Août 222016
 

Entrée : Acclamez Dieu toute la terre

1 – Acclamez Dieu toute la terre
Servez-le dans l’allégresse,
Allez à lui avec des chants, de joie,
Car éternel est son amour.
Alléluia, alléluia, alléluia, alléluia.
2 – Allez à lui en rendant grâce,
Dans ses parvis avec des hymnes,
Rendez-lui grâce et bénissez son nom,
Car éternel est son amour.
Alléluia, alléluia, alléluia, alléluia.
3 – Lui, le Seigneur est notre Dieu,
Nous, le troupeau de son bercail,
Il nous a fait et nous sommes à Lui,
Car éternel est son amour.
 

Psaume 116

Louez le Seigneur, tous les peuples ;
fêtez-le, tous les pays !
Son amour envers nous s’est montré le plus fort ;
éternelle est la fidélité du Seigneur !

Communion : Le voici, l’Agneau si doux, le vrai pain des anges du ciel il descend pour nous
Adorons-le tous.

– 1 -C’est un tendre Père
C’est le Bon Pasteur
En lui seul j’espère
C’est mon bienfaiteur.
– 4 De ta vive flamme
Feu du saint amour
Viens brûler mon âme
En cet heureux jour.
– 2 -Par toi saint Mystère
Objet de ma foi
Je crois, je révère
Mon Maître et mon Roi
– 5 – Mais de ma misère
Dieu de sainteté
Que l’aveu sincère
Touche ta bonté.

Chant à Marie Salve Regina

Salve, Regina, mater misericordiae. Vita, dulcedo et spes nostra, salve.

Ad te clamamus, exsules filii Evae.

Ad te suspiramus, gementes et flentes in hac lacrimarum valle.

Eia ergo, advocata nostra, illos tuos misericordes oculos ad nos converte.

Et Jesum, benedictum fructum ventris tui, nobis post hoc exilium ostende.

O clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria ! (Amen.)

Salut, Reine, Mère de Miséricorde, Vie, Douceur, et notre espérance, salut.

Vers toi nous élevons nos cris, pauvres enfants d’Ève exilés.

Vers toi nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.

Tourne donc, ô notre Avocate, tes yeux miséricordieux vers nous.

Et, Jésus, le fruit béni de tes entrailles, montre-le nous après cet exil.

Ô clémente, ô pieuse, ô douce Vierge Marie

Messe du 21e dimanche du temps ordinaire de l’année saint Luc dite C, en ce 21 août 2016.

Et ceci, à 10 h 30, en la chapelle Saints-Martin de Porrès & Jean Macias, de Champerret. Ceci est un canevas pour une prédication à construire sur le terrain ! Je pose souvent trois questions de base : Que savons-nous ? Qu’espérons-nous ? Que devons-nous faire ? Et y réponds avec les auteurs inspirés des lectures de la messe, les saints et les chrétiens et pasteurs du jour.

L’accueil :

En particulier, Ghislaine & Job Sagbohan, du Bénin, pour quelques semaines nos voisins. Nous prions pour la santé de Job. Ils partent à Lourdes prochainement. Notre communauté est aux dimensions du monde. En action de grâce pour le déroulement et les résultats des jeux olympiques de Rio sous le patronage du Christ Rédempteur du Corcovado !

Les textes :

L’auteur d’un extrait de la troisième partie du livre d’Isaïe, au cœur d’un découragement après le retour de l’Exil : 66, 18-21 : Le Seigneur vient nous rassembler !

Psaume 116, 1-2, complet, tellement il est court : Fêtez le Seigneur, tous les pays !

L’auteur de la lettre aux Hébreux 12, 5-7. 11-13 : Le Seigneur corrige ses enfants. Comment surmonter nos découragements et nos épreuves.

Luc 13, 22- 30 : La porte étroite du festin.

La prédication

L’amour seul fera la différence tant parmi les Juifs que parmi chacune des nations. L’amour qui aura persévérer malgré les épreuves, au sein des découragements.

Avec saint Pie X, admirateur de Jean-Marie Vianney, pasteur de notre église de France à travers la tourmente du début du XXe siècle. Et, à travers lui, les difficultés des rapports de nos pasteurs et de nos états, depuis Constantin, en Orient et en Occident, en général, et les états modernes en particulier, les temps de la concorde et des concordats, de la discorde et des discordats.

Avec François de Rome, dont j’ai imprimé la prière pour la paix, de nouveau, avec nos intentions, et qui continue de gouverner la barque de Pierre au début du XXIe siècle, au sein du drame que nous vivons, qu’il qualifie de « vraie guerre ». Les cierges rouges rappellent ce drame du monde, même si toutes les parties du monde ne sont pas touchées de la même façon. Les consignes de sécurité. J’ai lu, pour moi et pour vous, l’article de fond du no 15 du « journal officiel », en anglais, Dabiq, fin juillet 2016. C’est passionnant, mais ça dépasse cette prédication. J’ai imprimé et commenté une réflexion de François sur les pleurs des enfants pendant la messe !

Remerciements et annonces

Merci à Flore-Judith Doufand, Jean-Claude Houot et Pascale Pierre-Louis !

Lundi, fête de Marie, reine, instituée en 1954 par Pie XII.

Fermeture de la chapelle : les messes du mardi 22 août au vendredi 26 août ne sont pas célébrées. Nous penserons, chacun de notre côté, à Rose de Lima, mardi, à Barthélémy Nathanaël, mercredi, à Louis IX de France, mort à Tunis, en 1270 et à Isabelle de France, sa sœur, jeudi 25 et à la libération de Paris, le 25 août 1944. Les cloches sonneront en soirée. À Césaire d’Arles, le 26 et ce vendredi 26, je penserai aussi à sainte Mariam de Jésus Crucifié au carmel de Bethléem. À Monique de Tagaste, Souk-Ahras, en Algérie, le 27. Nous l’évoquerons avec Augustin d’Hippone, près de Bône, le 28. Je vous présenterai aussi l’itinéraire de Paul-Élie Cheknoun, prêtre de Toulon.

Dimanche 28, 10 h 30, messe.

En communion avec les fidèles qui offrent une messe à Notre-Dame en action de grâce pour la libération de Paris, à l’intention de Charles de Gaulle, Philippe-Marie de Hauteclocque dit Leclerc, des résistants, des victimes de la guerre et en faveur de la paix. Prière pour nos ennemis.

Prière pour les hindous de Paris qui font une fête aujourd’hui dite Ganesh. Prière pour notre femme de ménage, Sarah Radhamanne Nemdharry, et sa famille, Dan Dabykanandsigh Nemdharry, son mari, leur fille Sharon et leur fils Kevin, qui ont vécu dans cette tradition à Maurice et découvrent les chrétiens.

Dimanche 4 septembre, 10 h 30, messe.

Bénédiction des cartables avec Sandra Jamet et Simon Cornu et d’autres familles.

En communion avec François de Rome qui canonisera Teresa de Calcutta.