Juin 122016
 

10ème dimanche du temps ordinaire, année C

Première communion d’Alexia Grava et Lucas Ververt

Présentation de Flore-Judith Doufamd, catéchumène, et Émeric de Livonnière, catéchiste

Action de grâce pour le retour de Chine d’Haili Zhou et bénédiction des voyageurs de l’été

Fête de fin d’année 2015-2016 !

Entrée : Que chante pour toi la bouche des enfants, Qu’exulte en toi le peuple des vivants. (bis)

  1. Sans fin j’exulterai, pour toi je chanterai,
    Ô Dieu car tu es bon.
    Je danserai pour toi, tu es toute ma joie,
    Ô Dieu car tu es bon.
  2. Chacun est à tes yeux unique et merveilleux,
    Ô Dieu car tu es bon.
    Tu donnes chaque jour le Pain de ton amour,
    Ô Dieu car tu es bon.
  3. Que toutes les nations s’assemblent pour ton Nom,
    Ô Dieu car tu es bon.
    De toi vient toute paix, c’est toi notre unité,
    Ô Dieu car tu es bon.

Accueil : Bienvenue aux connus et aux inconnus ! Entrons dans cette célébration et le verre de l’amitié qui suivra, offerts par les familles Grava et Ververt, avec les intentions de chacun et de tous et demandons au Seigneur de préparer notre cœur à l’accueillir et à nous accueillir les uns les autres.

Psaume 29 : Je t’exalte Seigneur toi qui me relèves

Quand j’ai crié vers toi, Seigneur,
mon Dieu, tu m’as guéri ;
Seigneur, tu m’as fait remonter de l’abîme
et revivre quand je descendais à la fosse.

 

Fêtez le Seigneur, vous, ses fidèles,
rendez grâce en rappelant son nom très saint.
Sa colère ne dure qu’un instant,
sa bonté, toute la vie.

 

Avec le soir, viennent les larmes,
mais au matin, les cris de joie !
Tu as changé mon deuil en une danse,
mes habits funèbres en parure de joie !

 

Que mon cœur ne se taise pas,
qu’il soit en fête pour toi,
et que sans fin, Seigneur, mon Dieu,
je te rende grâce !

Prédication :

Je profiterai des auteurs inspirés que nous venons d’entendre, de nos martyrs et de nos saints que nous invoquons,

pour vous entretenir de nos premiers communiants et de leur famille,

de notre catéchumène et de nos catéchistes (Émeric de Livonnière vous donnera son témoignage),

de nos artistes et amateurs d’art

et de notre communauté qui a bientôt sept ans (2009-2016, en septembre), c’est-à-dire

d’une part,

de nos revenants de pays lointains et de nos partants vers des pays lointains,

de nos piliers et de nos passagers,

de ceux qui restent et de ceux qui ne reviennent pas,

des présents et des absents,

de nos malades et des bien-portants,

et d’autre part,

du curé de Sainte-Odile et de ses vicaires,

de notre archevêque, de ses vicaires généraux, le nôtre qui nous quitte, et le nouveau dont nous ne connaissons pas encore le nom, et de ses « nouveaux représentants » auprès des prêtres « éprouvés et fragiles »,

de notre pape et de ses cardinaux conseillers, dont l’archevêque de Lyon.

Chacun ont publié des documents que vous pouvez trouver sur Internet ou que vous pouvez me demander.

Et ceci afin de travailler à la gloire du Seigneur et à notre salut, celui des vivants et des défunts, en particulier de mort violente, en ce temps de guerre, tant de nos compatriotes et alliés que de nos ennemis.

Bénédiction de notre catéchumène et de son catéchiste,

Bénédiction de nos voyageurs,

Bénédiction des chapelets et médailles

Credo

PU : Prions le Seigneur, exauce nous.

Communion : Voici le Corps et le Sang du Seigneur, la coupe du salut et le pain de la vie. Dieu immortel se donne en nourriture pour que nous ayons la vie éternelle.

1. Au moment de passer vers le Père, le Seigneur prit du pain et du vin,

Pour que soit accompli le mystère qui apaise à jamais notre faim. /R

2. C’est la foi qui nous fait reconnaître, dans ce pain et ce vin consacrés,

La présence de Dieu notre Maître, le Seigneur Jésus ressuscité. /R

3. Que nos langues sans cesse proclament la merveille que Dieu fait pour nous.

Aujourd’hui, il allume une flamme afin que nous l’aimions jusqu’au bout. /R

Action de grâce : J’ai reçu le Dieu vivant et mon cœur est plein de joie (bis)

Jésus, Jésus…

Chant à Marie : Laudate Dominum.

Laudate Dominum, laudate Dominum,
Omnes gentes, alléluia. (bis)

(Louez le Seigneur, trois fois, toutes les nations. Alléluia)

Merci ! Pardon ! Bravo et, s’il vous plaît, encore !