de l’amitié, le pain de Dieu.

2. Le Seigneur nous a aimés comme on n’a jamais aimé. Son Amour était si grand qu’Il en mourut sur une croix. Son Amour était si fort qu’Il triompha de la mort. Il sortit de son tombeau libre et vainqueur.

3. Le Seigneur nous a aimés comme on n’a jamais aimé. Il rassemble tous les hommes et les fait vivre de sa vie. Et tous les chrétiens du monde sont les membres de son Corps. Rien ne peut les séparer de son Amour.

Annonces

Merci ! Salut aux fidèles de passage !

Nouvelles

Martine Studler m’a donné de ses bonnes nouvelles. Notre triptyque, Martin de Porrès, Jean Macias et Rose de Lima, peint par Martine, se porte bien. Il devrait arriver dans les prochaines semaines. Monique Leroux, nouvelles.

Le traitement à l’Aclasta de la maladie de Paget induirait quelques rémissions ! La perfusion a eu lieu en juillet. Je ferai le point avec Anne Mathieu, ma seconde rhumatologue, en novembre.

Lancement des catéchismes et du spectacle sur Jésus au palais des Sports par L’1visible 

En communion avec Gaëlle Farida Kharif et Germain Mpassi à Lourdes en ce jour.

Décès d’Huguette Cossoul. Messe pour elle le 10.

Haili Zhou, excusée ! Jacqueline Barjou de même.

Prières pour les musulmans et les hindous.

J’ai zappé la journée du 1er septembre de prière pour la création…

La Parisienne le 10 ! Voir le communiqué de presse

Agenda

La chapelle est surtout ouverte pour nos huit activités habituelles ! Voici quelques précisions.

Nous accompagnons par la prière François de Rome en Colombie … Accueillons son livre entretien avec Dominique Wolton, aprèsRaymond Aron, Jacques Delors, Jean-Marie Lustiger.

Lundi 4, mémoire des martyrs (soixante quatre sur deux cent cinquante quatre morts) entre Rochefort et l’Île Madame, septembre 1794. Début de la mission pour l’inscription aux catéchismes dans notre quartier de 8 h à 8 h 30, rue Charles Tournemire, au 7, avenue de la porte de Champerret.

Mardi 5, messe à 08 h 45, fête de Teresa de Calcutta.

Mercredi 6, messe à 12 h 10. Adoration, 19 h – 20 h.Mémoire martyr polonais à Varsovie.

Jeudi 7, messe à 08 h 45,

Vendredi 8 septembre, 12 h10, messe. Fête de la nativité/naissance de Marie de Nazareth. Mémoire des martyrs de Dachau, du Japon, dans l’Aube en France, d’Espagne, d’Angleterre !

Ménage, fleurs et panier du chapelain, avant et après la messe, par Rolande & Henrie Dupont. Ménage par Sarah et Sharon vers 13 h 15. Adoration, 19 h – 20 h.

Samedi 9 septembre. Fête de Jacques Laval, de Maurice, l’île. Fête de Frédéric Ozanam. Les répétitions du spectacle sur Maria Goretti et Alessandro Serenelli reprennent. Voir Carole Grandchamp.

Dimanche 10, messe à 10 h 30, messe habituelle du dimanche, le 23e du temps ordinaire. Messe offerte par François Anger, un des neveux, à la demande d’Huguette Cossoul, décédée le 26 août. Mémoire du « Grand martyr » du Japon en 1622.

L’après-midi, ordination de Mgr Antoine de Romanet, évêque aux Armées, à Notre-Dame et aux Invalides.

Un mot sur nos messes de rentrée : le dimanche 17 septembre, avec une bénédiction des cartables, des trottinettes ?, des élèves, de leurs enseignants, des catéchistes, des parents et des coopérateurs de notre communauté,

et le dimanche 24, avec un baptême d’enfant. Le 17, en parallèle à l’installation à Sainte-Odile, du P. Stéphane Biaggi, comme curé de la paroisse, par Mgr Thibaud Verny, notre vicaire général, avec un verre de l’amitié, auquel je voudrais participer. Et vous ? Et le 24 , au cours de la messe, baptême d’Oscar Teisseire, fils de Quentin et d’Emmanuelle Teisseire, et petit-fils de Laure & Bertrand Teisseire, membres fondateurs de notre communauté avec le P. Pierre Gautier, Jean-Claude Houot et les Pierre-Louis, à partir de 1987. Les jeunes Teisseire vivent à New York. Quentin travaille à la représentation de la France à l’ONU. //

En communion avec Pâquerette Chantalou qui fête les cent ans de son père Joseph en Martinique. Et nos amis les pèlerins de Saint-Ouen en pèlerinage auprès de saint Pérégrin.

Bénédiction classique :

Chant à Marie : Je vous salue, Marie…

Invocation de nos saints : Priez pour nous ! et des anges : Veillez sur nous ! en sortant.