Août 142017
 

19ème dimanche du temps ordinaire sur 34,

mais pas si ordinaire que ça puisque nous sommes dans la quarantaine qui prépare

la fête de la croix glorieuse, le 14 septembre,

quarantaine qui a été inaugurée par la transfiguration/la métamorphose de Jésus,

et qui est marquée par la dormition/l’assomption de Marie, mère de Jésus.

Année A avec l’Évangile selon Matthieu comme guide, les dimanches en vert.

Le dimanche 13 août 2017 à la chapelle Saints-Martin de Porrès & Jean Macias.

Chants & textes de la messe. Remerciements, annonces, nouvelles & agenda.

Auteur : Georges Lefebvre

Compositeur : Georges Lefebvre

Éditeur : Studio SM

Ancienne Cote SECLI : G249

Publié dans Signes Musiques n°64

Né à Lisieux (Calvados) en 1939 à l’ombre de Thérèse. Ordonné prêtre le 1er octobre 1967 à la basilique Ste Thérèse de Lisieux. Il est actuellement (?) curé sur la côte normande entre Caen et Deauville. Il est auteur-compositeur de chants religieux et liturgiques. L’origine de son œuvre a été l’animation de groupes de jeunes et sa rencontre avec Raymond Fau intéressé par ses compositions. Depuis, des titres sont parus les : « N’aie pas peur »-« Dieu nous appelle pour faire Église »-« Naître et Renaître »-, »Viens, Esprit de Dieu »-« La première en chemin »- Deux CD en l’honneur de Ste Thérèse. Bon nombre de ces chants sont le fruit de rencontres et toujours de prière.

Refrain
N’aie pas peur ! Laisse-toi regarder par le Christ,
Laisse-toi regarder car il t’aime (bis)

1 –

Il a posé sur moi son regard
Un regard plein de tendresse
Il a posé sur moi son regard
Un regard long de promesse.

2 –

Il a posé sur moi son regard
Il m’a dit : « viens et suis-moi »
Il a posé sur moi son regard
Et m’a dit : « Viens, ne crains pas »

3 –

Il a posé sur mon son regard
Et ses yeux en disaient long
Il a posé sur moi son regard
C’était celui du pardon.

4 –

Il a posé sur moi son regard
Alors j’ai vu qu’il pleurait
Il a posé sur moi son regard
Alors j’ai su qu’il m’aimait.

Mot d’accueil : Une surprise !

Confession de nos péchés et supplication

Louange

Oraison

Lecture du premier livre des Rois

En ces jours-là, lorsque le prophète Élie fut arrivé à l’Horeb, la montagne de Dieu, il entra dans une caverne et y passa la nuit. Le Seigneur dit : « Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur, car il va passer. » À l’approche du Seigneur, il y eut un ouragan, si fort et si violent qu’il fendait les montagnes et brisait les rochers, mais le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ; et après l’ouragan, il y eut un tremblement de terre, mais le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ; et après ce tremblement de terre, un feu, mais le Seigneur n’était pas dans ce feu ; et après ce feu, le murmure d’une brise légère. Aussitôt qu’il l’entendit, Élie se couvrit le visage avec son manteau, il sortit et se tint à l’entrée de la caverne. – Parole du Seigneur. – Nous rendons gloire à Dieu !

Psaume 84 (85), 9ab-10, 11-12, 13-14

Fais-nous voir, Seigneur, ton amour,
et donne-nous ton salut.

J’écoute : Que dira le Seigneur Dieu ?
Ce qu’il dit, c’est la paix pour son peuple et ses fidèles.

Son salut est proche de ceux qui le craignent,
et la gloire habitera notre terre.

 

Amour et vérité se rencontrent,
justice et paix s’embrassent ;

la vérité germera de la terre
et du ciel se penchera la justice.

 

Le Seigneur donnera ses bienfaits,
et notre terre donnera son fruit.

La justice marchera devant lui,
et ses pas traceront le chemin.

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,  c’est la vérité que je dis dans le Christ, je ne mens pas, ma conscience m’en rend témoignage dans l’Esprit Saint : j’ai dans le cœur une grande tristesse, une douleur incessante. Moi-même, pour les Juifs, mes frères de race, je souhaiterais être anathème, séparé du Christ : ils sont en effet Israélites, ils ont l’adoption, la gloire, les alliances, la législation, le culte, les promesses de Dieu ; ils ont les patriarches, et c’est de leur race que le Christ est né, lui qui est au-dessus de tout, Dieu béni pour les siècles. Amen. – Parole du Seigneur. – Nous rendons gloire à Dieu.

 

Alléluia. Alléluia. Alléluia. Alléluia.  J’espère le Seigneur, et j’attends sa parole. Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Aussitôt après avoir nourri la foule dans le désert, Jésus obligea les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, pendant qu’il renverrait les foules. Quand il les eut renvoyées, il gravit la montagne, à l’écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul. La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire. Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer. En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C’est un fantôme. » Pris de peur, ils se mirent à crier. Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c’est moi ; n’ayez plus peur ! » Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c’est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. »  Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus. Mais, voyant la force du vent, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! » Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.  Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! » – Acclamons la Parole de Dieu. – Louange à toi, Seigneur Jésus !

Éléments de la prédication : Voir Patrick Rabarison !

Les lectures

La marche sur les eaux de Jésus et de Pierre selon Matthieu. Luc ne mentionne pas cet épisode. Marc et Jean ne font pas allusion à Pierre.

Élie dans le sillage de Moïse

Paul et ses frères, nos frères, les Juifs, même si nous ne nous comprenons pas !

Le saint ou la sainte ou les saints

en ce 13 août, Calixte évêque de Rome, et Hippolyte, prêtre théologien, se disputent. À la mort de Calixte, Pontien est élu pape. Hippolyte râle. Nous sommes en 235, l’empereur Maximin les envoie, avec d’autres chrétiens, aux travaux forcés. Pontien et Hippolyte y meurent. Avec Calixte, l’Église les considère comme trois saints.

Les protagonistes de nos actualités

Nous sommes :

Sous le coup de l’agression du mercredi 9 août à 08 h, sur la place de Verdun, à côté du parc de la Planchette, à Levallois. Nous prions pour les militaires, le policier, les policiers et le suspect en question, Hamou Benlatrèche.

Sous le coup des affrontements entre la Corée du Nord et les USA. Prions en particulier pour Kim Jong-un et Donald Trump, et Moon Jae-in (catholique ! ), et Shinzo Abe et Xi Jinping et Vladimir Poutine.

Sans oublier le feu qui couve entre la Russie et l’Ukraine. Prions pour Vladimir Poutine et Petro Porochenko.

Credo

PU ?

Offertoire. Improvisation de Novy Ennicia Garçonnot ?

Prière eucharistique 2

Acclamation entre la Consécration et l’Anamnèse ?

Pater noster :

Communion :

une improvisation de Novy

Nous te rendons grâce pour tant de tendresse,
Tu donnes l’eau vive par ton cœur transpercé,
Nous te bénissons pour tant de merveilles,
Tu donnes la vie, tu donnes l’Esprit.

Annonces

Merci !

Salut aux fidèles de passage !

Une pensée et une prière pour Georges Périé qui est installé à Marie-Thérèse.

Je rédige des articles pour un dictionnaire des églises de Paris en marche forcée ! Merci !

Nouvelles

Les Pierre-Louis réunis en Australie…

Hier soir, messe et dîner avec Talia Yamat, Novy Garçonnot, Nadia Bouldjadj, Sam Khoshavi, Robert & Henrie Dupont, Rolande Dupont, Élisabeth Grava, Benoît Le Bretton, Anne-Marie Dupuy-Dutemps, Jacqueline Barjou, cinq enfants et Patrick Rabarison. Plusieurs d’entre nous ont bénéficié de l’absolution de ce dernier.

Agenda

La chapelle est ouverte tout l’été aux horaires habituels ! Voici quelques précisions.

Lundi 14, fête de Maximilien Kolbe. Une pensée pour nos frères franciscains. I. L. Gatti !

Le soir, des célébrations à Notre-Dame. Gaëlle Kharif y participe. En parler avec elle.

Mardi 15 août, fête de l’assomption de Marie, mère de Jésus, messe à 10 h 30.

L’après-midi, procession dans la Cité ou sur la butte Montmartre.

Mercredi, messe à 12 h 10. Fête de saint Étienne de Hongrie. Adoration à 19 h.

Jeudi, messe à 08 h 45. Déjeuner à Montmartre avec le P. Gatti, invités par les Mine.

Vendredi, messe à 12 h 10

Samedi 19, fête de saint Jean Eudes.

Dimanche 20 août, messe à 10 h 30. Offerte par Pâquerette Chantalou. Déjeuner ensuite avec elle.

Bénédiction : Classique en français.

Spéciale, en arabe, quand Gaëlle Farida Kharif est là : « Ô mon Dieu, bénis cette maison, notre « maison commune ». » « Ya rabé, baraka hadi el bite. »

Et ceci,  avec nos frères et sœurs du Proche-Orient qui prient dans leur langue historique (hébreu, araméen, syriaque, chaldéen, grec, égyptien, arménien) et surtout en arabe pour la plupart.

Chant à Marie :

Invocation de nos saints : Priez pour nous ! et des anges : Veillez sur nous ! en sortant.